Le rangement : une forme de thérapie

Le rangement : une forme de thérapie

Avez-vous remarqué combien les livres, les magazines ou les émissions de télé sur le rangement et l’organisation se multiplient ? Coïncidence ? Eh bien non ! C’est tout simplement parce que prendre le temps de ranger permet de vivre mieux ! C’est donc une bonne chose qu’on en parle de plus en plus 🙂

Vous sentir bien dans votre corps et dans votre tête passe par le fait de vous sentir bien chez vous. L’environnement a un impact considérable sur l’équilibre corps/esprit. Mettre de l’ordre chez vous permet de voir plus clair en vous-même.

Aller, passons à la pratique !

Le rangement : source de bien-être

1. Le désordre entraîne stress et baisse de l’estime de soi

Vivre dans le désordre vous amène rapidement à vous sentir submergé(e) par les objets et les tâches à accomplir. Notre esprit n’y est pas hermétique ! Saviez-vous que le désordre est une des causes de dispute les plus fréquentes dans le couple et dans les familles ? De plus, une fois le désordre installé chez vous, vous pouvez ne plus oser inviter votre famille ou vos ami(e)s, par crainte d’être jugé(e). Vous voyez moins de monde, vous avez une vision négative de vous-même, êtes fatigué(e) par votre environnement et par les querelles avec votre conjoint(e). Et ce stress se cumule avec le stress professionnel. Les émotions négatives ainsi que le manque d’énergie vous envahissent. Attention, car ce cercle vicieux peut très vite s’installer…

 .

.

2. Ranger apaise

Le fait de répéter rythmiquement un geste, un mouvement – ranger un placard, plier du linge, remettre des objets à leur place, etc. – a un pouvoir antistress. Si si, je vous assure, ça calme les nerfs ! Vous vous immergez dans votre activité qui ne demande ni concentration ni calcul stratégique ni réflexion profonde. Et quand vous voyez le travail accompli (car ranger est véritablement très visuel !), vous vous sentez satisfait(e) et apaisé(e) !

En outre, en ayant rangé, vous vous retrouvez dans un environnement sein, agréable. Cela aussi participe au sentiment d’apaisement !

Pour que le rangement soit efficace, évitez la pollution visuelle visuelle qui attire le regard et fatigue le cerveau.  Comme vous l’expliquait Colette dans son article « Le confort visuel, secret d’un rangement bien-être », mieux vaut privilégier les placards fermés, afin de lisser les surfaces.

Enfin, outre le fait de répéter des gestes qui apaisent et de ne pas vous fatiguer mentalement par de la pollution visuelle, ranger est une source de bien-être car l’air circule plus facilement. Vous vous sentirez mieux physiquement parce que vous respirerez l’air renouvelé (n’oubliez pas d’ailleurs, d’aérer 10 minutes par jour, même pendant l’hiver !) et mentalement parce que vous serez soulagé(e) d’un poids : le désordre !

3. Ranger rassure

On ne s’en rend pas toujours compte mais on noue une relation avec les objets. Ranger, dans le sens remettre un objet à sa place,  a quelque chose de rassurant. Ce n’est pas pour rien que les personnes souffrant de TOC ont parfois pour habitude de vérifier si tout est bien en ordre plusieurs fois.

Pour le psychanalyste Alberto Eiguer, auteur de Votre maison vous révèle. Comment être bien chez soi, la manière dont on range est non seulement le reflet de notre personnalité, mais aussi de nos peurs et de nos conflits intérieurs. La maison est comme une 3e peau (la 1re étant la peau biologique et la 2e le vêtement) :

Il y a une relation sentimentale qui s’affirme dans l’acte de ranger. En plaçant un vêtement dans son placard, on l’intègre à sa vie. Ranger, c’est donner un sens aux objets.

Le rangement : une thérapie pour vous défouler !

1. Rangez pour vous décharger des émotions négatives

Vous avez jamais ressenti cette sensation où, parfois, après une dispute ou un moment stressant au travail, vous avez envie/besoin de vous vider la tête ? Les émotions négatives de la colère, de l’angoisse, du stress, de l’appréhension, doivent sortir.

Ca peut prendre différentes formes en fonction des personnes : aller courir, faire un sport particulier, conduire, mais aussi ranger, nettoyer. En déplaçant des objets d’un point à un autre, en passant frénétiquement un chiffon sur un meuble, on évacue cette énergie négative accumulée !  Voilà pourquoi le rangement est une forme de thérapie ! Il a un pouvoir d’apaisement sur le corps et sur l’esprit. Je ne sais pas vous mais personnellement quand je suis vraiment contrariée, je ne peux pas rester assise à rien faire. Il faut que la contrariété – ce trop-plein d’énergie – passe dans quelque chose. En rangeant, je la canalise, elle redescend et en plus après, les pièces sont nikel ! Et voilà comment faire d’une pierre deux coups ah ah!

Essayez, vous m’en direz des nouvelles ! S’il n’était pas juste qu’on se sent mieux dans un espace rangé, la série Netflix et les livres de Marie Kondo n’auraient pas eu autant de succès !

Parfois à la fin d’une journée ou d’une semaine particulièrement fatigante, je suis capable de péter un câble parce que je viens de cogner contre un objet/un meuble/un coin de table. Les meubles ont beau avoir toujours été là, il y a des soirs où je les trouve bien trop au milieu de la pièce ! Et c’est comme ça par exemple que je me suis fracturée le petit doigt de pied en me cognant contre le pied du canapé, cette histoires est véridique et vécue en ce moment-même !

.

.

2. Rangez : quelle bonne séance de sport !

Le rangement est aussi une manière de faire une bonne séance de sport ! Je ne vous l’apprends pas, ranger c’est épuisant ! Déplacer des objets, remplir des boîtes, faire le tri dans vos affaires, bouger des meubles  ou des sacs poubelle plein n’est pas de tout repos ! Ainsi, 1re conséquence positive : vous dépensez des calories ! Et 2e conséquence positive, comme après une bonne séance de sport, le cerveau libère des endorphines. Et après, on planeeeeeeee. Rien de tel qu’une bonne session de rangement et/ou de ménage et une heure de canapé dans la foulée ! Dites-vous qu’après ces tâches ménagères, vous pouvez prendre temps pour vous, pour vous vider la tête, prendre du recul, vous détacher de vos contrariétés. Et voir le rangement comme une séance de sport permet de ne plus le voir comme une corvée J

Le ménage, un bon complément à la thérapie rangement !

Je parle beaucoup du rangement mais tout ceci est vrai aussi avec le ménage ! Faire le ménage chez vous est une très bonne thérapie pour votre charge mentale. Comme l’explique Dominique Loreau dans son livre Faire le ménage chez soi, faire le ménage en soi, la littérature zen est parsemée de références au ménage, d’histoires dans lesquelles des prêtres, des laïcs ou des nonnes passent leur temps à balayer, astiquer, réparer des objets. Le ménage est une pratique essentielle de cette communauté pour saisir l’esprit du zen, qui est de se libérer de tout attachement et de toute souffrance. Ce n’est pas pour rien que le Japon est un pays aussi propre ! Les rues, le métro, tous les espaces publics, on pourrait y manger par terre ! Le ménage, travail manuel par excellence, avec des gestes rythmiques, est un moyen pour vous reconnecter avec vous-même, faire le vide dans votre tête ou méditer. Non non, je ne plaisante pas !

Et comme pour le rangement, lorsque tout est propre, votre esprit est libre, vous entrez dans une sorte d’état de plénitude et de satisfaction.

C’est aussi une des techniques enseignées en sophrologie : quand vous nettoyez, visualisez ce qui vous contrarie et nettoyez-le en même temps pour l’effacer. Cet exercice s’applique aisément au ménage mais vous pouvez aussi vous en servir sous la douche. Quand vous vous douchez, imaginez que vous nettoyez vos tracas, vos peurs, la source de votre stress, que tout ça part en même temps que l’eau, par la bonde.

Ainsi, dans L’Art de l’essentiel, Dominique Loreau écrit :

Faire le ménage et le vide autour de soi, c’est non seulement nettoyer sa maison mais son psychisme.

En conclusion

Ranger permet donc de vous libérer du poids du quotidien et vous prendre soin de vous. Comme l’a écrit Dominique Loreau :

Ranger est un bon moyen de prendre soin de soi. Quand on est bien dans son intérieur, on est bien dans son corps ; et lorsqu’on est bien dans son corps, on est bien dans sa tête.

Vous aimez cet article ?

Dites-le en commentaire et partagez-le autour de vous !

Revue de presse :

« Le rangement, la nouvelle psychothérapie », Weekend, 06/05/16

« Ranger, trier, organiser… la clef du bonheur ? », Manuela Estel,  cosmopolitan.fr

 « Les bienfaits du rangement », émission C’est votre vie, BFMTV.com, 26/06/17

Crédits photos :

Photo de couverture : designed by yanalya pour Freepik

Gifs : giphy.com

.

Hashtags-clé :

#ranger #rangement #bienetre #therapie #serenite #evacuerlesemotionsnegatives #emotionsnegatives #chargementale #seviderlatete #sesentibien #prendredutempspoursoi #espaceaere #maisonrangee #air #respirer

Céline

Blogueuse et Home organiser certifiée

Trentenaire hyperactive, je suis passionnée par l’organisation, le désencombrement et la revente d’occasion. En 2019, je me suis lancée dans le blogging tout en me formant au métier de Home organiser.

Je vous partage mes conseils pour vous faire gagner en qualité de vie et en sérénité, en rendant l’organisation et le rangement passionnant !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer