Lasse de gérer les tâches ménagères ?

Vous souhaiteriez une répartition plus équilibrée ?

Les tâches ménagères, c’est LE nerf de la guerre dans un couple ou dans une famille. Qui s’occupe de vider le lave-vaisselle ? Qui gère le linge ? Qui passe l’aspirateur ou sort les poubelles ?

 Cela peut être  une source inépuisable de conflits qui peuvent s’envenimer si personne ne prend les choses en main.

Dans cet article, découvrez des conseils pour mettre en place une répartition équilibrée et éviter les tensions. Et n’hésitez pas à partager vos propres conseils en commentaires !

Comment trouver un juste équilibre dans le partage des tâches ?

1. Faites un inventaire

Commencez par lister toutes les tâches ménagères de la maison. Puis listez les personnes qui s’en occupent et la fréquence de la tâche. Cela vous donnera une vision d’ensemble sur l’équilibre ou non de la répartition. Cela vous permettra d’exposer de manière factuelle la situation aux membres de votre famille.

Pour vous aider, voici le tableau Excel que j’ai constitué avec l’Homme.

 .

2. Discutez-en ensemble de manière sereine

Les tâches ménagères ne constituent pas l’occupation la plus enthousiasmante. Elles sont souvent source de conflits parce qu’elles sont vécues comme une contrainte subie par l’un ou par l’autre des membres du couple ou de la famille. Et c’est souvent quand les tensions ont déjà éclaté que la discussion s’impose. Quand l’agacement et les frustrations ont déjà pris le dessus.

Vous devrez donc ouvrir le dialogue de la manière la plus sereine possible pour que chacun se sente écouté. Privilégiez un moment de détente, le week-end, à table par exemple. .

3. Répartissez les tâches en conscience

Vous n’avez rien contre le fait de cuisiner alors que votre conjoint préfère faire les courses ? Votre aîné est d’accord pour passer l’aspirateur et la cadette aime arroser les plantes ? Pourquoi ne pas répartir les tâches en fonction des préférences de chacun, tout en trouvant un juste équilibre ? En discutant, on finit toujours par trouver un terrain d’entente !

Une fois que vous vous êtes mis d’accord sur la répartition, mettez votre liste à jour et affichez-là quelque part où tout le monde peut la voir, sur le frigo par exemple. Cela permet à chacun de se responsabiliser.

 .

4. Plutôt tâches fixes ou planning qui change ?

De notre côté, nous avons préféré nous répartir les tâches de manière fixe. Par exemple : lui la vaisselle et la tenue des comptes, moi le linge et le repassage. Pour le ménage à 2 : lui l’aspirateur et les sanitaires et moi la poussière et la serpillère.

Vous pouvez aussi choisir de créer un planning pour partager les taches à tour de rôle. Une semaine aspirateur et vaisselle pour l’un, pendant que l’autre s’occupe du jardin et des poubelles, la semaine suivante on inverse, etc.

A vous d’établir la routine de la famille de sorte à ce qu’elle ne génère pas de frustrations.

Pourquoi faut-il aussi prendre du recul sur le sujet ?

5. Soyez bienveillant(e)

Il est facile de vous laisser envahir par l’agacement en voyant que l’autre semble désinvolte avec sa liste de tâche : des chaussettes sales qui traînent dans la chambre, une poubelle pleine pas sortie, des toilettes pas propres…

Mais si vous laissez les émotions négatives prendre le dessus, vous risquez de dire les choses d’une manière désagréable. Que vous souhaitiez exprimer une frustration ou une demande, il est toujours mieux de le faire avec bienveillance. En effet, un « mon chéri, peux-tu sortir la poubelle s’il te plaît ? » vaut toujours mieux qu’un « bon sang, t’as toujours pas sortie la poubelle ?! Tu sens pas que c’est pire que tes chaussettes ? ».

Très facile à dire, pas facile à appliquer quand on est fatigué(e) de sa journée ou de sa semaine !

 .

6. Lâchez prise sur la manière de faire

Je ne sais pas vous, mais moi, je dois apprendre à lâcher prise. Pourquoi ? Parce que, même si je suis contente d’être délestée de certaines tâches, j’ai du mal à accepter qu’elles ne soient pas faites à ma manière… Tout simplement car l’Homme fait autrement. Et j’admets que j’ai tendance à le lui reprocher… Que voulez-vous, on a des habitudes bien ancrées, quand on a vécu seule pendant 10 ans !

On parle souvent de l’inégale répartition homme/femme des tâches ménagères. Mais il y a aussi une satisfaction personnelle à voir les choses faites comme on le souhaite, non ? Un homme a tendance à se satisfaire de voir la tâche faite, de quelque manière que ce soit, alors qu’une femme aime que ce soit fait comme elle le souhaite elle… C’est pareil chez vous ?

 7. Acceptez de ne pas avoir le même degré de tolérance

Tout comme vous n’avez sans doute pas la même manière de faire que votre conjoint(e), vous n’avez sans doute pas le même degré de tolérance non plus. Je suis régulièrement agacée de voir que l’Homme ne monte pas le linge repassé et plié, que je laisse exprès attendre à côté de l’escalier… et je finis par le monter moi, pour éviter qu’il traîne plus longtemps. Par contre, j’admets être capable de laisser traîner la vaisselle sale parce que je déteste la faire. Or, l’Homme, lui, déteste la voir traîner et la fait dès qu’il la voit, même s’il s’agit de la vaisselle de mon repas le midi quand je suis en télétravail.

Acceptez de ne pas avoir le même degré de tolérance et de ne pas faire à la place de l’autre, évite d’alimenter les conflits.

 .

8. Commencez votre journée par une routine tâches ménagères

Quoi de plus agréable que de rentrer le soir dans une maison rangée et propre ?  C’est la raison pour laquelle, j’ai une routine matinale. En semaine, je vais ranger ce qui traîne avant d’aller travailler. Et le samedi matin, nous faisons le ménage. Une fois le petit déjeuner terminé, c’est parti pour lancer une machine et faire un ménage rapide et efficace afin de pouvoir ensuite profiter du week-end ! Je partage avec vous mes conseils ici

Le plus difficile avec les tâches ménagères, c’est de trouver la motivation. Je suis d’accord, on est mieux assis(e) dans son canapé qu’en train de faire la vaisselle ou de nettoyer les toilettes ! Plus vous procrastinerez, moins vous aurez envie de vous y mettre et les tâches vont s’accumuler.

 En conclusion

Pour établir une bonne entente sur la gestion des tâches ménagères chez vous, vous l’aurez compris, l’équilibre entre les membres de la famille est la clé, côté organisation ! Mais il faut aussi arriver à prendre du recul pour que tout se passe au mieux.

Vous aimez cet article ?

Dites-le en commentaire et partagez-le autour de vous !

bien répartir les taches ménagères

Crédit photo :

Photo de couverture : designed by Freepik

Gif : giphy.com

.

Hastags-clé :

#ménage #tâchesménagères #tachesmenageres #fairelemenage #serpillière #aspirateur #lessive #fairelalessive #passerlaserpilliere #chargementale #sujetdedispute #querelledecouple #organiserlemenage #organisationmaison

Céline

Home organiser & Blogueuse

Trentenaire hyperactive, je suis passionnée par l’organisation, le désencombrement et la revente d’occasion. Home organiser, je tiens ce blog pour partager mes conseils avec vous.

Le but : vous faire gagner en qualité de vie et en sérénité, en rendant l’organisation et le rangement passionnant !