Oubliez la culpabilité, revendez les cadeaux que vous n’utilisez pas !

Oubliez la culpabilité, revendez les cadeaux que vous n’utilisez pas !

Revendre les cadeaux que l’on vous a offerts…

Oui, j’aborde un sujet sensible

Le cadeau a une telle charge émotionnelle qu’imaginer le revendre semble souvent un sacrilège, n’est-ce pas ? Et pourtant… vous ne vous sentez pas pris(e) au piège avec ces objets qui ne vous plaisent pas ?!

Vous avez déjà envisagé de vous en débarrasser ? Vous avez pensé à les revendre mais vous n’osez pas ? Vous culpabiliseriez en le faisant ? Vous l’avez déjà fait une fois mais regrettez et n’avez jamais recommencé ?

Alors, je vous incite vivement à lire cet article pour déculpabiliser !

Pourquoi gardez-vous des cadeaux que vous n’utilisez pas ?

1. Ca vous fait culpabiliser

Posez-vous VRAIMENT la question : pourquoi garder un cadeau que vous n’utilisez pas ?

Garder un cadeau dont vous ne vous servez pas vous fait culpabiliser ! Dès que vous ouvrez un placard, ledit cadeau, encore sous son film plastique, vous saute aux yeux l’air de dire d’un ton réprobateur : « tu ne m’utilises pas ! »

Et cette culpabilité est tenace ! On ne se rend pas compte à quel point elle est insidieuse, à quel point elle rôde dans nos schémas de pensée. Il faut arrêter de vous nourrir d’émotions négatives inutiles, vous en aurez bien d’autres à gérer dans votre vie ! Vous n’êtes pas d’accord ?

Soyez rassuré(e) ou motivé(e), je le dis ouvertement, ça m’arrive de revendre des cadeaux sans culpabiliser ! Tout simplement parce que les personnes qui offrent des cadeaux ont le droit de se tromper !

Et puis, il arrive aussi parfois qu’inconsciemment, la personne pense davantage à elle qu’à vous lorsqu’elle vous fait un cadeau. Elle vous offre finalement ce qu’elle-même aimerait recevoir sans s’en rendre compte.

C’est humain. On l’a tous fait 🙂

2. L’important, c’est le geste

Finalement l’essentiel dans un cadeau n’est pas tant l’objet que le geste, non ? La personne a passé du temps (ou pas !) à chercher un cadeau pour vous, vous êtes content(e) de le recevoir et la remerciez chaleureusement. L’essentiel, c’est d’être reconnaissant(e) envers cette personne et de partager avec elle le plaisir d’offrir et de recevoir.

Sur ce sujet, Marie Kondo et sa Magie du rangement m’ont littéralement ouvert les yeux :

 Un cadeau a pour véritable objectif d’être reçu. Les cadeaux ne sont pas des « choses » mais le vecteur des sentiments d’une personne. Avec cette vision des choses, vous ne devez pas vous sentir coupable de jeter un cadeau. Soyez simplement reconnaissant du plaisir éprouvé lorsqu’on vous l’a offert. 

Ce que vous faites du cadeau n’a pas d’importance.

Et si vous êtes l’offreur, ne vous vexez pas d’apprendre qu’un de vos cadeaux a été revendu. Tout le monde peut se tromper et au moins le receveur s’est acheté quelque chose qui lui tenait à cœur avec l’argent de la vente.

Les japonais, eux, ont tout compris : l’important c’est un esprit serein et le gain de place !

Pourquoi culpabilisez-vous de revendre les cadeaux ? 

Je suis consciente que l’idée de revendre ses cadeaux est délicate. En effet, elle n’est pas encore très répandue et peut donc vexer un offreur qui ne serait pas adepte lui-même de la vente d’occasion.

Toutefois, si vous culpabilisez, c’est aussi parce que ça réveille d’autres choses chez vous :

.1. Vous avez honte de ne pas avoir apprécié le cadeau.

Quand j’étais ado et que quelqu’un m’offrait un cadeau qui ne me plaisait pas (surtout ma mère, hélas – les mères d’adolescent(e)s subissent tant, n’est-ce pas ?) j’étais contrariée, ça se voyait sur ma tête, bref je boudais.

Et j’avais honte.

Honte de bouder, même si je ne pouvais pas m’en empêcher. Et honte de montrer que le cadeau ne me plaisait pas.

** Et là je prends du recul en repensant à moi à 15 ans et je me demande ce que ce sera quand ce sera moi la mère ! Mon dieu ça fait peur… Maturité, sors de ce corps ! **

À présent, j’ai évolué (maturité, ressors de ce corps !) et lorsqu’on m’offre quelque chose qui, de prime abord, ne me semble pas utile ou me plaire, je remercie chaleureusement la personne parce qu’elle a pensé à moi. En soi,  le simple geste me fait plaisir. Ensuite, je me demande si je peux m’habituer à cet objet que je n’ai pas choisi.

Ainsi il y a 3 ans, j’ai reçu de la mère de l’Homme une écharpe couleur moutarde. Je ne portais jamais cette couleur que j’associais inexorablement à un pull de ma grand-mère. Pour moi, vêtement moutarde = vieux. Par respect pour ma belle-mère et l’Homme, j’ai porté cette écharpe quelquefois. Et j’ai fini par me rendre compte que :

1. cette couleur allait parfaitement avec le bleu canard de mon manteau d’hiver

2. la couleur moutarde était à la mode et que beaucoup de femmes (de tout âge !) en portaient !

3. cette écharpe était très chaude et idéale en plein hiver !

Bref,  je ne l’ai plus quittée !

2. Parce que vous n’osez pas dire que vous possédez déjà l’objet

Parfois je revends un cadeau pour la simple raison que je possède déjà l’objet en question à la maison ! Dans un esprit minimaliste aimant les espaces et les placards peu encombrés, je ne suis pas fan d’avoir le même objet en plusieurs exemplaires (hum… cette remarque ne s’applique pas aux vêtements et aux chaussures). À quoi peuvent servir 2 livres du même titre, 2 fer à lisser, 2 réveils, etc. ?

3. Parce que vous ne voulez pas admettre que vous aussi vous pouvez vous tromper !

Quand je dois faire un cadeau, j’essaie de le personnaliser au maximum en pensant à ce que la personne aime, à ses passe-temps. Il va sans dire bien sûr que je peux aussi me tromper !

L’exemple le plus criant que j’ai en tête est le cadeau que j’ai offert à ma sœur pour son 19e anniversaire :

en 1re année d’école d’ostéopathie, elle devait apprendre l’anatomie. Vu le nombre d’éléments à retenir, la matière était difficile. J’avais trouvé chez Nature et Découverte un super livre de pilates (elle aime bien ce sport !) qui illustraient toutes les positions par des photos, et un dessin qui montrait les muscles qui travaillaient dans chaque position. Je m’étais dit que c’était une manière amusante de réviser ! C’était ma pensée jusqu’à ce que je vois sa tête en déballant le cadeau… Elle n’a pas eu besoin de dire quoi que ce soit…

Heureusement pour moi j’avais gardé le ticket de caisse et j’ai pu rectifier le tir !

Pourquoi ne pas profiter des avantages de la revente de vos cadeaux ?

1. Vous gagnez de la place

Nous sommes tou(te)s à la recherche de place dans nos logements et dans nos placards, pourquoi garder des objets qui vous en prennent et que vous n’utilisez pas ?

Posez-vous VRAIMENT la question. Ne préféreriez-vous pas pouvoir mieux organiser le rangement des objets qui vous sont utiles en ne gardant pas ceux qui ne le sont pas ?

.

2. Vous gagnez de l’argent

En revendant les cadeaux qui ne vous servent pas, vous vous constituez un pécule que vous pouvez utiliser ailleurs ! Il est encore plus intéressant de revendre des cadeaux que vous n’avez jamais utilisé, par rapport à un objet que vous avez utilisé, car il est neuf et souvent, encore emballé dans son emballage d’origine ! Ce qui facilite grandement la vente et vous permet d’en retirer un bon prix. Si vous ne savez pas comment fixer un bon prix de vente, je vous invite à lire mon article : « Comment fixer un bon prix de vente pour vos affaires ? »

Et pourquoi je vous parle de vendre vos cadeaux maintenant ? Eh bien, parce que novembre et décembre sont les meilleurs mois pour revendre vos affaires et a fortiori vos cadeaux ! Eh oui, dans la revente d’occasion aussi il y a une saisonnalité 🙂 Je vous en parle dans l’article : « Quel est le meilleur moment pour revendre vos affaires sur internet ? »

De plus en plus de personnes sont à la recherche d’objets de seconde main à offrir à Noël ou de mode d’achat autre que les magasins traditionnels, soit par contrainte budgétaire, soit par conviction éthique, eco-responsable, zéro déchet. Sur ce sujet, je vous invite à lire l’article : « De plus en plus de Français osent offrir un cadeau d’occasion pour les fêtes de fin d’année » du Figaro Économie.

C’est donc le moment de poster des annonces sur les sites de revente pour faire partir vos affaires et cadeaux non utilisés !

Vous pourrez vous-même vous servir du montant gagné pour acheter les cadeaux de Noël de votre famille 🙂

Conclusion

J’espère que la lecture de cet article vous aura aidé(e) à vous détacher de toutes les émotions négatives liées à ces cadeaux que vous n’utilisez pas, et vous aura motivé(e) à les revendre !

Alors, prêt(e) ?

Vous aimez cet article ?

Dites-le en commentaire et partagez-le autour de vous !

revendez vos cadeaux sans culpabiliser

Crédits photos :

Photo de couverture : designed by Freepik

Gifs : giphy.com

 .

Hastags-clé :

#cadeau #cadeaudenoel #revendresescadeaux #revendresescadeauxdenoel #revendre #occasion #secondemain #leboncoin #vinted #oser #culpabilite #neplusculpabiliser #sefaireconfiance #saffirmer #materialisme #sedetacherdumaterialisme #vivreautrement #consommerautrement #modedeconsommation #acheterautrement

Céline

Home organiser & Blogueuse

Trentenaire hyperactive, je suis passionnée par l’organisation, le désencombrement et la revente d’occasion. Home organiser, je tiens ce blog pour partager mes conseils avec vous.

Le but : vous faire gagner en qualité de vie et en sérénité, en rendant l’organisation et le rangement passionnant !

8 astuces pour bien répartir les tâches ménagères

8 astuces pour bien répartir les tâches ménagères

Lasse de gérer les tâches ménagères ?

Vous souhaiteriez une répartition plus équilibrée ?

Les tâches ménagères, c’est LE nerf de la guerre dans un couple ou dans une famille. Qui s’occupe de vider le lave-vaisselle ? Qui gère le linge ? Qui passe l’aspirateur ou sort les poubelles ?

 Cela peut être  une source inépuisable de conflits qui peuvent s’envenimer si personne ne prend les choses en main.

Dans cet article, découvrez des conseils pour mettre en place une répartition équilibrée et éviter les tensions. Et n’hésitez pas à partager vos propres conseils en commentaires !

Comment trouver un juste équilibre dans le partage des tâches ?

1. Faites un inventaire

Commencez par lister toutes les tâches ménagères de la maison. Puis listez les personnes qui s’en occupent et la fréquence de la tâche. Cela vous donnera une vision d’ensemble sur l’équilibre ou non de la répartition. Cela vous permettra d’exposer de manière factuelle la situation aux membres de votre famille.

Ci-dessous, voici un lien pour télécharger un fichier Excel pour vous aider. Dans le 1er onglet, vous trouverez un modèle sur la répartition de certaines tâches entre l’Homme et moi. Et dans le 2e onglet, vous trouverez un tableau vide, listant les principales tâches ménagères (n’hésitez pas à la compléter) pour que vous puissiez faire le panorama de la réalité versus vos objectifs d’organisation !

 .

2. Discutez-en ensemble de manière sereine

Les tâches ménagères ne constituent pas l’occupation la plus enthousiasmante. Elles sont souvent source de conflits parce qu’elles sont vécues comme une contrainte subie par l’un ou par l’autre des membres du couple ou de la famille. Et c’est souvent quand les tensions ont déjà éclaté que la discussion s’impose. Quand l’agacement et les frustrations ont déjà pris le dessus.

Vous devrez donc ouvrir le dialogue de la manière la plus sereine possible pour que chacun se sente écouté. Privilégiez un moment de détente, le week-end, à table par exemple. .

3. Répartissez les tâches en conscience

Vous n’avez rien contre le fait de cuisiner alors que votre conjoint préfère faire les courses ? Votre aîné est d’accord pour passer l’aspirateur et la cadette aime arroser les plantes ? Pourquoi ne pas répartir les tâches en fonction des préférences de chacun, tout en trouvant un juste équilibre ? En discutant, on finit toujours par trouver un terrain d’entente !

Une fois que vous vous êtes mis d’accord sur la répartition, mettez votre liste à jour et affichez-là quelque part où tout le monde peut la voir, sur le frigo par exemple. Cela permet à chacun de se responsabiliser.

 .

4. Plutôt tâches fixes ou planning qui change ?

De notre côté, nous avons préféré nous répartir les tâches de manière fixe. Par exemple : lui la vaisselle et la tenue des comptes, moi le linge et le repassage. Pour le ménage à 2 : lui l’aspirateur et les sanitaires et moi la poussière et la serpillère.

Vous pouvez aussi choisir de créer un planning pour partager les taches à tour de rôle. Une semaine aspirateur et vaisselle pour l’un, pendant que l’autre s’occupe du jardin et des poubelles, la semaine suivante on inverse, etc.

A vous d’établir la routine de la famille de sorte à ce qu’elle ne génère pas de frustrations.

Pourquoi faut-il aussi prendre du recul sur le sujet ?

5. Soyez bienveillant(e)

Il est facile de vous laisser envahir par l’agacement en voyant que l’autre semble désinvolte avec sa liste de tâche : des chaussettes sales qui traînent dans la chambre, une poubelle pleine pas sortie, des toilettes pas propres…

Mais si vous laissez les émotions négatives prendre le dessus, vous risquez de dire les choses d’une manière désagréable. Que vous souhaitiez exprimer une frustration ou une demande, il est toujours mieux de le faire avec bienveillance. En effet, un « mon chéri, peux-tu sortir la poubelle s’il te plaît ? » vaut toujours mieux qu’un « bon sang, t’as toujours pas sortie la poubelle ?! Tu sens pas que c’est pire que tes chaussettes ? ».

Très facile à dire, pas facile à appliquer quand on est fatigué(e) de sa journée ou de sa semaine !

 .

6. Lâchez prise sur la manière de faire

Je ne sais pas vous, mais moi, je dois apprendre à lâcher prise. Pourquoi ? Parce que, même si je suis contente d’être délestée de certaines tâches, j’ai du mal à accepter qu’elles ne soient pas faites à ma manière… Tout simplement car l’Homme fait autrement. Et j’admets que j’ai tendance à le lui reprocher… Que voulez-vous, on a des habitudes bien ancrées, quand on a vécu seule pendant 10 ans !

On parle souvent de l’inégale répartition homme/femme des tâches ménagères. Mais il y a aussi une satisfaction personnelle à voir les choses faites comme on le souhaite, non ? Un homme a tendance à se satisfaire de voir la tâche faite, de quelque manière que ce soit, alors qu’une femme aime que ce soit fait comme elle le souhaite elle… C’est pareil chez vous ?

 7. Acceptez de ne pas avoir le même degré de tolérance

Tout comme vous n’avez sans doute pas la même manière de faire que votre conjoint(e), vous n’avez sans doute pas le même degré de tolérance non plus. Je suis régulièrement agacée de voir que l’Homme ne monte pas le linge repassé et plié, que je laisse exprès attendre à côté de l’escalier… et je finis par le monter moi, pour éviter qu’il traîne plus longtemps. Par contre, j’admets être capable de laisser traîner la vaisselle sale parce que je déteste la faire. Or, l’Homme, lui, déteste la voir traîner et la fait dès qu’il la voit, même s’il s’agit de la vaisselle de mon repas le midi quand je suis en télétravail.

Acceptez de ne pas avoir le même degré de tolérance et de ne pas faire à la place de l’autre, évite d’alimenter les conflits.

 .

8. Commencez votre journée par une routine tâches ménagères

Quoi de plus agréable que de rentrer le soir dans une maison rangée et propre ?  C’est la raison pour laquelle, j’ai une routine matinale. En semaine, je vais ranger ce qui traîne avant d’aller travailler. Et le samedi matin, nous faisons le ménage. Une fois le petit déjeuner terminé, c’est parti pour lancer une machine et faire un ménage rapide et efficace afin de pouvoir ensuite profiter du week-end ! Je partage avec vous mes conseils ici : « 10 astuces pour garder votre maison toujours propre. »

Le plus difficile avec les tâches ménagères, c’est de trouver la motivation. Je suis d’accord, on est mieux assis(e) dans son canapé qu’en train de faire la vaisselle ou de nettoyer les toilettes ! Plus vous procrastinerez, moins vous aurez envie de vous y mettre et les tâches vont s’accumuler.

 En conclusion

Pour établir une bonne entente sur la gestion des tâches ménagères chez vous, vous l’aurez compris, l’équilibre entre les membres de la famille est la clé, côté organisation ! Mais il faut aussi arriver à prendre du recul pour que tout se passe au mieux.

Vous aimez cet article ?

Dites-le en commentaire et partagez-le autour de vous !

bien répartir les taches ménagères

Crédit photo :

Photo de couverture : designed by Freepik

Gif : giphy.com

.

Hastags-clé :

#ménage #tâchesménagères #tachesmenageres #fairelemenage #serpillière #aspirateur #lessive #fairelalessive #passerlaserpilliere #chargementale #sujetdedispute #querelledecouple #organiserlemenage #organisationmaison

Céline

Consultante en organisation & Blogueuse

Maman hyperactive, je suis passionnée par l’organisation, le désencombrement et la revente d’occasion. Consultante en organisation, je tiens ce blog pour partager mes conseils avec vous.

Le but : vous faire gagner en qualité de vie et en sérénité, en rendant l’organisation et le rangement passionnant !

Désencombrer : que faire des affaires après ?

Désencombrer : que faire des affaires après ?

Après plusieurs jours/semaines, vous êtes enfin arrivé(e) à la fin de votre désencombrement.

Bravo ! Trier ses affaires est loin d’être une partie de plaisir. Cela prend du temps, de l’énergie et demande une grande prise de recul. Rassurez-vous, c’est terminé ! Voilà une belle étape de franchie.

Maintenant, une question se pose : que faire des affaires triées ? Les cartons et/ou les sacs poubelles s’entassent dans votre entrée, dans le garage ou dans le coffre de la voiture, il va falloir les faire sortir.

Dans cet article, vous allez découvrir un grand nombre de solutions pour donner, revendre ou jeter !

Vous voulez donner vos affaires à des associations ?

1. Donner l’ensemble de vos affaires

Certaines associations récupèrent tous types de dons. Que vos cartons contiennent des vêtements, des chaussures, du linge de maison, des livres, des instruments de musique, de la vaisselle, de l’électroménager, des meubles (la liste est non exhaustive), vous pouvez vous rendre :

  • Chez Emmaüs : fondé par l’abbé Pierre, Emmaüs est le réseau le plus important de collecte de dons. Pour trouver la communauté Emmaüs la plus proche de chez vous, cliquez ici.
  • Au Secours Populaire : lancé en 1945, le Secours populaire français reçoit dons et legs pour en faire bénéficier les plus démunis. Pour trouver l’antenne la plus proche de chez vous, cliquez ici.

.

2. Donner du linge

Pour le textile, les chaussures et la maroquinerie, il y a :

  • les vestiboutiques de La Croix-Rouge: elles collectent et trient les dons pour les redistribuer aux personnes en difficulté et contribuer à l’aide humanitaire perpétuée depuis 150 ans par La Croix-Rouge. Pour trouver la vestiboutique la plus proche de chez vous, cliquez ici
  • les bornes Le Relais : le Relais est le 1er opérateur de collecte et de valorisation textile en France. Membre d’Emmaüs France et de l’Inter Réseaux de la Fibre Solidaire, cet organisme porte en lui les valeurs de solidarité et de générosité défendues par l’abbé Pierre. Pour trouver un conteneur près de chez vous, cliquez ici.
  • Écotextile : spécialiste de la collecte des vêtements, de la friperie et de la maroquinerie en vue de leur recyclage. Pour trouver une borne Écotextile à proximité de chez vous, cliquez ici.

.

3. Donner des livres 

Outre Emmaüs, de nombreuses associations recueillent des dons de livres. En voici quelques-unes :

  • Bibliothèque Sans Frontières : avec son projet « Aux livres citoyens ! », l’association a établi un maillage de boîtes de collecte de livres, pour favoriser l’accès au savoir et à la culture. Pour en savoir plus, cliquez ici. 
  • Recyclire.com : c’est une entreprise qui revend les livres récupérés pour soutenir des programmes d’éducation ainsi que des programmes d’action de lutte contre l’illettrisme, dans le monde entier. Présent à Paris, Strasbourg, Toulouse, Lille, Nantes, Bordeaux, Lyon Madrid, les équipes viennent directement chercher les livres chez vous, gratuitement et les emballent eux-mêmes. Pour plus d’infos, cliquez ici.
  • Points-livres : c’est un annuaire en ligne qui recense les lieux où il est possible de déposer des livres d’occasion. Pour trouver un point-livres près de chez vous, cliquez ici.

Vous préférez donner à des particuliers ? 

Vous êtes plutôt du genre don ou échanges avec des personnes de votre quartier, voici 3 solutions pour vous :

  • Geev : c’est le 1er site en France qui permet de faire des dons d’objets et de nourriture entre particuliers. Le don est géolocalisé et les échanges ont lieu dans votre quartier. Pour plus d’infos, cliquez ici.
  • Donnons : comme sur geev, vous pouvez donner tous types d’objets. Pour plus d’infos, cliquez ici.
  • Récupe.net : c’est un site de dons, de récupération et de brocante Tous les dons sont permis, du meuble au matériel électroménager en passant par du matériel informatique, des vêtements, des fournitures bureau ou scolaire, des biberons etc. Pour plus d’infos, cliquez ici.

Vous avez envie de revendre vos affaires ?

Si vous vous êtes déjà promené(e) sur mon blog, vous savez que je suis une inconditionnelle de la revente d’occasion (si besoin, voici mon mode d’emploi pour vendre de manière rapide et efficace). Si j’ai bien appris une chose en plus de 10 ans de revente, c’est que TOUT trouve preneur ! Vêtements, chaussures, maroquinerie, linge de maison, livres, jouets, CD/DVD, instruments de musique, vaisselle, électroménager, appareils audio/vidéo, ordinateurs, téléphones mobiles, sommiers, matelas, meubles, etc., la liste est non exhaustive !

.

 Pour vendre, différentes options s’offrent à vous. D’abord les sites généralistes :

  • Leboncoin : site aujourd’hui culte, il vous permet de mettre en ligne vos affaires de toute nature et de les vendre proche de chez vous ou par correspondance. Pour plus d’infos, cliquez ici.
  • Marketplace de Facebook : ouverte depuis août 2017 en France, la marketplace de Facebook vient concurrencer Leboncoin en vous proposant de revendre vos affaires à d’autres membres Facebook. Pour plus d’infos, cliquez ici.
  • Vinted : site d’origine lituanienne, Vinted est plébiscité pour les vêtements, les chaussures et les accessoires. Mais saviez-vous qu’on y vend aussi du linge de maison, de la déco, de la vaisselle et des livres ? Et le champ d’action est plus vaste que pour les 2 sites précédents puisque vous pouvez vendre à des acheteurs/ses situés en France, en Belgique, en Espagne. Pour plus d’infos, cliquez ici.

 

Ensuite, vous avez les sites spécialisés et en premier lieu, ceux spécialisés dans les vêtements, les chaussures et la maroquinerie :

  • Videdressing : 1re plateforme de revente entre particulier de la mode de luxe. Vous pouvez y vendre des vêtements, chaussures et maroquineries de belles marques milieu de gamme et quelques marques de luxe. Pour plus d’infos, cliquez ici.
  • Vestiairecollective : le site est aussi dédié à l’occasion de luxe. Ce site est un peu différent car ce n’est pas vous qui envoyez directement à l’acheteur. Vos affaires vendues sont vérifiés par l’équipe de Vestiairecollective avant validation définitive de la vente. La plateforme est là pour attester l’authenticité du produit et l’envoyer à l’acheteur. Vous pouvez vendre des articles dans plus de 50 pays, en Europe, aux États-Unis, en Asie et en Australie. Pour plus, d’infos, cliquez ici.
  • Once Again : ce site français fonctionne comme une friperie en ligne. Vous pouvez y vendre essentiellement du prêt-à-porter. C’est l’équipe du site qui s’occuper de prendre les vêtements en photo, de rédiger l’annonce et de la mettre en ligne puis d’envoyer les colis. Vous n’avez qu’à commander une étiquette Mondial Relay gratuitement et à envoyer vos vêtements. Pas besoin d’attendre la vente du vêtement pour être payé et les vêtements reçus non-repris sont donnés à Emmaüs.

 

Si vous voulez vendre des livres, des CD, des DVD, des jeux videos, c’est par ici :

  • Gibert Joseph rachète vos Livres, CD, DVD en ligne. Il vous suffit de tester le code-barres de vos articles pour savoir s’ils font partie des articles repris. Pour plus d’infos, cliquez ici.
  • Momox : même principe que pour Gibert Joseph, vous testez le code-barres de vos articles et savez s’ils sont repris. Pour plus d’infos, cliquez ici.

Vous avez de vieilles affaires à jeter ?

1. Les médicaments

Vous avez fait un tri dans votre pharmacie ? Très bonne initiative ! Sachez que tous les médicaments, valables ou périmés, sont à rapporter en pharmacie. Ils y sont repris par un organisme agréé chargé de la collecte puis détruits dans des incinérateurs (avec valorisation énergétique).

.

2. Les déchets d’équipements électriques et électroniques

Vous vous débarrassez d’un appareil électroménager qui provoque des courts circuits ? Votre machine à café vous a lâché(e) ? Vous ne savez pas quoi faire de votre vieille tondeuse toute rouillée ? Ces objets sont ce qu’on appelle des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE). Vous pouvez les apporter à la déchetterie. Si vous n’avez pas de déchetterie proche de chez vous ou tout simplement pas de voiture pour y aller, d’autres solutions existent :

  • Vous pouvez déposer gratuitement les petits appareils (25 cm max) dans les grandes surfaces (Auchan, Carrefour, Leclerc, etc.)et les magasins type Darty-Fnac, etc.
  • Si  vous changez votre machine à laver, l’ancienne doit être reprise gratuitement par le magasin chez qui vous achetez la nouvelle. Et ce, quel que soit le mode de récupération de votre nouvelle machine c’est-à-dire en magasin ou par livraison.

Pour plus d’infos, cliquez ici.

.

3. Les alternatives

Vous avez envie de jeter vos affaires de manière responsable ? Voici 2 autres solutions :

  • Écosystème : organisme à but non lucratif qui organise la collecte, la dépollution et le recyclage des équipements électriques, des ampoules à économie d’énergie et des petits extincteurs. Pour connaître le point de collecte proche de chez vous, cliquez ici
  • Corepile : éco-organisme de collecte et recyclage de piles, batteries de portables et de mobilités. Pour trouver un point de collecte proche de chez vous, cliquez ici

Vous avez un doute ?

Vous ne savez dans quelle catégorie d’objets entrent vos affaires à jeter ? Vous pouvez vérifier sur le site de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie).

Vous aimez cet article ?

Dites-le en commentaire et partagez-le autour de vous !

que faire des affaires après avoir désencombré

Crédits photos :

Photo de couverture : designed by Racool_studio pour Freepik

.

Hashtags-clé :

#trier #tri #desencombrer #desencombrement #affaires #tropd’affaires #objets #accumulationdobjets #affaires #donner #dons #associations #donneradesassociations #vendre #revendre #revendredoccasion #occasion #jeter #dechetterie

Céline

Consultante en organisation & Blogueuse

Maman hyperactive, je suis passionnée par l’organisation, le désencombrement et la revente d’occasion. Consultante en organisation, je tiens ce blog pour partager mes conseils avec vous.

Le but : vous faire gagner en qualité de vie et en sérénité, en rendant l’organisation et le rangement passionnant !

Mon secret pour faire des économies sur votre budget course

Mon secret pour faire des économies sur votre budget course

La facture des courses plombe votre budget chaque mois ? Vous cherchez des astuces pour réduire votre budget courses mais ne savez pas comment faire ?

La congélation est la clé !

Congeler les aliments est un geste pratique. Ce procédé préserve les arômes et les valeurs nutritionnelles des produits tout en prolongeant leur durée de consommation.

Dans cet article, vous découvrirez toutes les astuces liées à la congélation pour réduire votre budget courses !

Pourquoi congeler fait faire des économies ?

1. Parce qu’acheter en grande quantité revient moins cher

Avez-vous déjà comparé le prix au kilo d’une barquette de 2 blancs de poulet (environ 250 gr) et celui d’une barquette de 6 à 8 blancs de poulet (environ 1kg) ? Plus vous achetez en grande quantité, moins le produit est cher. Ce constat s’applique sur tous les aliments.

Si vous avez la possibilité d’acheter vos fruits et légumes directement chez un producteur et de repartir avec des cagettes plutôt qu’avec des sachets peu remplis, vous verrez la différence. Certes sur le coup, la facture semble lourde mais vous irez faire les courses bien moins souvent !

Et afin que vos achats ne s’abîment pas, prévoyez de les faire à un moment où vous avez le temps de cuisiner après. Une fois que vos aliments sont cuits, vos plats préparés et refroidis, portionnez-les dans des tupperwares et congelez-les. Ainsi, vous n’aurez qu’à réchauffer la quantité utile pour le repas suivant.

 .

2. Pour toujours avoir un délicieux repas maison sous la main

Oubliez les aliments/plats préparés, prédécoupés, précuits, ils sont toujours plus chers ! En cuisinant vous-même, vous faites de sacrées économies. Et au moins vous savez ce que vous mangez ce qui n’est pas le cas avec les plats préparés, remplis d’ingrédients douteux (colorants, exhausteurs de goût, conservateurs).

Comme vous avez acheté en grande quantité, vous pouvez cuisiner en grande quantité ! Non seulement, c’est pratique car vous gagnez du temps mais c’est aussi économique. Cela évitera qu’un soir de semaine où vous rentrez tard et/ou n’avez pas envie de cuisiner, vous commandiez à manger. Vous n’aurez qu’à sortir du congélateur, un plat que vous avez-vous-même cuisiné.

frigo rangé

 3. Pour éviter le gaspillage alimentaire

Je ne sais pas vous mais je déteste gaspiller. Jeter de la nourriture parce que je n’ai pas fait attention à la date de péremption m’attriste. Pour éviter de me retrouver avec des aliments pourris, moisis ou faisandés, j’utilise le congélateur ! En effet, il stoppe la prolifération des bactéries.

Dès que je rentre des courses et que je range les aliments, je portionne la viande et le poisson dans des sachets de congélation. Quant aux légumes, je les congèle une fois cuits à la vapeur. Ainsi ils sont prêts à être dégustés tels quels avec un filet d’huile d’olive ou dès que j’en ai besoin pour une recette.

.

4. Pour éviter d’acheter à emporter le midi en semaine

Quand on n’a pas accès à une cantine sur son lieu de travail, il est beaucoup plus économique d’apporter son repas plutôt que d’aller acheter son déjeuner dans les commerces aux alentours. Et en plus on mange plus sainement !

La solution économique et pratique, c’est le batch cooking et la congélation ! Quand je vivais à Montréal, il y avait un grand frigo dans mon entreprise dont personne n’utilisait la partie congélateur. Chaque lundi, j’y plaçais 5 boîtes pour mes 5 repas de la semaine, cuisinés le dimanche matin. Et tous les matins, quand j’arrivais, je sortais une boîte pour qu’elle puisse décongeler pour le midi. Tellement pratique !

Alors certes, vous n’avez pas forcément de congélateur sur votre lieu de travail mais cela ne vous empêche pas d’apporter chaque jour un repas maison que vous avez sorti de votre congélateur le matin-même !

Les avantages budgétaires de la congélation

1. Achetez certains légumes surgelés

Lorsque je fais les courses, j’achète toujours certains légumes surgelés par gain de temps et d’argent. C’est le cas pour :

  • les haricots verts
  • les petits pois
  • les épinards

Même si je les adore frais, il faut prendre le temps d’équeuter les haricots verts et d’écosser les petits pois. De plus, ce sont des légumes plus chers que les carottes, courgettes, chou-fleur, etc.

En avoir toujours dans le congélateur permet aussi de constituer des repas équilibrés même lorsque je n’ai plus de légumes frais au frigo. Cela évite de se jeter sur les pâtes !

Et je privilégie la surgélation aux conserves car elle préserve davantage les vitamines.

 .

2. Achetez des produits périmés

Les grandes surfaces sont de plus en plus nombreuses à disposer d’un rayon proposant des aliments proches de la date de péremption à prix réduit.

Quoi de mieux que de participer à la lutte anti-gaspillage tout en faisant des économies ? Je passe toujours à côté quand je fais les courses. Et dès que je range les courses, je place les aliments achetés au congélateur.

Vous pouvez aussi utiliser l’application Too Good to Go pour profiter des invendus du jour à prix réduit.

Congeler : questions/réponses pratiques

1. Comment bien congeler vos aliments ?

Afin de conserver vos aliments dans les meilleures conditions, il y a quelques règles à respecter :

  1. Le type de contenant: il doit être hermétique. Il faut éviter que l’air entre sinon les aliments pourraient avoir un mauvais goût à la décongélation. C’est pourquoi ne congelez pas un aliment dans du carton, du papier ou du tissu. Pour la même raison, n’utilisez pas de film alimentaire ou de l’aluminium.
  2. La résistance: le contenant doit résister aux températures négatives (pas de contenant poreux ou qui pourrait se casser à cause du froid) et doit être adapté à la décongélation.
  3. Les quantités: congeler en petites quantités permet au froid d’agir plus rapidement
  4. Étiqueter chaque contenant avec le nom du plat, la date et le nombre de part

 .

2. Comment congeler les aliments sans plastique ?

Les sachets de congélation en plastique sont très pratiques mais ils sont… en plastique et contiennent donc des composants chimiques tels que les phtalates et le bisphénol A, perturbateurs endocriniens. Si vous cherchez à réduire ou supprimer votre utilisation du plastique, il existe d’autres contenants pour congeler :

  • Les sachets de congélation en silicone
  • Les bocaux et tupperware en verre
  • Les contenants en acier inoxydable

Vous pouvez les utiliser pour tous les types d’aliments : viandes, poissons, plats en sauce mais aussi les purées, les soupes, les compotes. Pour une congélation optimale, n’oubliez pas de ne remplir les contenants qu’aux ¾.

En conclusion

.

Eh voilà, vous connaissez toutes les astuces pour réduire votre budget course en optimisant l’utilisation de votre congélateur. Prêt(e) à mettre en place ces astuces ?

Un dernier conseil toutefois, avant de vous laisser aller faire vos courses : surtout n’oubliez pas, ne congelez JAMAIS un aliment qui a déjà été congelé !! C’est l’intoxication alimentaire assurée !

Vous aimez cet article ?

Dites-le en commentaire et partagez-le autour de vous !

faire des économies dans le budget familial

Crédits photo :

Photo de couverture : designed by valeria_aksakova pour Freepik

Photo du frigo : designed by Freepik

Gifs : giphy.com

.

Hashtags-clé :

#courses #fairelescourses #fairesescourses #budgetcourse #coursesalimentaires #repas #alimentation #économies #fairedeséconomies #maîtrisersonbudget #gestiondubudget #budgetfamilial

Céline

Home organiser & Blogueuse

Trentenaire hyperactive, je suis passionnée par l’organisation, le désencombrement et la revente d’occasion. Home organiser, je tiens ce blog pour partager mes conseils avec vous.

Le but : vous faire gagner en qualité de vie et en sérénité, en rendant l’organisation et le rangement passionnant !

10 sites naturels à voir en France

10 sites naturels à voir en France

Vous cherchez des idées de balades ou de randonnées pour vos vacances ou vos week-ends ? À faire en solo, duo ou famille ?

Quel que soit l’endroit où vous vous trouvez en France, il y a énormément de sites naturels à voir. Nous avons la chance d’habiter un magnifique pays, aux couleurs et paysages  variés !

Dans cet article, découvrez 10 sites naturels au bord de la mer, à la montagne, mais pas que, qui vous marqueront par leur beauté, leur panorama, leurs couleurs !

8 sites naturels à voir

Répartition géographique des sites proposés

Au bord de la mer

La côte de granit rose

Au nord des Côtes-d’Armor, s’étend sur 10 km, la côte de granit rose. La particularité de cet endroit, ce sont les énormes blocs de granit parsemés sur le sable, comme posé. Dessinés par le vent et la marée depuis des millions d’années, ces blocs ont pris des formes des formes très improbables ! Mais au-delà des formes, c’est la couleur rose du granit qui rend ce littoral magique.

Pour découvrir ces lieux, vous pouvez vous promener sur le sentier des douaniers (GR 34) entre Perros-Guirec à l’est et Trébeurden à l’ouest.

Saviez-vous qu’il ne trouve que 3 endroits dans le monde où on peut voir ces formations géologiques ? En Corse, en Chine en Bretagne !

Je n’ai pas encore eu la chance de m’y rendre mais c’est un lieu qui est dans ma to do list depuis des années !

Pour plus de détails, je vous laisse lire cet article.

Les falaises d’Étretat

Lieu très pittoresque et incontournable de la Normandie, Étretat offre une vue panoramique sur de superbes falaises de craie au bord de la Manche.

Situées à environ 30 km du Havre, ces falaises valent le détour quel que soit le climat. Que ce soit sous un magnifique soleil, par grand vent ou sous la bruine, la promenade qui surplombe les falaises rime avec poésie et romantisme et chaque saison habille les lieux de couleurs différentes.

L’île de Porquerolles

Vous rêvez d’eau turquoise et de sable fin ? Inutile d’aller à l’étranger pour cela ! Il suffit de prendre un bateau sur la presqu’île de Giens, à 12 km d’Hyères, dans le Var, et de vous promener sur l’île de Porquerolles.

D’une superficie de 12,54 km2, vous pouvez y flâner à pieds ou faire le tour en vélo (une trentaine de kilomètres) en une journée. Côté sud de l’île, de nombreuses criques vous invitent à vous baigner dans une eau turquoise digne des plus belles îles paradisiaques.

La dune du Pilat

À 10 km d’Arcachon, située à l’entrée du bassin, se trouve la plus haute dune d’Europe, la dune du Pilat. Au sommet, vous admirez un panorama unique sur le Bassin d’Arcachon ! Quelques chiffres pour mieux comprendre la magie du lieu : 106,6 m de haut, 3 km de long, sous vos pieds, des millions de m3 de sable fin et 40 siècles d’histoire !

Lieu idéal pour les amoureux de la nature et des paysages marins, les enfants ne seront pas en reste en s’amusant à dévaler la dune ou à faire de la luge d’été !

Si vous venez en été, l’idéal est de venir tôt le matin afin de profiter de la fraîcheur du sable et de la faible fréquentation. Nous nous étions garés sur le parking entre 7h30 et 8h et avions adoré être parmi les premiers de la journée à grimper ! Mais la Dune du Pilat ne se visite pas qu’en été. Les couleurs sont incroyables quelle que soit la saison.

Je vous laisse la découvrir en image :

À la montagne

Le Grand Crêt d’Eau

Le Grand Crêt d’Eau est un ensemble de sommets, dans le massif du Jura, dont le plus élevé, le Crêt de la Goutte, culmine à 1 621 m d’altitude. Situé à quelques kilomètres de la frontière suisse, ces sommets dominent les vallées de Bellegarde-sur-Valserine et de Fort l’écluse. 

Le point culminant du Crêt de la Goutte laisse voir un panorama à 360° sur le parc naturel du Jura et sur Genève et le Lac Léman ainsi que toute la chaîne des Alpes dominée par le Mont-Blanc. Rien que cette vue vaut les efforts de la randonnée !

Nous avons choisi un parcours très difficile (1200 de dénivelé positif et négatif sur 14 km, temps de parcours moyen 7h30), mais il existe un parcours moins difficile (950 m de dénivelé positif et négatif sur 13,5 km, temps de parcours moyen 6h30).

randonnée dans le Jura

Le Cirque du Fer à Cheval

Pour les amateurs de balades et randonnées, ne cherchez plus, rendez-vous au cirque du fer à cheval, situé à 30 km de Cluses en Haute-Savoie !

Les sentiers sont nombreux pour découvrir ce lieu magnifique où l’on dénombre pas moins de 30 cascades au printemps ! Vous trouverez plusieurs boucles avec des degrés de difficulté différents, de la balade familiale à la randonnée sportive. Je vous laisse découvrir ce lieu en image, ce sera plus parlant !

D’autres pépites naturelles

colorado provencal

Le Colorado provençal

Situé sur la commune de Rustrel, à 10 km d’Apt, dans le Vaucluse, ce site naturel s’étend sur plus de 30 hectares. Ses sentiers en terre et en sable ocreux permettent de découvrir des falaises érodées comprenant plus de 20 teintes d’ocre. Amateur de randonneurs, vous serez enchantés par les couleurs et les décors variés. Les ocres du Colorado provençal contrastent avec les tons de vert de la végétation du massif forestier du Luberon et offrent un surprenant camaïeu de rouge. C’est un magnifique panorama qui s’étend entre la colline de Caseneuve et les monts de Vaucluse. La France aussi a son « Far west » !

Les gorges du Tarn et le parc naturel régional des Grands Causses

À 18 ans, j’ai eu l’autorisation d’emprunter la voiture de ma mère pour partir en vacances. C’est en Lozère, à Sainte-Enimie, entre gorges du Tarn et parc naturel des Grands Causses que nous avons passé une semaine géniale ! J’ai été très marquée par la variété de paysages de la région. On passe de canyons sculptés dans le massif calcaire, à des paysages de forêts puis à d’immenses plateaux arides et désertiques des Causses. J’ai également adoré la route des gorges du Tarn, entre falaise et eau, même si l’été on peut rester coincés un moment lorsque caravanes et cars se croisent, notamment aux abords des passages creusés à même la roche !

Le gouffre de Padirac

Le Gouffre de Padirac est une cavité naturelle, situé dans le département du Lot. Au fond de ce gouffre, à 103 mètres de profondeur, coule une rivière souterraine.

Ce gouffre a été découvert en 1888 et rapidement aménagé pour accueillir des visiteurs puisque l’inauguration officielle date de 1899, avec 6000 visiteurs la première année !

La beauté du lieu a dépassé les âges puisque plus de 24 millions de visiteurs sont descendus découvrir les splendeurs sculptées par l’eau et profiter de la balade en barque sur l’eau turquoise. Pour en savoir plus, cliquez ici.

La forêt de Fontainebleau

J’adore la forêt de Fontainebleau. Situé en Seine-et-Marne, à 60 km au sud de Paris, elle a été notre échappatoire nature quand on vivait dans la capitale avec l’Homme. Mais au-delà de ça, j’aime vraiment ce lieu pour la diversité de paysages qu’il fait découvrir.

Saviez-vous qu’il y a 35 millions d’années, cette forêt était… une mer ? Une mer qui a laissé des traces car du sable recouvre une partie du sol de la forêt ! Et ce sable est un des plus purs au monde, il sert notamment pour la verrerie de Murano ! L’autre spécificité géologique est la présence d’énormes blocs de grés, qui forment parfois de longues barres rocheuses à travers les arbres.
En fonction de la saison pendant laquelle vous vous promenez et du moment dans la journée, les rayons du soleil passent entre les arbres, font miroiter les blocs de grés, c’est magique !

foret de fontainebleau

Enfin cet endroit est idéal pour marcher entre adultes ou avec des enfants. Les balades et parcours de randonnée sont innombrables, vous en trouverez forcément une qui vous convient ! La plus connue est sans doute le parcours des 25 bosses mais vous avez aussi un chemin qui vous mène vers la mare aux fées et un autre vers l’antre des Druides. Cliquez ici pour en découvrir plus de 20 ! Certaines sont même accessibles en RER si vous n’avez pas de voiture.

En conclusion

J’espère que cette balade parmi certains des plus beaux sites naturels de France vous aura plu !

N’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé si vous les connaissez déjà !

Vous aimez cet article ?

Dites-le en commentaire et partagez-le autour de vous !

sites naturels où vous balader en france

Crédits photo :

Photo de couverture : No-longer-here  pour Pixabay

Les autres photos :

– Étretat, le Grand Crêt d’Eau, le gouffre de Padirac et la forêt de Fontainebleau sont les photos de l’auteur de ce blog.

– Colorado provençal : Hans Braxmeier pour Pixabay

.

Hashtags-clé :

#sepromener #ousepromener #sebalader #sebaladerenfrance #sitesnaturelsenfrance #sitesnaturelsfrancais #gouffredepadirac #falaisedetretat #coloradoprovencal #foretdefontainebleau #dunedupilat #iledeporquerolles #france #beaupays #aimersonpays

Céline

Home organiser & Blogueuse

Trentenaire hyperactive, je suis passionnée par l’organisation, le désencombrement et la revente d’occasion. Home organiser, je tiens ce blog pour partager mes conseils avec vous.

Le but : vous faire gagner en qualité de vie et en sérénité, en rendant l’organisation et le rangement passionnant !