Feng Shui et Home Organising, outils puissants pour un logement ressourçant

Feng Shui et Home Organising, outils puissants pour un logement ressourçant

Avez-vous déjà entendu parler de Feng Shui ? Oui mais sans trop savoir ce que c’est peut-être ?

Eh bien figurez-vous que c’est un excellent outil pour aménager votre logement et vous sentir bien dedans. Hum… mais ça ne vous rappellerait pas quelque chose ça ? Eh oui, le Home Organising ! Si les approches entre ces 2 métiers sont différentes, l’objectif final est le même : faire que le logement soit un cocon ressourçant pour ses habitants.

Alors, regardons ensemble leurs points communs !

Feng Shui et Home Organising, kesako ?

1. C’est quoi le Home Organising ?

 Le home organising est un accompagnement personnalisé dans le désencombrement, le rangement et l’organisation de vos affaires et de vos espaces de vie.
En tant qu’home organiser, mon envie est de vous donner les clés d’un intérieur fonctionnelagréable à vivre et ressourçant ; de vous accompagner dans une démarche d’allègement pour vous faire gagner en sérénité.

.

2. C’est quoi le Feng Shui ?

En chinois, Feng = vent et shui = eau donc 2 éléments vitaux. Sans air et sans eau, pas de vie.

Il s’agit d’un art millénaire, traditionnellement transmis de maître à disciple, venu de Chine et importé aux États-Unis dans les années 80 puis en Europe.

La définition officielle de la société de Feng Shui londonien établit que :

 Le Feng-Shui est la pratique qui consiste à analyser et à influencer l’interaction entre les personnes, les bâtiments et l’environnement afin de promouvoir une meilleure qualité de vie. 

Leurs points communs 

1. Ils ont la même finalité

Dans leur essence même, ils cherchent à organiser un espace de vie où les énergies sont en harmonie. Pour moi, ranger n’est que le premier pas sur un chemin de vie. Quand j’accompagne mes client(e)s, je les aide à prendre du recul sur elles/eux-mêmes et sur leur vie. Je leur montre que l’on peut prendre soin de soi en prenant soin de son logement.

Dans la tradition chinoise, le Feng Shui est l’outil pour procurer aux personnes qui y font appel une vie comblée de bonheur, de prospérité et de longévité, en passant par l’organisation des espaces de vie.

Si l’approche de ces 2 métiers n’est pas la même (l’une s’attelle à harmoniser les énergies et l’autre à désencombrer pour créer un espace de vie agréable) ; l’objectif final est le même : le fait que le logement soit un cocon ressourçant pour la personne.

 .

2. Ils montrent l’impact du lieu de vie sur notre équilibre

Même si vous n’y pensez pas, vous êtes en interaction constante avec votre environnement. Il existe une interaction entre vous, vos affaires/objets/meubles, votre logement et l’extérieur (jardin, bâtiments autour, rues, etc.). Ce n’est pas quelque chose qui se décide, c’est quelque chose qui est. Or, votre logement a un impact considérable sur votre équilibre physique et psychologique. Par exemple, la pollution visuelle dans les pièces peut provoquer un mal-être sans que vous sachiez l’identifier (pour en savoir plus, vous pouvez lire l’article « Le confort visuel, secret d’un rangement bien-être »). Autre exemple, si vous vous tapez systématiquement dans le coin d’un meuble, pourquoi le laisser là où il est ? Il est essentiel de vous connecter à votre espace de vie et voir comment vous circulez dedans pour vous y sentir au mieux.

Le Feng-Shui comme le Home organising sont là pour que vous arrêtiez de subir votre logement en mettant en place des conditions de vie favorables. Attention toutefois, ce sont des outils, pas des fins en soi ! Un travail est également à faire sur vous-même pour que les solutions mises en place avec ces outils durent et que vous ne retombiez pas dans les anciens travers !

Trouver un logement, c’est comme rencontrer quelqu’un

1. On choisit un logement, comme une personne, pour l’énergie qu’il dégage

Chaque lieu porte une vibration, une énergie. Vous avez déjà dû vous rendre compte que parfois, vous vous sentez vraiment bien à un endroit et dans d’autres, impossible de rester très longtemps ! Eh bien, choisir un logement, c’est un peu comme se mettre en couple. Vous rencontrez un lieu et vous créez une relation avec lui. Les murs ne sont pas inertes. Chaque lieu a une identité propre.

L’expert Feng Shui et le home organiser sont là pour optimiser la relation entre vous et votre habitation, pour maximiser le potentiel entre votre propre énergie et la sienne, et en faire un endroit ressourçant, régénérant.

Je suis persuadée qu’on n’est jamais dans un endroit par hasard, comme on ne se met pas en couple avec quelqu’un par hasard non plus. Il n’y a pas de logement négatif, comme il n’y a pas de personne foncièrement mauvaise. Si vous sentez que vous vivez dans un endroit dans lequel vous ne vous sentez pas bien, c’est qu’il y a une raison, que vous avez un travail à faire sur vous-même.

 .

2. Mais ne nous mentons pas, l’extérieur compte tout autant !

Dans une analyse Feng-Shui, on porte d’abord notre attention sur l’extérieur du logement, tout aussi important que l’intérieur. Et le home organiser intervient également sur l’extérieur en vous aidant à réorganiser, à aménager l’espace. Si vous avez une maison idéale mais que le jardin est une forêt vierge ou un désert saharien, l’impact sera considérable. En effet, vous traversez cet espace tous les jours pour entrer et sortir de votre maison. Vous le voyez par les fenêtres. Si vous habitez en appartement et qu’à votre étage, les voisins et vous-même avez pris l’habitude de laisser vos chaussures sur le paillasson et la poussette à côté de la porte d’entrée, cette pollution visuelle vous impacte aussi. Il est important de prendre soin de l’extérieur comme de l’intérieur ! N’oubliez pas que vous êtes en interaction constante avec votre environnement 😉

Vous aimez cet article ?

Dites-le en commentaire et partagez-le autour de vous !

feng-shui-home-organising-outils-puissants

Crédits photos :

Photo de couverture : designed by Vanitjan pour freepick

Gifs : giphy.com

 

Hashtags-clé :

#fengshui #expertfengshui #homeorganising #homeorganizing #homeorganiser #homeorganizer #bienetre #reculsursoi #prendresoindesoi #prendresoindesonlogement #logement #lieudevie #habitation #habitat #lieudhabitation

Céline

Home organiser & Blogueuse

Trentenaire hyperactive, je suis passionnée par l’organisation, le désencombrement et la revente d’occasion. Home organiser, je tiens ce blog pour partager mes conseils avec vous.

Le but : vous faire gagner en qualité de vie et en sérénité, en rendant l’organisation et le rangement passionnant !

Les routines quotidiennes qui font gagner du temps

Les routines quotidiennes qui font gagner du temps

Comment gagner du temps le matin ? Arrêter de courir dès le début de la journée ? Ne plus être en retard ?

Vous voulez connaître le secret pour vivre sereinement ?

Il tient en un seul mot : routine ! Eh oui, il suffit parfois de mettre en place quelques habitudes précises pour freiner le temps et vous sentir mieux. La routine est là pour vous aider à anticiper, automatiser, décider et surtout RALENTIR.

Et si on se penchait ensemble sur ce qu’il est possible de mettre en place ?

Anticipez au maximum la veille

Le matin se prépare la veille. En commençant la journée sur les chapeaux de roue, vous alimentez le sentiment de courir après le temps. C’est le meilleur moyen pour vous éparpiller, oublier la moitié de vos affaires en partant et stresser davantage.

1. Préparez vos affaires et celles de vos enfants

Prendre quelques minutes le soir pour préparer vos affaires et celles de vos enfants, après avoir regardé la météo à venir, vous fait gagner un temps précieux et réduira la panique du matin ! Pour gagner du temps, voici ce que vous pouvez préparer la veille :

  • Votre tenue
  • Votre déjeuner
  • Votre sac pour le travail

Pour les enfants :

  • Leur tenue
  • Leur cartable ainsi que les affaires de sport et/ou matériel pour les activités extrascolaires
  • Les goûters et bouteilles d’eau

En faisant toutes ces actions sans contrainte de temps, vous vous sentirez beaucoup moins stressé(e).

.

2. Vérifiez votre agenda

Jeter un œil à votre agenda pour avoir en tête votre journée du lendemain est aussi une excellente routine. Cela permet de vous remémorer les rendez-vous ponctuels, les affaires à prendre (exemple votre sac de sport), les changements d’emploi du temps à prévoir (prévenir la nounou que vous allez rentrer plus tard car vous avez une réunion à l’école de votre fils à 18h). Cela vous permet aussi d’anticiper : « ah oui, c’est ce vendredi que je dois apporter un gâteau pour la kermesse ».

.

3. Déterminez votre heure précise de départ

Pour déterminer la meilleure heure de départ, vous pouvez faire un rétroplanning. C’est un outil génial en gestion de projet, tout aussi efficace et pertinent pour l’organisation à la maison ! L’heure de départ le matin est un des éléments-clé de vos routines. Elle donne le top départ de la journée. Pour la déterminer, posez-vous les questions suivantes :

  • À quelle heure souhaitez-vous arriver au boulot ?
  • Combien de temps de trajet avez-vous (anticipez sur le risque bouchon/problème de transport) ?
  • À quelle heure devez-vous donc déposer les enfants à la crèche/nounou/école ?
  • À quelle heure devez-vous donc partir de chez vous ?

Prévoyez quinze minutes de marge sur l’heure de départ car il y a des matins où tout ne se passe pas comme prévu et vous n’êtes pas à l’abri des surprises !

Si vous n’avez pas le même emploi du temps tous les jours ou avez des rendez-vous avant le travail, cet exercice est idéal !

 

Les routines du matin

Le matin est le moment de la journée qui va influencer voire définir le reste de votre journée (et votre humeur !). Les routines du matin ont donc toute leur importance !

1. Levez-vous dès que le réveil sonne

Ma première routine le matin est de me lever dès que le réveil sonne pour éviter de traîner voire de me rendormir et de perdre un temps précieux ! Même si je suis plutôt « du matin » comme on dit, passer de l’état de songe à la réalité et d’un univers douillet à une température plus fraîche (surtout l’hiver !) est un choc aussi grand pour moi que pour d’autres ! Si vous n’êtes pas du matin, ce qui peut fonctionner est de vous dire que 5 minutes de plus ne va rien changer, il faudra que vous vous leviez, alors pourquoi rendre ce moment encore plus difficile et risquer d’être en retard ?

 .

2. Prenez soin de vous et de votre logement

Les routines sont essentielles pour vous faire gagner du temps mais elles le sont aussi pour démarrer la journée (et la terminer aussi) de manière agréable ! Parmi les routines qui font du bien le matin, vous pouvez aérer votre chambre et celles des enfants une dizaine de minute, en repoussant la couette au pied du lit, pour aérer aussi les draps. Une fois les chambres aérées, n’oubliez pas de refaire les lits. Vous verrez à quel point la vision d’un lit fait, dans une pièce aérée vous procurera un sentiment de bien-être.

.

2. Trouvez le fonctionnement qui vous correspond

Une fois levée, je m’habille rapidement puisque j’ai préparé ma tenue la veille puis je file me maquiller. Je préfère être prête avant de petit-déjeuner car si je fais l’inverse, je sais que je vais prendre trop de temps à petit-déjeuner et je déteste me dépêcher pour me préparer. Alors que si je prends trop de temps à me préparer – typiquement si je décide finalement de mettre d’autres vêtements que ceux préparés la veille –, au pire, j’emporte quelque chose à manger au travail. L’inverse (partir en pyjama en emportant sa tenue à mettre dans les transports) est plus compliqué !

Les routines du soir

1. Anticipez la préparation des repas

Plusieurs routines vous évitent de ne pas savoir quoi répondre à la question fatidique le soir venu : « qu’est-ce qu’on mange ? ». Vous pouvez :

  • Fixez un jour dans la semaine où vous déterminez les menus à l’avance. Préparer vos menus vous permet également de rédiger une liste de course précise et donc de gagner du temps en allant faire vos courses.
  • Faire du batch cooking le week-end et préparer plusieurs plats à l’avance que vous n’aurez plus qu’à réchauffer les soirs de semaine.
  • Si vous n’avez pas envie de vous lancer dans 2h de cuisine le week-end, vous pouvez éplucher et couper tous vos légumes en morceaux et les ranger dans des tupperwares à placer au frais. Vous n’aurez ainsi qu’à les faire cuire le moment venu.

 .

2. Rangez salle à manger et cuisine avant de vous coucher

Si les routines vous permettent d’anticiper, elles vous permettent également de vivre dans un environnement agréable. Pour cela, une fois le repas mangé, prenez le temps de débarrasser la table et remplir le lave-vaisselle (ou de faire la vaisselle), de passer un coup d’éponge sur la table, dans l’évier ainsi que sur votre plan de travail et les plaques de cuisson. Si les enfants ont laissé traîner des jouets, rangez-les. Réajustez les coussins sur le canapé et pliez le plaid utilisé en regardant la télé. Ce sont de petites actions qui vous aident à garder votre maison en ordre. Ainsi vous retrouverez un lieu accueillant le matin en vous levant !

.

3. Privilégiez une demi-heure de calme avant de dormir

Enfin, dernière routine mais pas des moindres : votre rituel pour aller dormir. L’idéal est que vous puissiez vous créer un temps pour vous afin de faire redescendre les tensions de la journée avant de vous coucher. Privilégiez une lumière tamisée et une activité calme. Arrêtez tous les écrans une demi-heure avant de passer au lit. Pour ma part, une fois le rituel de toilette du soir terminé, je m’allonge dans le lit et je lis.

Conclusion

Trouver les routines adéquates dépend de vos habitudes et de votre mode de vie. Mes routines ne seront peut-être pas les vôtres mais ce qui est important c’est de trouver des routines efficaces pour vous faire gagner du temps, alléger votre charge mentale et vous permettre de profiter des choses importantes pour vous, que ce soit votre famille, des activités sportives ou des sorties entre amis.

Vous aimez cet article ?

Dites-le en commentaire et partagez-le autour de vous !

passionnement-organisee_routines-qui-font-gagner-du-temps

Crédits photos :

Photo de couverture : designed by Freepik

Gif : giphy.com

.

Hashtags-clé :

#gagnerdutemps #temps #gaindetemps #astucegaindetemps #routine #routines #routinedumatin #routinedusoir #routineduweekend #batchcooking #anticiper #organisation #organisationfamiliale #organisationquotidienne #ralentir #chargementale #automatiser #décider

 

Céline

Home organiser & Blogueuse

Trentenaire hyperactive, je suis passionnée par l’organisation, le désencombrement et la revente d’occasion. Home organiser, je tiens ce blog pour partager mes conseils avec vous.

Le but : vous faire gagner en qualité de vie et en sérénité, en rendant l’organisation et le rangement passionnant !

Comment déménager sans vous ruiner ?

Comment déménager sans vous ruiner ?

Je ne vous apprends rien, déménager a un coût. Il y a d’abord les frais du déménagement à proprement parlé mais aussi une multitude d’autres frais. Si vous êtes locataire : caution/frais d’agence/chevauchement potentiel de loyers ; si vous achetez : frais de notaire/remboursement du crédit/travaux ; dans les 2 cas achat de nouveaux meubles, etc. Mieux vaut donc faire en sorte que la facture du déménagement ne soit pas trop salée…

Vous vous sentez un peu dépassé(e) par les événements ? Vous cherchez des astuces pour faire des économies et éviter de ne manger que des pâtes pendant les 3 à 6 mois qui suivent ?

Alors c’est parti pour la lecture de cet article !

Avant de mettre en carton, profitez de vider vos placards pour trier vos affaires !

1. Triez avant de mettre en carton

Avant d’énumérer des astuces pour baisser la facture, voici déjà une astuce pour mettre du beurre sur les pâtes !

Faire des cartons est en effet une très bonne occasion pour trier vos affaires :

  • et si vous vous débarrassiez de l’électroménager que vous n’utilisez presque jamais ? Combien de fois dans l’année préparez-vous des gaufres ou mangez-vous de la fondue ?,
  • soyez honnête avec vous-même (et demander à votre conjoint/vos enfants de l’être aussi) : faites une pile avec les vêtements que vous ne portez jamais
  • n’y aurait-il pas aussi des livres/CD/DVD que vous avez achetés sans savoir vraiment pourquoi et que vous n’avez jamais lus/écoutés/regardés ?
  • enfin déménager, c’est aussi l’occasion d’arrêter de trimballer des boîtes d’archives lourdes de cours que vous ne relirez pas ou pleine de recettes de cuisine que vous n’avez jamais testées, etc.

 Moins d’affaires = moins de cartons = moins de poids/d’encombrement dans le camion ! Si vous avez le temps de faire les 2 (le tri et les cartons), c’est motivant non ?

.

.

2. Revendez les affaires triées

Vous connaissez mon crédo à présent, tri = revente 🙂 Emménager avec l’Homme a ainsi été l’occasion de revendre :

  • ma machine à laver (une machine à ouverture par le haut qui n’aurait pas trouvé sa place dans le nouvel appartement qui possédait un emplacement pour une machine hublot),
  • mon canapé (il ne l’aimait pas du tout et ça a été l’occasion d’acheter notre canapé à nous)
  • des objets de décoration (tableaux, cadres, figurines, etc.) qui ne lui plaisaient pas et que je ne pouvais donc pas remettre dans le nouvel appart.
  • de la vaisselle que nous allions avoir en double

 J’en ai aussi profité pour faire un tri de mes livres, CD, DVD et dans mes bijoux. J’ai revendu sur les sites habituels : market place de Facebook, Leboncoin, Vinted (pour plus de détails sur ma méthode de vente, vous pouvez lire mon article : « Revendre vos affaires d’occasion : mode d’emploi ») et pour les livres/CD/DVD chez Gibert Joseph via leur site. Grâce à ce lien, vous pouvez voir si vos livres sont repris et à combien. Il faut atteindre un montant de 15 € minimum pour déclencher la vente. Souvent, le montant de reprise est dérisoire par rapport au prix neuf mais si vous avez beaucoup de livres/CD/DVD à revendre, c’est une manière de vous en débarrasser tout en vous constituant un petit pécule.

Prendre des déménageurs professionnels ou pas ?

Disons les choses : faire appel à des déménageurs coûte cher ! Logique, vous déléguez ! Tout dépend donc de votre objectif. Quel est le plus important pour vous : réduire la facture ou réduire l’épuisement ? La fatigue constitue aussi un coût, que ce soit un coût physiologique ou un coût financier (devoir aller plusieurs fois chez l’ostéopathe ou le chiropracteur parce que vous vous êtes coincé le dos n’est pas négligeable !)

Parfois, en fonction des situations familiales, la question ne se pose pas : c’est la solution la plus pratique quand vous avez une grande maison à vider ou des enfants en bas âge. Si c’est l’option que vous choisissez, sachez qu’il y a des solutions pour faire diminuer la facture quand même :

  • Faites faire des devis par plusieurs sociétés de déménagement et comparez-les. Les prix varient parfois du simple au triple de l’une à l’autre.
  • Choisissez de faire certaines choses vous-mêmes comme les cartons.
  • N’achetez pas les cartons de la société par laquelle vous passez, il est facile d’en récupérer gratuitement.

 Si vous choisissez de déménager par vos propres moyens

1. N’achetez pas les cartons

Acheter des cartons coûte cher au cumulé. Et il y a tellement de manière d’en récupérer que cette dépense devient vite inutile. Nombreuses sont les solutions qui s’offrent à vous :

  • En récupérer sur votre lieu de travail. Les cartons de ramette à papier sont idéals pour les livres !
  • Demander à votre entourage familial et amical s’il n’y a pas quelqu’un qui vient de déménager
  • Faites le tour des commerçants : supermarchés, librairies, pharmacies, caviste, etc.
  • Jetez un œil aux poubelles de tri sélectif quand c’est le jour du ramassage. Trois jours avant notre déménagement avec l’Homme, un de mes nouveaux voisins avait jeté une vingtaine de carton en très bon état et de très bonne qualité.
  • Regardez les annonces sur les sites de dons comme geev.com ou donnons.org.
  • Consultez MyDémenageur, une plateforme de don de cartons de déménagement.

 .

.

2. Emballez les objets fragiles dans votre linge

J’utilise cette méthode radicale chaque fois que je déménage et je n’ai jamais trouvé d’objets cassés en déballant les cartons. Que ce soit les écharpes, le linge de maison (draps, torchons, serviettes, couette, dessus de lit, etc.) ou les vêtements, votre vaisselle et vos objets fragiles seront en sécurité ! Finalement le papier de protection (à bulle ou autre) n’est pas nécessaire quand on a plein de vêtement !

Voici 2 exemples d’utilisation d’écharpes : une écharpe en laine pour emballer le pot dans lequel je range mes cuillères en bois pour cuisiner et le repose cuillère que je mets à côté de la plaque de cuisson.  Et une écharpe en coton pour emballer nos verres à shot, rangés ensuite dans une boîte à biscuit. Là vous voyez le 2e « étage » de verres, il y a une 1re rangée en dessous.

Cette fois, voici deux plaques en verre emballées dans un rideau :

Enfin, voici un plat Pyrex emballé dans des torchons et des assiettes emballées chacune dans un pli du couvre-lit !

3. Comparez les loueurs d’utilitaire

En fonction du nombre d’affaires (taille du camion) et de la distance à parcourir, les prix ne seront pas les mêmes. Si vous déménagez dans le même quartier ou la même ville, vous pouvez louer un petit utilitaire (12 m3 par exemple) à l’heure ou à la journée et faire des allers-retours. Pour ce genre de location, vous pouvez comparer les loueurs traditionnels aux grandes surfaces type Leclerc ou Carrefour qui en louent aussi. Vous pouvez aussi regarder sur les sites de location entre particulier type Getaround (ex Drivy) ou Ouicar.

Si, par contre, vous avez une grande distance à parcourir, mieux vaut prendre un camion plus gros (toujours en fonction de la surface que vous déménagez bien sûr) avec l’option « aller simple ». Vous récupérez le camion dans la ville de départ et vous le laissez dans une agence de la ville d’arrivée. Le prix de la location est peut-être un peu plus cher qu’une location à la journée mais cela vous évite de refaire le trajet retour et d’augmenter les frais d’essence. Pour faire Paris > Lyon, c’était la solution idéale !

Attention toutefois quand vous choisirez le modèle. Les loueurs d’utilitaire se gardent bien de vous informer clairement sur le poids du véhicule ! Or, il est très facile d’atteindre la charge maximale autorisée quand on déménage. Je vous incite vivement à lire notre très désagréable aventure à ce sujet avec Rentacar « Comment éviter de payer 180 € d’amende en louant votre camion de déménagement ? ».

 .

.

4. Faites attention au chevauchement des loyers

Il est parfois un peu compliqué de quitter un logement pour un autre sans chevauchement de loyer. Cela suppose de visiter (et de trouver !) au bon moment et de déposer le préavis pile poil avant la date du déménagement ! Ou de trouver un logement qui n’est pas libre immédiatement. Ou alors, d’avoir un trou entre le moment où vous sortez de l’ancien logement et le moment où vous emménagez dans le nouveau, tout en ayant une solution pour vous loger temporairement.

Lorsque nous avons quitté Paris, j’ai eu un chevauchement de 25 jours entre le loyer de l’ancien appartement et le nouveau… mais quand on change de région, payer reste la solution la plus facile mais il faut l’anticiper pour la provisionner.

.

.

5. Renseignez-vous sur les aides existantes et les jours de congés

Si vous déménagez parce que votre famille s’agrandit, vous bénéficierez peut-être de la prime de la CAF pour cette situation. Le montant correspond au coût réel du déménagement avec, toutefois, un plafond déterminé en fonction du nombre d’enfants. Si vous bénéficiez de l’APL vous pouvez également recevoir d’une aide spécifique. Et en fonction de votre situation, Pôle Emploi peut également vous aider.

Sachez enfin que si vous déménagez pour changer de logement, sans changer d’emploi, nombreuses sont les conventions collectives à autoriser 1 à 2 jours de congés pour déménager. Cela peut vous permettre de déménager en semaine et de faire baisser les coûts.

 .

.

6. Déménagez en dehors des week-ends et des grandes vacances

Si vous en avez la possibilité, ne déménagez pas entre juin et septembre. Nombreux sont les déménagements à avoir lieu sur cette période de vacances scolaires pour plusieurs raisons :

  • Beaucoup de parents essaient d’éviter de changer leurs enfants d’école pendant l’année.
  • Les mutations de fonctionnaires ont généralement lieu à ce moment-là.

Les prix de location de camion ou de l’intervention de déménageurs sont donc plus élevés (jusqu’à 25 %). Pareil pour la différence semaine/week-end : si vous pouvez déménager en semaine, cela coûtera moins cher.

.

.

7. Attention au 1er janvier

En fonction de votre situation, et si vous avez le choix, faites attention au 1er janvier qui détermine votre taxe d’habitation si vous êtes locataires. Si vous déménagez pour prendre un appartement plus grand, il est fort probable que la taxe d’habitation sera plus chère. Vous avez donc tout intérêt à y déménager après le 1er janvier et à payer encore la taxe d’habitation du logement que vous quittez pour l’année de transition.

Si au contraire, vous rendez votre appartement pour partir vivre à l’étranger par exemple, mieux vaut déménager avant ! Quand j’étais étudiante, je suis partie faire un stage au Canada. Je décollais le 19 janvier et j’ai rendu mon appartement le 12. J’ai donc dû payer une partie de la taxe d’habitation pour ces 12 jours ! Alors que si j’avais rendu mon appartement avant le 1er janvier, je n’aurai rien payé.

 .

.

8. Réservez une place de stationnement le jour du déménagement

Cette fois-ci, paradoxalement, je vous conseille cette dépense dans une optique pratique et prudente ! Si vous emménagez dans un appartement en ville, a fortiori dans une grande ville, il peut être difficile de garer le camion très près. Nombreuses sont les villes à proposer de garder une place devant votre domicile en réservant une plage horaire. C’est très utile pour éviter de payer un stationnement visiteur ou de prendre le risque de payer une amende parce que vous n’avez pas payé le stationnement !

Vous aimez cet article ?

Dites-le en commentaire et partagez-le autour de vous !

comment déménager sans vous ruiner (épingle pinterest)

Crédits photos :

Photo de couverture : designed by Freepik

Gif : giphy.com

.

Hashtags-clé :

#demenager #demenagement #camion #camiondedemenagement #utilitaire #vehicule #cartons #meubles #demonter #emballer #travaux #appartement #maison #logement #nouveaulogement #ville #campagne #etage #coût #prix #devis #facture #affaires #vêtements #tri #desencombrement #revendre #achat  #location #caution #loyer #fraisdagence #agence

 

Céline

Home organiser & Blogueuse

Trentenaire hyperactive, je suis passionnée par l’organisation, le désencombrement et la revente d’occasion. Home organiser, je tiens ce blog pour partager mes conseils avec vous.

Le but : vous faire gagner en qualité de vie et en sérénité, en rendant l’organisation et le rangement passionnant !

Le secret pour faire des économies grâce au zéro déchet

Le secret pour faire des économies grâce au zéro déchet

Si pour vous aussi zéro déchet rime avec effort ou contrainte,  cet article  est pour vous !

Je vais être honnête avec vous. J’ai un peu honte mais je m’intéresse de près au zéro déchet depuis un peu plus d’un an seulement… Pourtant, je me sens très concernée par l’écologie, je souhaite avoir des habitudes les plus responsables possible.

Mais j’ai eu une révélation, il y a quelques temps. J’ai ouvert les yeux.

En réalité, j’ai déjà de bonnes habitudes, ancrées depuis plusieurs années, et ce, sans même l’avoir cherché. Comment ça se fait ? Parce que j’ai voulu faire des économies ! Eh oui, zéro déchet et économies sont liés !

Dans cet article, vous allez découvrir comment  économiser grâce à une démarche zéro déchet sans effort !.

Dans la cuisine

1. Arrêtez le sopalin

Avez-vous déjà compté combien de rouleaux de sopalin vous utilisez par semaine ou par mois ? Le chien renverse sa gamelle ? hop du sopalin. Le petit a de la purée partout autour de la bouche ? hop du sopalin. La bouteille d’huile est grasse ? hop du sopalin. Il y a de la buée sur le pare-brise ? hop du solapin…

Avant j’en utilisais beaucoup. Je m’en servais comme serviette de table mais aussi et surtout pour faire le ménage. Au cumulé, la vitesse avec laquelle je l’utilisais le rendait vite cher ! Alors j’ai trouvé une solution. J’ai découpé des morceaux d’une vieille serviette de toilette. Je m’en sers pour faire le ménage ou essuyer ce que je renverse et ensuite je les joins au linge qui part à la machine à laver. Et pour les repas, nous nous servons chacun d’un torchon, comme serviette de table. Pourquoi acheter de « vraies » serviettes de table, lorsqu’on a beaucoup de torchons ?

Je vous assure que c’est facile. Il suffit simplement de commencer !

.

2. Achetez en grande quantité et congelez

Une de mes astuces budget favorite : quand vous faites les courses, achetez en grande quantité viande et poisson, même si vous vivez seul(e) ou à 2. Une fois chez vous, portionnez pour 1 ou 2 et mettez au congélateur. Acheter en grande quantité fait baisser considérablement le prix au kilo… et le nombre d’emballage ! Avez-vous déjà comparé le prix au kilo d’une barquette de 2 blancs de poulet (200 gr environ) et d’une barquette de 8 blancs de poulet (1kg) ? C’est pire quand ce sont des aiguillettes !

Et pour ne pas utiliser de sachets de congélation en plastique, vous pouvez en acheter en silicone ! Ils sont lavables et réutilisables, génial non ?

.

3. Cuisinez certains produits vous-même

Certains produits sont faciles à cuisiner soi-même. Ils demandent un peu de temps mais leur goût est autrement meilleur que celui des produits industriels ! Quoi par exemple ? La compote de pomme ! Tous les mois, l’Homme et moi épluchons environ 2 kg de pommes le samedi matin devant la télé, après le petit-déjeuner, que nous mettons à cuire à feu doux avec de la cannelle pendant environ 45 minutes. On conserve la compote dans des bocaux en verre qu’on a préalablement stérilisés (15 minutes dans une cocotte d’eau bouillante). Ça fait environ 2 pots de 750  ml. Alors oui, éplucher plusieurs kilos de pommes prend du temps mais quoi de plus délicieux que ce parfum de cannelle flottant dans la cuisine et de la compote maison en dessert ? Là encore, quelle belle économie d’argent et d’emballage !

 .

4. N’achetez pas prédécoupé

Une autre astuce budget/zéro déchet est de ne pas acheter prédécoupé. Je vous parlais des aiguillettes de poulet plus haut. Plus les aliments sont prédécoupés et plus ils sont chers !

C’est le cas des pépites de chocolat. Avez-vous déjà comparé le prix au kilo d’une tablette de chocolat et des pépites ? Mieux vaut couper à la main des carrés d’une tablette puis les affiner avec un bon couteau de cuisine. Parfois, je suis tentée d’acheter des pépites de chocolat. Par facilité. Et puis je vois le prix et je me dis que je préfère prendre quelques minutes de plus en faisant de la pâtisserie pour couper le chocolat moi-même.

Même réflexion avec le fromage râpé. Râper du fromage n’est, en soi, ni très difficile, ni très long. Alors pourquoi payer plus cher, simplement parce qu’il est râpé ?

Dans la salle de bain

1. Remplacez les cotons démaquillants jetables par des lavables

Même réflexion pour les cotons démaquillants que pour le sopalin. Quand on en utilise tous les jours, le paquet de cotons se vide très vite ! Un jour, j’ai acheté un carré démaquillant en coton dans un magasin bio. Au départ, je ne trouvais pas ça terrible. Le carré, plus épais qu’un coton jetable, m’empêchait de bien démaquiller mes yeux. Mais tout est une question d’habitude. J’ai fini par trouver le bon geste et je n’utilise plus que ça à présent. Pour rien au monde je reviendrai en arrière ! On en trouve dans tous les magasins bio, ils se lavent facilement en machine et sont très pratiques à emporter quand on part en week-end ou en vacances. On en glisse quelques-uns dans la trousse de toilette et hop on oublie la galère de se démaquiller avec des mouchoirs ou du papier toilette par qu’on a oublié de prendre des cotons !

 .

2. Alternez le dentifrice avec du bicarbonate

Si, comme moi, vous n’arrivez pas à passer au dentifrice solide, vous pouvez alterner avec du bicarbonate de sodium. Ainsi vous diminuez votre consommation de dentifrice et en achetez moins souvent. C’est un moyen efficace, économique et non polluant de vous laver les dents et de les rendre plus blanches en éliminant les taches. Le bicarbonate de sodium est, en plus, bon pour la santé. Il prévient l’apparition des caries en éliminant les bactéries qui en sont responsables. Et il a une action « tampon » qui neutralise l’excès d’acidité générée par la dégradation des sucres par les bactéries dans la bouche. Ainsi, il contribue à préserver le calcium de l’émail. Il ne faut simplement pas en abuser pour qu’il ne devienne pas abrasif.

Mon prochain geste pour les dents, c’est de changer ma brosse à dent traditionnelle par une brosse à dent en bambou ! Saviez-vous que les brosses à dent représentent 1 200 tonnes de déchet par an en France ? Je ne veux plus participer à ça ! Et vous ?

.

3. Récupérez l’eau qui coule

Vous aussi vous faites couler l’eau froide le temps qu’elle devienne chaude, avant de vous doucher ? Comme beaucoup de monde, je n’aime pas être mouillée par l’eau froide, alors je laisse couler pour que l’eau chaude arrive. Toutefois, afin de ne pas gaspiller cette eau, je place une bassine dans la baignoire et je m’en sers ensuite pour arroser les plantes ! Simple mais efficace ! Vous pouvez aussi utiliser cette eau pour remplir la chasse des toilettes !

En conclusion

Contrairement aux idées que je me faisais, entrer dans une démarche zéro déchet est facile. Il faut simplement y aller à son rythme pour que les gestes deviennent des habitudes plutôt que des contraintes. Quand on voit qu’en plus de réduire ses déchets, on fait des économies, c’est vraiment gagnant-gagnant, non ?

Vous aimez cet article ?

Dites-le en commentaire et partagez-le autour de vous !

économies grâce au zéro déchet

Crédits photos :

Photo de couverture : designed by Freepik

Photo des torchons : designed by lifeforstock pour Freepik

.

Hashtags-clé :

#economie #economies #économies #fairedeséconomies #fairedeséconomies #commentfairedeseconomies #economiser #économiser #zérodéchet #zerodechet #astuceszerodechet #reduiresesdechets #reduiresesemballages #emballage #diminuerlesemballages

Céline

Home organiser & Blogueuse

Trentenaire hyperactive, je suis passionnée par l’organisation, le désencombrement et la revente d’occasion. Home organiser, je tiens ce blog pour partager mes conseils avec vous.

Le but : vous faire gagner en qualité de vie et en sérénité, en rendant l’organisation et le rangement passionnant !

Ma recette facile pour de délicieux biscuits de Noël

Ma recette facile pour de délicieux biscuits de Noël

Pour créer la magie de Noël, on se plonge dans la décoration de sa maison : sapin, crèche, guirlandes lumineuses…

Mais Noël ne serait pas aussi magique sans ses recettes traditionnelles !

Et parmi les recettes que j’adore, il y a les incontournables biscuits de Noël. Cette tradition d’origine alsacienne est une super idée pour un moment créatif, un moment de partage, qui régalera petits et grands.

Chaque année, j’enfile mon tablier de cuisine le week-end précédent Noël, je sors mes emporte-pièces et passe 1h à pâtisser !

Ça vous tente ?

Alors sans plus tarder, voici ma recette facile pour de délicieux biscuits de Noël 🙂

.

1. Préparation des biscuits

Pour une quarantaine de biscuits

Cuisson : 10 minutes à 200° C

Ingrédients :

  • 1 oeuf

  • 125 g de sucre blanc en poudre

  • 2 sachets de sucre vanillé

  • 125 g de beurre

  • 250 g de farine

Étapes :

1. Mélangez énergiquement l’œuf et le sucre (blanc et vanillé) dans un saladier à l’aide d’un fouet jusqu’à ce que le mélange blanchisse (photo 1).

2. Si vous ne souhaitez pas faire de toping mais que vous avez envie de donner du goût à vos biscuits, vous pouvez ajouter de la cannelle juste après avoir fouetté sucre et beurre.

3. Ajoutez ensuite progressivement la farine pour obtenir l’aspect du sable en mélangeant avec votre fouet. Puis ajoutez le beurre, coupé préalablement en morceaux, et incorporez-le en le malaxant avec les doigts.

sucre et oeuf

 4. Étalez la pâte sur votre plan de travail préalablement fariné et découpez les biscuits avec un ou plusieurs emporte-pièce.

5. Placez les biscuits sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et enfournez pendant environ 10 min à 200°C. Surveillez bien la cuisson, les biscuits colorent très vite ! En fonction des fours, peut-être que seulement 8 minutes suffiront !

Astuce :

Pour travailler facilement le beurre, l’astuce est de le sortir du frigo environ 2h avant de l’utiliser afin qu’il ait eu le temps de ramollir un peu.

2. Glaçage et topping des biscuits

Le glaçage au chocolat

glaçage au chocolat

Le glaçage au chocolat a toujours du succès chez les gourmands ! Pour le réaliser, j’utilise :

  • 20 g de beurre
  • 50 g de chocolat
  • 1 cuillère à soupe de crème fraîche

Faites fondre le chocolat, le beurre et la crème à feu très doux,  en remuant. Une fois que le glaçage est prêt, attrapez chaque biscuit entre le pouce et l’index, trempez-le dans le glaçage, « égouttez » un peu pour faire couler le surplus puis placez le biscuit sur une grille pour laisser le glaçage refroidir.

Les biscuits à la confiture

Pour varier un peu, j’aime bien préparer des sablés à la confiture. Rien de bien compliqué mais ça prend un peu plus de temps que le glaçage au chocolat.

Pour cela, avant la cuisson, lorsque vous découpez la pâte avec des emporte-pièce, faites en sorte que le biscuit soit un peu plus fin. Vous pouvez utiliser un rouleau à pâtisserie pour affiner la pâte Prévoyez un biscuit pour le dessous, sur lequel vous étalerez la confiture, et un biscuit à mettre par-dessus dans lequel vous ferez un trou avec un couteau à lame pointue.

Une fois que les biscuits sont cuits, étalez la confiture de votre choix sur le biscuit entier. En parallèle, vous pouvez parsemer les biscuits du dessus de sucre glace, puis constituez votre « sandwich ». La confiture sert de « colle » entre les 2 biscuits.

confiture

Astuce :

Avant d’enfourner votre plaque de biscuits, posez du papier sulfurisé par-dessus avec un objet type plaque en silicone, quelque chose de pas trop lourd pour ne pas empêcher la cuisson de vos biscuits mais pas trop léger non plus de sorte à ce que les biscuits cuisent le plus plat possible et que l’assemblage du biscuit du dessous et du biscuit du dessus soit facile après la cuisson.

Conclusion

Et voilà le résultat après 2h en cuisine, un joli assortiment de biscuits de Noël ! Cannelle pour les plus « simples », glaçage au chocolat et biscuits à la confiture d’abricot maison !

biscuits cuits

Vous pouvez également les décorer avec un glaçage royal, avec des copeaux de chocolat, des vermicelles de sucre, de la noix de coco râpée, au gré de vos envies et de vos idées !

Et vous, quels sont vos petits + préférés ?

Bonne dégustation !

recette facile de biscuits de noel

Crédits photo :

Photo de couverture : Freepik

Gifs : giphy.com

.

Hashtags-clé :

#recette #recettes #recettedebiscuits #patisserie #pâtisserie #gâteau #gateaux #biscuits #biscuitsdenoel #cookies #christmascookies #cuisiner #fairedelapatisserie #oeuf #farine #sucre #beurre #ingredients #four #cuisson #pâte #emportepiece

Céline

Home organiser & Blogueuse

Trentenaire hyperactive, je suis passionnée par l’organisation, le désencombrement et la revente d’occasion. Home organiser, je tiens ce blog pour partager mes conseils avec vous.

Le but : vous faire gagner en qualité de vie et en sérénité, en rendant l’organisation et le rangement passionnant !