Comment bien préparer votre valise maternité ?

Comment bien préparer votre valise maternité ?

Ca y est, vous y voilà, vous entrez dans le 9e et dernier mois de votre grossesse. Félicitations ! Maintenant que vous êtes enfin en congé maternité, que la chambre de bébé est prête, que votre liste de naissance est complétée, il va falloir penser valise pour la maternité ! Eh oui, au 9e mois, bébé est viable, il peut arriver à tout moment. Mieux vaut ne pas vous laisser surprendre !

Mais que faut-il mettre dans cette fameuse valise ?

Comment faire pour ne pas trop prendre et en même temps ne rien oublier ?

On voit ça ensemble ci-dessous !

Que mettre dans la valise ?

1. Les listes d’affaires

Liste ? De quoi s’agit-il ? Beaucoup de maternités fournissent une liste pour aider les mamans à préparer leur valise. Si ce n’est déjà fait, renseignez-vous auprès de la vôtre pour savoir si elle en procure une. Elle vous indiquera ce dont vous aurez besoin sur place. Les maternités ne demandent pas forcément toutes d’apporter la même chose. Certaines fournissent couches et draps housse, par exemple, d’autres demandent d’en apporter.

Si vous êtes suivie par une sage-femme, posez-lui également la question. Dans le cabinet où j’étais suivie, les sages-femmes en fournissaient une + réfléchie que celle de ma maternité, tant au niveau des affaires à prendre que des quantités… L’exemple le plus frappant étant que ma maternité demande 6 exemplaires de tout (body, pyjama, paire de chaussette, serviette…) sachant qu’on reste en moyenne 3 jours… Certes il y a le risque que bébé se tache mais vous pouvez toujours demander à votre conjoint d’apporter des affaires ! De mon côté, j’ai choisi de mettre 4 exemplaires de chaque, largement suffisant (au moins pour le 1er jour).

Il existe également de nombreuses listes sur internet. Elles permettent de glaner des idées mais ne sont pas forcément toujours exhaustives ou pertinentes.

.

2. Demandez conseil à vos amies

En parallèle de la liste/des listes que vous avez récupérées, n’hésitez pas à poser des questions à vos amies ! Rien de tel que les conseils d’une personne qui est déjà passée par là et qui peut vous dire ce qui lui a manqué ou ce qu’elle était contente d’avoir apporté !

Pendant que vous préparez vos affaires, envoyez quelques textos à vos amies maman, elles seront ravies de pouvoir vous conseiller et partager avec vous quelques anecdotes !

Anticipez au maximum

1. Anticipez pour ne rien oublier

Dès le début de votre congé maternité (6 semaines avant le terme), on vous conseillera de préparer votre valise. Ainsi, si bébé décide d’arriver avant terme, vous partirez en toute sérénité pour la clinique. Et même si bébé ne se presse pas, l’avantage en anticipant, c’est que vous pouvez la compléter si vous vous rendez compte que vous avez oublié quelque chose ou alors que vous n’avez pas tout et que vous avez besoin de faire quelques achats complémentaires.

.

2. Anticipez pour ne pas stresser

Faire votre valise en avance a un 2e avantage. Outre celui de ne rien oublier, cela vous permet aussi d’être prête et d’avoir l’esprit tranquille au moment où les premières contractions surviendront ! Qui a envie de préparer une valise lorsqu’on est pliée de douleurs ? Or, plus vous aurez de contractions rapprochées, moins vous parviendrez à vous concentrer pour la terminer et plus vous serez stressée à l’idée de partir pour la maternité alors que votre valise n’est pas prête ! Pas l’idéal comme situation, vous ne trouvez pas ?

Comment préparer efficacement la valise ?

1. En réalité, pas 1 mais 2 valises

On parle couramment de la « valise maternité » mais en réalité, vous en aurez 2 : une pour l’accouchement et l’autre pour le séjour. Pourquoi ? Parce qu’en salle d’accouchement, vous n’aurez pas besoin d’avoir les 6 bodies ou les 6 pyjamas avec vous mais serez ravie d’avoir de quoi vous occuper (livre, musique, jeu de cartes etc.) !

Une fois que vous arriverez dans votre chambre avec bébé, votre conjoint pourra remporter à la maison ce dont vous n’aurez plus besoin.

.

2. Faites vos valises sur plusieurs jours

Pour préparer une valise, qu’elle soit pour la maternité ou pour les vacances, j’aime m’y prendre en plusieurs fois. Je mets les affaires dans un coin de la chambre au fur et à mesure que j’y pense. Ca me permet de ne rien oublier. Je sais que si je la fais en une fois, je ne vais pas forcément penser à tout. Or, suivant ce qu’on oublie, cela peut être embêtant !

  • Une fois que vous avez réuni les affaires de la liste, posez-les sur votre lit en répartissant d’un côté celles pour l’accouchement et de l’autre, celles pour le séjour. Voici ce que ça donnait pour la mienne : à gauche, les affaires pour l’accouchement (1 t-shirt et 1 paire de chaussette, l’écharpe de portage, les carnets de santé, un brumisateur, un livre, mes écouteurs, de la nourriture pour l’Homme, la tenue de naissance et une turbulette).
  • à droite, les affaires pour le séjour (gauche : mes vêtements, ma trousse de toilette, les coquilles d’allaitement et une serviette et à droite : les affaires de bébé, des couches, des draps housse, le thermomètre de bain et le thermomètre normal et des serviettes).

Le + méthodo :

Compartimentez bien vos affaires et celles de bébé, cela vous permettra de trouver plus facilement ce que vous cherchez. Pour cela, vous pouvez utiliser des pochettes en tissu, des tote-bag ou encore, astuce de ma maman, des sachets de congélation grand format !

J’ai utilisé les sachets de congélation pour les tenues de bébé :

J’ai utilisé une pochette en tissu pour les couches :

En conclusion

Et vous qu’avez-vous envie d’y mettre en plus de ce qui est écrit sur la liste ? Le plus important est de rester vous-même.

Les listes sont des pense-bêtes efficaces, surtout quand vous accouchez de votre 1er bébé et êtes un peu perdue sur l’utilisation de toutes ces nouvelles affaires mais c’est vous qui saurez ce qui est le plus pertinent pour vous. Si vous n’utilisez jamais de sèche-cheveux ou de maquillage, pourquoi en prendre ? Vous ne vous sentez bien qu’en pyjama, oubliez la chemise de nuit ! Vous préférez les tongues aux chaussons, qu’à cela ne tienne !

Le mot d’ordre est d’être à l’aise pour vous reposer. N’oubliez pas, vous viendrez de courir un marathon (oui, il paraît que c’est un effort physique similaire !), le tout est que vous vous sentiez bien pour profiter de ces magnifiques premiers instants avec bébé.

Vous aimez cet article ?

Dites-le en commentaire et partagez-le autour de vous !

bien préparer sa valise maternité

Crédits photos :

Photo de couverture : designed by Freepik

Gif : giphy.com

.

Hashtags-clé :

#maternité #maternite #clinique #valise #valisematernite #valisedematernite #valisepourlamaternite #preparerlavalisematernite #bienpreparersavalise #nerienoublier #nepasstresser #etreorganise #etreorganisepournerienoublier #accouchement #accoucher #bebe #premierbebe #enfant #avoirdesenfants #serenite

 

Céline

Home organiser & Blogueuse

Trentenaire hyperactive, je suis passionnée par l’organisation, le désencombrement et la revente d’occasion. Home organiser, je tiens ce blog pour partager mes conseils avec vous.

Le but : vous faire gagner en qualité de vie et en sérénité, en rendant l’organisation et le rangement passionnant !

Pourquoi garder vos cartons après un déménagement et comment les stocker ?

Pourquoi garder vos cartons après un déménagement et comment les stocker ?

Je sais ce que vous pensez.

En lisant le titre, vous vous dites « cette fille est folle ».

Peut-être, après tout.

J’ai l’habitude de garder les cartons après un déménagement et je le vis très bien ! C’est très pratique pour faire des économies de temps et d’argent pour vous ou pour votre entourage.

Pourquoi vous débarrasser de quelque chose qui peut resservir indéfiniment ou presque ? En ce moment, nous préparons notre déménagement vers la maison que nous avons achetée avec l’Homme et je suis bien contente d’avoir déjà pleins de cartons sous la main sans avoir à en acheter ou à courir dans les magasins, pour en récupérer (surtout en plein confinement !)

Et si vous lisiez les lignes ci-dessous avant de me cataloguer « à ne pas fréquenter » ? 😉

Pourquoi garder vos cartons de déménagement ?

1. Pour faire des économies

Acheter des cartons coûte cher au cumulé, surtout quand on déménage de grandes surfaces. Et c’est une dépense non-négligeable dans la (déjà) lourde facture d’un déménagement (si vous cherchez à réduire la facture de votre déménagement, je vous invite à lire mon article « Comment déménager sans vous ruiner ? »).

Le prix des cartons oscille environ entre 0,80 € et 3 € l’unité. Il dépendra de la marque, de l’endroit où vous les achetez, des caractéristiques du carton (taille et épaisseur, poignée/pas de poignée, etc.).

Pour déménager mon 35 m2, j’ai utilisé environ 35 cartons, le calcul est rapidement fait !

 .

2. Pour gagner du temps

Garder vos cartons d’un déménagement à l’autre vous évitera de partir à la chasse aux cartons quand vous redéménagerez.

Lorsque vous venez de vous embêter une fois à faire le tour des amis et/ou des commerçants pour récupérer un maximum de cartons, pourquoi devoir recommencer lors du déménagement suivant, même s’il a lieu des années plus tard ?

Autant les stocker !

.

3. Pour pouvoir envoyer des colis quand vous vendez vos affaires

 Même démarche que lors d’un déménagement, quand je reçois des commandes passées sur Internet, je garde les colis pour 2 raisons :

  • Leur petit format permet d’emballer des objets fragiles pour un déménagement
  • J’ai ainsi toujours sous la main l’emballage approprié quand je vends mes affaires par correspondance.

Pour plus de détails, vous pouvez lire mon article « Revendre : pourquoi, quoi, comment – mode d’emploi ». .

.

4. Pour respecter une démarche 0 déchet

Garder les cartons entre dans d’une démarche 0 déchet/seconde vie. Pourquoi donc jetteriez-vous des cartons que vous ou une personne de votre entourage pourrait réutiliser ?

Garder les cartons est, pour moi, une démarche similaire à celle de fabriquer son dentifrice soi-même pour éviter de jeter des tubes en plastique, ou de privilégier les magasins qui vous proposent de venir avec vos propres contenants pour acheter des aliments en vrac.

La démarche 0 déchet est embêtante de prime abord car on doit faire un effort pour s’organiser. Pourquoi pas cet effort-ci, alors ?

Comment stocker vos cartons de déménagement ?

Je vous entends déjà me rétorquer que pour les garder, il faut de la place. Oui, c’est vrai. Mais de la place, on en a toujours, même dans un appartement de 20 m² ! Il suffit simplement de faire preuve d’ingéniosité pour optimiser le rangement. Et si vous êtes en maison, c’est le paradis !

 .

1. Stockez vos cartons sous le lit et/ou entre les lattes 

Sous le lit de notre chambre d’amis, il y a un espace très utile entre le sommier et la structure en bois : dans chaque carré, 2 cartons sont stockés. Et hop, 8 cartons qui ne se voient pas !

 Si votre sommier est différent, il reste l’option sous le lit, au sol. C’est la solution que nous avons mise en place dans notre chambre. Elle est moins pratique pour faire le ménage mais nous conservons ainsi une dizaine de cartons.

2. Stockez vos cartons au fond des penderies

Vous pouvez facilement glisser des cartons contre le mur du fond de votre placard, à la fois côté penderie et côté colonne d’étagères.

Vous avez ici une photo des cartons derrière mon espace chaussures 🙂

Si vous rangez vos valises sur les étagères en haut de votre placard, je vous conseille vraiment de mettre des cartons derrière. De cette manière, en plus de stocker des cartons, vous protégez aussi les murs, 99 % du temps peints en blanc, d’éventuelles traces de roues. Dans mon ancien appartement, j’ai passé plus d’une heure, avant l’état des lieux, à nettoyer les traces que les roues de mes valises avaient laissées sur les parois blanches du placard !

C’est pour ça que dans le nouvel appartement, j’ai protégé l’intérieur des placards ! Ce sera toujours ça en moins à nettoyer le jour du départ. Et cela fait une dizaine de cartons supplémentaires stockés.

Dans le même esprit, je mets toujours un carton sous le bureau. Pourquoi ? Pour éviter de devoir nettoyer ensuite les traces laissées par un pied chaussé qui se balance au bout d’une jambe pendant qu’on travaille. Les bureaux sont souvent positionnés face au mur et lorsque vous êtes assis(e) jambes croisées, dans un moment de distraction ou d’ennui, le pied tape contre le mur et laisse des traces…

.

3. Stockez vos cartons derrière les meubles

En fonction de l’aménagement de vos pièces, il y a toujours moyen de glisser un ou 2 cartons derrière les meubles (canapé, piano, tête de lit) et notamment les meubles avec un fond (buffet, vaisselier, bibliothèque, etc.) Nous avons ainsi stocké une quinzaine de cartons sans qu’on les voit !

.

4. Pour les chanceux : cave, grenier, cagibi, garage !

Si vous avez la chance de bénéficier d’un garage, d’une cave, d’un cagibi ou d’un grenier, vous devriez avoir suffisamment de place pour ne pas avoir à dissimuler vos cartons à l’intérieur !

Attention toutefois, si vous les stockez dans un endroit humide, comme la cave, pensez à les protéger pour éviter qu’ils ne s’abîment. Ce serait dommage de les avoir gardés et de ne pas pouvoir vous en resservir le jour 😀 !

Stockez aussi les cartons d’emballage

.

Dans la même philosophie, je vous conseille de garder les cartons d’emballage de l’électroménager (machine à café, console de jeu, horloge, etc.) : ces cartons sont très pratiques lors d’un déménagement car ils sont adaptés à l’objet qu’ils emballaient, souvent protégé en plus par des calles en polystyrène (là encore, très utiles à conserver ;). Hum, aurais-je vu le mot « folle » passer à nouveau dans vos pensées ? M’en moque ! Parce qu’au moins, pendant notre déménagement, à aucun moment je ne me suis inquiétée pour mon écran plat, dans son carton d’origine, coincé entre ses 2 blocs de polystyrène !

Et si vous décidez de revendre un appareil, la vente sera plus rapidement conclue si vous avez l’emballage (là encore je vous renvoie vers mon article « Revendre ses affaires d’occasion : pourquoi, quoi, comment – mode d’emploi »). Ils sont aux yeux des potentiels acheteurs, comme un gage de votre sérieux et du soin que vous avez apporté à l’appareil, je vous assure !

En conclusion

Si je ne vous ai pas convaincu(e), au lieu de mettre tous vos cartons dans les poubelles jaunes ou à la déchetterie, mettez au moins une annonce sur un site pour donner tel que geev.com ou donnons.org, je suis sûre que quelqu’un sera ravi de venir les récupérer !

Peut-être moi, qui sait 😉

Vous aimez cet article ?

Dites-le en commentaire et partagez-le autour de vous !

garder les cartons après déménagement (epingle pinterest)

Crédits photos :

Photo de couverture : designed by Freepik

Les autres photos sont les photos de Céline

Gif : giphy.com

.

Hashtags-clé :

#demenager #demenagement #cartons #cartonsdedemenagement #garderlescartons #emballages #garderlesemballages #0dechet #zerodechet #secondevie #donnerunesecondevieauxobjets #stocker #stockerlescartons

Céline

Home organiser & Blogueuse

Trentenaire hyperactive, je suis passionnée par l’organisation, le désencombrement et la revente d’occasion. Home organiser, je tiens ce blog pour partager mes conseils avec vous.

Le but : vous faire gagner en qualité de vie et en sérénité, en rendant l’organisation et le rangement passionnant !

Consommer autrement, ça s’apprend

Consommer autrement, ça s’apprend

Vous êtes de plus en plus sensible (ou l’étiez déjà) à toutes ces émissions qui montrent les impacts négatifs de la (sur)consommation de masse ? Parfois même un sentiment de culpabilité vous envahit quand vous pensez à la dernière fois où vous avez craqué dans une boutique de vêtements ou à la dernière fois où vous avez changé votre smartphone ?

Je vous comprends, je suis aussi passée par là. Mais la bonne nouvelle, c’est qu’on peut y remédier !

Eh oui, il est tout-à-fait possible de consommer autrement ! Mais pour vous créer de nouveaux réflexes de consommation, mieux vaut ne pas partir tout feu tout flamme et essayer de tout faire en même temps !

Dans cet article, découvrez ma méthode pour que ces changements deviennent de nouvelles habitudes de vie qui tiennent dans la durée !

Le changement passe par une prise de conscience

1. Soyez fière/fier de vous

Prendre du recul sur soi, quel que soit le sujet, n’est pas évident.

Alors, d’abord, bravo !

Vous pouvez être fière/fier de vous de vous rendre compte que vous pourriez agir autrement ! Il y a beaucoup (trop) de personnes qui n’ont pas encore franchi cette étape. Et elle est primordiale pour amorcer un changement. Sans prise de conscience, sans recul sur l’impact de vos actions, vous ne pouvez pas vous dire qu’il est important de faire autrement, logique non ?

 .

2. Soyez indulgent(e) et patient(e) avec vous-même

Quand on apprend à jouer d’un instrument de musique ou à pratiquer un sport, on ne devient pas professionnel tout de suite ! Des années de pratique sont nécessaires pour améliorer son niveau et se sentir bien dans une activité, voire exceller si on s’en donne les moyens.

Eh bien consommer autrement, c’est pareil ! Vous ne pouvez pas en quelques jours remettre en question des années de pratique d’une certaine consommation. Pratique qui, en plus, est encouragée par le marketing qui, par tous les moyens dont il dispose (pub, placement d’objets dans les séries et films, bouche-à-oreille, etc.), crée en vous l’envie d’acheter, de posséder, de consommer, sans que vous en ayez vraiment conscience ! Apprendre à consommer autrement, c’est comme un oiseau qui fait son nid, ça se fait petit à petit.

Quel plan d’action mettre en place ?

1. Questionnez-vous sur vos objectifs

Maintenant que vous avez passé l’étape prise de recul, vous devez vous demander ce que « consommer autrement » signifie pour vous et pour votre famille. Cela nécessite de réfléchir sur vos habitudes actuelles :

  • Qu’est-ce que vous pouvez changer tout de suite ?
  • Qu’est-ce que vous aimeriez changer ?
  • Qu’êtes-vous prêt(e) à changer ?

Une fois que vous avez listé les habitudes que vous souhaitez changer, soyez honnête avec vous-même en intégrant une échelle temps. Pour que le changement opère et surtout tienne dans la durée, il est important de le mettre en place de manière progressive. Questionnez-vous sur les nouvelles pratiques que vous souhaitez respecter dans le futur, sans vouloir tout faire tout de suite. Sinon, vous risquez vite de vous décourager !

 .

2. Choisissez 2 à 3 actions maximum en même temps

Zéro déchet, acheter d’occasion, minimalisme, consommer bio, consommer local, faire soi-même…

Il existe tellement de manières de consommer autrement ! Laquelle ou lesquelles avez-vous envie de suivre ? Tout comme vous ne changerez pas toutes vos habitudes du jour au lendemain, ne vous lancez pas non plus dans tous les mouvements existants en une fois ! Rien que sur l’alimentation, essayer en même temps de consommer bio, local, de saison, en limitant les déchets et dans un budget fixe peut être une vraie galère !

Là encore, fixez-vous des objectifs. Demandez-vous par quoi vous souhaitez commencer. Attention, je ne suis pas en train de vous conseiller de vous limiter à un mouvement ! Si vous arrivez à faire une pierre deux coups en achetant bio et local, ou d’occasion sans déchet, etc., surtout n’hésitez pas ! Je suis simplement en train de vous dire de ne pas essayer de tout faire en même temps pour éviter les prises de tête.

 .

3.  Lisez, posez des questions, discutez !

Il y a énormément de moyens à votre portée pour vous renseigner sur la manière de consommer autrement. Que ce soit de manière dématérialisée (articles de presse, de blogs, réseaux sociaux, site d’associations, etc.) ou « in real life » comme on dit en posant des questions autour de vous : à vos ami(e)s qui ont déjà entreprise cette même démarche, dans les magasins bio, allez rencontrer des bénévoles d’association, discutez avec de petits producteurs, bref, ouvrez-vous !

Quelques articles pour réflexion

La blogosphère, notamment, regorge d’articles intéressants sur différentes thématiques. Il suffit de voir le nombre d’épingles sur Pinterest sur la mode éthique, le fait de consommer responsable, bio, local, de saison, le minimalisme, la seconde main, la vente d’occasion, l’écologie, le zéro déchet, le défi rien de neuf, les perturbateurs endocriniens, le DIY, les économies d’énergie et j’en cite si peu !

Vous pouvez notamment lire l’article de Marie-Lou du blog Grand déballage qui liste 10 livres pour donner des idées sur quoi faire pour consommer autrement.

Ici c’est un article d’Amandine du blog Les yeux en amande qui donne des conseils sur la manière de se meubler sans aller dans le commerce.

Là c’est un article sur la mode responsable sur le blog Rhapsody in green « Vers une consommation de la mode responsable »

Vous pouvez également lire le mien « Pourquoi et où acheter des vêtements éthiques ? » Ou encore « Oubliez la culpabilité, revendez les cadeaux que vous n’utilisez pas ! »

En conclusion

J’espère que cet article vous aura motivé(e), convaincu(e) à démarrer une démarche vers une autre consommation. Dites-vous bien qu’il n’y a pas de petit geste, penser à éteindre la lumière dès que vous sortez d’une pièce, c’est déjà une habitude qui compte !

Et surtout n’hésitez pas à en parler autour de vous, à votre famille, vos amis, vos collègues. Discuter c’est comme planter des graines. Nous n’imaginons pas l’impact que nous pouvons avoir sans le savoir sur notre entourage. Peut-être serez-vous vous-même l’élément déclencheur d’une prise de recul chez une personne qui ne s’était jusque-là jamais posé de questions sur sa consommation !

Vous aimez cet article ?

Dites-le en commentaire et partagez-le autour de vous !

epingle pinterest consommer autrement

Crédits photos :

Photo de couverture : designed by Freepik

Gif : giphy.com

.

Hashtags-clé :

#consommerautrement #consommermieux #consommermoins #consommer #surconsommer #surconsommation #consommationdemasse #zérodéchet #consommerlocal #consommerbio #consommerdesaison #diy #secondemain #acheterdoccasion #vendredoccasion #minimalisme #mouvementminimaliste #perturbateursendocriniens #réduisesdéchets #modeéthique

 

Céline

Home organiser & Blogueuse

Trentenaire hyperactive, je suis passionnée par l’organisation, le désencombrement et la revente d’occasion. Home organiser, je tiens ce blog pour partager mes conseils avec vous.

Le but : vous faire gagner en qualité de vie et en sérénité, en rendant l’organisation et le rangement passionnant !

Feng Shui et Home Organising, outils puissants pour un logement ressourçant

Feng Shui et Home Organising, outils puissants pour un logement ressourçant

Avez-vous déjà entendu parler de Feng Shui ? Oui mais sans trop savoir ce que c’est peut-être ?

Eh bien figurez-vous que c’est un excellent outil pour aménager votre logement et vous sentir bien dedans. Hum… mais ça ne vous rappellerait pas quelque chose ça ? Eh oui, le Home Organising ! Si les approches entre ces 2 métiers sont différentes, l’objectif final est le même : faire que le logement soit un cocon ressourçant pour ses habitants.

Alors, regardons ensemble leurs points communs !

Feng Shui et Home Organising, kesako ?

1. C’est quoi le Home Organising ?

 Le home organising est un accompagnement personnalisé dans le désencombrement, le rangement et l’organisation de vos affaires et de vos espaces de vie.
En tant qu’home organiser, mon envie est de vous donner les clés d’un intérieur fonctionnelagréable à vivre et ressourçant ; de vous accompagner dans une démarche d’allègement pour vous faire gagner en sérénité.

.

2. C’est quoi le Feng Shui ?

En chinois, Feng = vent et shui = eau donc 2 éléments vitaux. Sans air et sans eau, pas de vie.

Il s’agit d’un art millénaire, traditionnellement transmis de maître à disciple, venu de Chine et importé aux États-Unis dans les années 80 puis en Europe.

La définition officielle de la société de Feng Shui londonien établit que :

 Le Feng-Shui est la pratique qui consiste à analyser et à influencer l’interaction entre les personnes, les bâtiments et l’environnement afin de promouvoir une meilleure qualité de vie. 

Leurs points communs 

1. Ils ont la même finalité

Dans leur essence même, ils cherchent à organiser un espace de vie où les énergies sont en harmonie. Pour moi, ranger n’est que le premier pas sur un chemin de vie. Quand j’accompagne mes client(e)s, je les aide à prendre du recul sur elles/eux-mêmes et sur leur vie. Je leur montre que l’on peut prendre soin de soi en prenant soin de son logement.

Dans la tradition chinoise, le Feng Shui est l’outil pour procurer aux personnes qui y font appel une vie comblée de bonheur, de prospérité et de longévité, en passant par l’organisation des espaces de vie.

Si l’approche de ces 2 métiers n’est pas la même (l’une s’attelle à harmoniser les énergies et l’autre à désencombrer pour créer un espace de vie agréable) ; l’objectif final est le même : le fait que le logement soit un cocon ressourçant pour la personne.

 .

2. Ils montrent l’impact du lieu de vie sur notre équilibre

Même si vous n’y pensez pas, vous êtes en interaction constante avec votre environnement. Il existe une interaction entre vous, vos affaires/objets/meubles, votre logement et l’extérieur (jardin, bâtiments autour, rues, etc.). Ce n’est pas quelque chose qui se décide, c’est quelque chose qui est. Or, votre logement a un impact considérable sur votre équilibre physique et psychologique. Par exemple, la pollution visuelle dans les pièces peut provoquer un mal-être sans que vous sachiez l’identifier (pour en savoir plus, vous pouvez lire l’article « Le confort visuel, secret d’un rangement bien-être »). Autre exemple, si vous vous tapez systématiquement dans le coin d’un meuble, pourquoi le laisser là où il est ? Il est essentiel de vous connecter à votre espace de vie et voir comment vous circulez dedans pour vous y sentir au mieux.

Le Feng-Shui comme le Home organising sont là pour que vous arrêtiez de subir votre logement en mettant en place des conditions de vie favorables. Attention toutefois, ce sont des outils, pas des fins en soi ! Un travail est également à faire sur vous-même pour que les solutions mises en place avec ces outils durent et que vous ne retombiez pas dans les anciens travers !

Trouver un logement, c’est comme rencontrer quelqu’un

1. On choisit un logement, comme une personne, pour l’énergie qu’il dégage

Chaque lieu porte une vibration, une énergie. Vous avez déjà dû vous rendre compte que parfois, vous vous sentez vraiment bien à un endroit et dans d’autres, impossible de rester très longtemps ! Eh bien, choisir un logement, c’est un peu comme se mettre en couple. Vous rencontrez un lieu et vous créez une relation avec lui. Les murs ne sont pas inertes. Chaque lieu a une identité propre.

L’expert Feng Shui et le home organiser sont là pour optimiser la relation entre vous et votre habitation, pour maximiser le potentiel entre votre propre énergie et la sienne, et en faire un endroit ressourçant, régénérant.

Je suis persuadée qu’on n’est jamais dans un endroit par hasard, comme on ne se met pas en couple avec quelqu’un par hasard non plus. Il n’y a pas de logement négatif, comme il n’y a pas de personne foncièrement mauvaise. Si vous sentez que vous vivez dans un endroit dans lequel vous ne vous sentez pas bien, c’est qu’il y a une raison, que vous avez un travail à faire sur vous-même.

 .

2. Mais ne nous mentons pas, l’extérieur compte tout autant !

Dans une analyse Feng-Shui, on porte d’abord notre attention sur l’extérieur du logement, tout aussi important que l’intérieur. Et le home organiser intervient également sur l’extérieur en vous aidant à réorganiser, à aménager l’espace. Si vous avez une maison idéale mais que le jardin est une forêt vierge ou un désert saharien, l’impact sera considérable. En effet, vous traversez cet espace tous les jours pour entrer et sortir de votre maison. Vous le voyez par les fenêtres. Si vous habitez en appartement et qu’à votre étage, les voisins et vous-même avez pris l’habitude de laisser vos chaussures sur le paillasson et la poussette à côté de la porte d’entrée, cette pollution visuelle vous impacte aussi. Il est important de prendre soin de l’extérieur comme de l’intérieur ! N’oubliez pas que vous êtes en interaction constante avec votre environnement 😉

Vous aimez cet article ?

Dites-le en commentaire et partagez-le autour de vous !

feng-shui-home-organising-outils-puissants

Crédits photos :

Photo de couverture : designed by Vanitjan pour freepick

Gifs : giphy.com

 

Hashtags-clé :

#fengshui #expertfengshui #homeorganising #homeorganizing #homeorganiser #homeorganizer #bienetre #reculsursoi #prendresoindesoi #prendresoindesonlogement #logement #lieudevie #habitation #habitat #lieudhabitation

Céline

Home organiser & Blogueuse

Trentenaire hyperactive, je suis passionnée par l’organisation, le désencombrement et la revente d’occasion. Home organiser, je tiens ce blog pour partager mes conseils avec vous.

Le but : vous faire gagner en qualité de vie et en sérénité, en rendant l’organisation et le rangement passionnant !

Les routines quotidiennes qui font gagner du temps

Les routines quotidiennes qui font gagner du temps

Comment gagner du temps le matin ? Arrêter de courir dès le début de la journée ? Ne plus être en retard ?

Vous voulez connaître le secret pour vivre sereinement ?

Il tient en un seul mot : routine ! Eh oui, il suffit parfois de mettre en place quelques habitudes précises pour freiner le temps et vous sentir mieux. La routine est là pour vous aider à anticiper, automatiser, décider et surtout RALENTIR.

Et si on se penchait ensemble sur ce qu’il est possible de mettre en place ?

Anticipez au maximum la veille

Le matin se prépare la veille. En commençant la journée sur les chapeaux de roue, vous alimentez le sentiment de courir après le temps. C’est le meilleur moyen pour vous éparpiller, oublier la moitié de vos affaires en partant et stresser davantage.

1. Préparez vos affaires et celles de vos enfants

Prendre quelques minutes le soir pour préparer vos affaires et celles de vos enfants, après avoir regardé la météo à venir, vous fait gagner un temps précieux et réduira la panique du matin ! Pour gagner du temps, voici ce que vous pouvez préparer la veille :

  • Votre tenue
  • Votre déjeuner
  • Votre sac pour le travail

Pour les enfants :

  • Leur tenue
  • Leur cartable ainsi que les affaires de sport et/ou matériel pour les activités extrascolaires
  • Les goûters et bouteilles d’eau

En faisant toutes ces actions sans contrainte de temps, vous vous sentirez beaucoup moins stressé(e).

.

2. Vérifiez votre agenda

Jeter un œil à votre agenda pour avoir en tête votre journée du lendemain est aussi une excellente routine. Cela permet de vous remémorer les rendez-vous ponctuels, les affaires à prendre (exemple votre sac de sport), les changements d’emploi du temps à prévoir (prévenir la nounou que vous allez rentrer plus tard car vous avez une réunion à l’école de votre fils à 18h). Cela vous permet aussi d’anticiper : « ah oui, c’est ce vendredi que je dois apporter un gâteau pour la kermesse ».

.

3. Déterminez votre heure précise de départ

Pour déterminer la meilleure heure de départ, vous pouvez faire un rétroplanning. C’est un outil génial en gestion de projet, tout aussi efficace et pertinent pour l’organisation à la maison ! L’heure de départ le matin est un des éléments-clé de vos routines. Elle donne le top départ de la journée. Pour la déterminer, posez-vous les questions suivantes :

  • À quelle heure souhaitez-vous arriver au boulot ?
  • Combien de temps de trajet avez-vous (anticipez sur le risque bouchon/problème de transport) ?
  • À quelle heure devez-vous donc déposer les enfants à la crèche/nounou/école ?
  • À quelle heure devez-vous donc partir de chez vous ?

Prévoyez quinze minutes de marge sur l’heure de départ car il y a des matins où tout ne se passe pas comme prévu et vous n’êtes pas à l’abri des surprises !

Si vous n’avez pas le même emploi du temps tous les jours ou avez des rendez-vous avant le travail, cet exercice est idéal !

 

Les routines du matin

Le matin est le moment de la journée qui va influencer voire définir le reste de votre journée (et votre humeur !). Les routines du matin ont donc toute leur importance !

1. Levez-vous dès que le réveil sonne

Ma première routine le matin est de me lever dès que le réveil sonne pour éviter de traîner voire de me rendormir et de perdre un temps précieux ! Même si je suis plutôt « du matin » comme on dit, passer de l’état de songe à la réalité et d’un univers douillet à une température plus fraîche (surtout l’hiver !) est un choc aussi grand pour moi que pour d’autres ! Si vous n’êtes pas du matin, ce qui peut fonctionner est de vous dire que 5 minutes de plus ne va rien changer, il faudra que vous vous leviez, alors pourquoi rendre ce moment encore plus difficile et risquer d’être en retard ?

 .

2. Prenez soin de vous et de votre logement

Les routines sont essentielles pour vous faire gagner du temps mais elles le sont aussi pour démarrer la journée (et la terminer aussi) de manière agréable ! Parmi les routines qui font du bien le matin, vous pouvez aérer votre chambre et celles des enfants une dizaine de minute, en repoussant la couette au pied du lit, pour aérer aussi les draps. Une fois les chambres aérées, n’oubliez pas de refaire les lits. Vous verrez à quel point la vision d’un lit fait, dans une pièce aérée vous procurera un sentiment de bien-être.

.

2. Trouvez le fonctionnement qui vous correspond

Une fois levée, je m’habille rapidement puisque j’ai préparé ma tenue la veille puis je file me maquiller. Je préfère être prête avant de petit-déjeuner car si je fais l’inverse, je sais que je vais prendre trop de temps à petit-déjeuner et je déteste me dépêcher pour me préparer. Alors que si je prends trop de temps à me préparer – typiquement si je décide finalement de mettre d’autres vêtements que ceux préparés la veille –, au pire, j’emporte quelque chose à manger au travail. L’inverse (partir en pyjama en emportant sa tenue à mettre dans les transports) est plus compliqué !

Les routines du soir

1. Anticipez la préparation des repas

Plusieurs routines vous évitent de ne pas savoir quoi répondre à la question fatidique le soir venu : « qu’est-ce qu’on mange ? ». Vous pouvez :

  • Fixez un jour dans la semaine où vous déterminez les menus à l’avance. Préparer vos menus vous permet également de rédiger une liste de course précise et donc de gagner du temps en allant faire vos courses.
  • Faire du batch cooking le week-end et préparer plusieurs plats à l’avance que vous n’aurez plus qu’à réchauffer les soirs de semaine.
  • Si vous n’avez pas envie de vous lancer dans 2h de cuisine le week-end, vous pouvez éplucher et couper tous vos légumes en morceaux et les ranger dans des tupperwares à placer au frais. Vous n’aurez ainsi qu’à les faire cuire le moment venu.

 .

2. Rangez salle à manger et cuisine avant de vous coucher

Si les routines vous permettent d’anticiper, elles vous permettent également de vivre dans un environnement agréable. Pour cela, une fois le repas mangé, prenez le temps de débarrasser la table et remplir le lave-vaisselle (ou de faire la vaisselle), de passer un coup d’éponge sur la table, dans l’évier ainsi que sur votre plan de travail et les plaques de cuisson. Si les enfants ont laissé traîner des jouets, rangez-les. Réajustez les coussins sur le canapé et pliez le plaid utilisé en regardant la télé. Ce sont de petites actions qui vous aident à garder votre maison en ordre. Ainsi vous retrouverez un lieu accueillant le matin en vous levant !

.

3. Privilégiez une demi-heure de calme avant de dormir

Enfin, dernière routine mais pas des moindres : votre rituel pour aller dormir. L’idéal est que vous puissiez vous créer un temps pour vous afin de faire redescendre les tensions de la journée avant de vous coucher. Privilégiez une lumière tamisée et une activité calme. Arrêtez tous les écrans une demi-heure avant de passer au lit. Pour ma part, une fois le rituel de toilette du soir terminé, je m’allonge dans le lit et je lis.

Conclusion

Trouver les routines adéquates dépend de vos habitudes et de votre mode de vie. Mes routines ne seront peut-être pas les vôtres mais ce qui est important c’est de trouver des routines efficaces pour vous faire gagner du temps, alléger votre charge mentale et vous permettre de profiter des choses importantes pour vous, que ce soit votre famille, des activités sportives ou des sorties entre amis.

Vous aimez cet article ?

Dites-le en commentaire et partagez-le autour de vous !

passionnement-organisee_routines-qui-font-gagner-du-temps

Crédits photos :

Photo de couverture : designed by Freepik

Gif : giphy.com

.

Hashtags-clé :

#gagnerdutemps #temps #gaindetemps #astucegaindetemps #routine #routines #routinedumatin #routinedusoir #routineduweekend #batchcooking #anticiper #organisation #organisationfamiliale #organisationquotidienne #ralentir #chargementale #automatiser #décider

 

Céline

Home organiser & Blogueuse

Trentenaire hyperactive, je suis passionnée par l’organisation, le désencombrement et la revente d’occasion. Home organiser, je tiens ce blog pour partager mes conseils avec vous.

Le but : vous faire gagner en qualité de vie et en sérénité, en rendant l’organisation et le rangement passionnant !