8 astuces pour organiser Noël sans stresser

8 astuces pour organiser Noël sans stresser

Vous serez sans doute d’accord avec moi, Noël est LA fête familiale par excellence !

La féérie de Noël entraîne petits et grands dans un moment magique, une sorte de pause dans le quotidien effréné. Mais c’est aussi une fête où les sujets de prise de tête peuvent être nombreux ! Course aux cadeaux, courses pour le repas, menu, déco, les enfants impatients, cet événement peut vite tourner au cauchemar annuel !

Vous trouverez donc ci-dessous des astuces sans prétention pour vous organiser et faire de cette fête un moment joyeux pendant la préparation ainsi que le jour J.

N’attendez plus la dernière minute, lisez cet article et soyez prêt(e) !

Budgétez pour ne pas vous ruiner

1. Budgétez chaque catégorie de dépense

Le budget à Noël devient vite un sujet de stress ! On a envie de faire plaisir mais la facture grimpe facilement ! Voici donc plusieurs astuces afin d’avoir l’enveloppe la plus adaptée au Noël que vous souhaitez offrir à votre famille :

  • Déterminez un budget global en fixant un montant pour chaque catégorie de dépense que vous prévoyez : cadeaux, repas, déco, fournitures, transport si vous vous déplacez etc.
  • Pour affiner votre budget dans la catégorie cadeau, listez toutes les personnes à qui vous souhaitez offrir un cadeau et un montant à ne pas dépasser pour chaque cadeau
  • Profitez de toute occasion (soldes/promotion) pour glaner 1 ou plusieurs cadeaux. Certes il faut de la place pour stocker mais l’année est ponctuée de moments où vous pouvez acheter moins cher, pourquoi n’acheter les cadeaux de Noël qu’en décembre ?

Astuce : déterminez votre budget d’une année sur l’autre et mettez de côté une somme chaque mois, afin d’être plus à l’aise au lieu de risquer d’être dans le rouge en dépensant beaucoup sur un temps court (souvent entre novembre et décembre).

2. Personnalisez vos idées cadeaux

Il n’y a rien de plus désagréable que de se retrouver ente le 20 et le 24 décembre, stressé(e) à ne pas savoir qu’offrir… Pour éviter cette prise de tête, écoutez vos proches et notez des idées plusieurs mois à l’avance ! Pourquoi ne pas utiliser un carnet pour noter une liste d’idées cadeau tout au long de l’année ?

Et entre septembre et novembre, affinez votre liste d’idées ! Ainsi vous offrez des cadeaux personnalisés et n’avez pas l’impression d’acheter pour acheter. Vous voyez de quoi je parle ? Ce cumul de cadeaux achetés par dépit, ces achats sans âme qui ne vous convainquent pas…

Et si justement vous êtes à la recherche d’idées cadeau, vous pouvez lire mon article : « Plus de 50 idées de cadeaux de Noël pour toute la famille ».

.

 3. Prenez plaisir à vous inspirer sans forcément acheter !

En plus d’écouter vos proches et de noter des idées, promenez-vous dès octobre dans les magasins, sur les marchés de Noël ou surfez sur le net pour trouver l’inspiration. Peut-être croiserez-vous la route d’un objet qui se présentera comme un cadeau évident sans que vous y ayez penser avant !

En plus d’avoir peut-être une révélation, vous prendrez plaisir à effectuer vos courses de Noël car vous les ferez en avance ! Vous en doutez ? Et pourtant, c’est agréable d’imaginer le sourire sur le visage d’un membre de votre famille lorsqu’il défait l’emballage, non ? Et le fait d’anticiper vous apportera de la sérénité !

De mon côté, j’adore la période avant les fêtes entre novembre et le 25 décembre. J’aime voir les décorations fleurir dans les rues, les vitrines des boutiques décorées, sentir l’odeur de vin chaud d’un stand à proximité. Si vous pouvez négocier avec votre moitié qu’il/elle garde les enfants, vous pouvez même doubler cette balade avec un moment pour vous ! Et si vous clôturiez ce moment avec une boisson chaude et une gourmandise dans un salon de thé ?

Anticipez le repas pour être prêt(e) le jour J


1. Cherchez le menu qui vous plaît

Si vous recevez et faites le choix de cuisiner, même méthode que pour les cadeaux, le mot-clé est l’anticipation ! Lisez des magazines, glanez des recettes sur internet, faites-vous saliver d’avance afin que la préparation en cuisine soit un vrai moment de plaisir et non une contrainte !

Courant novembre, inspirez-vous pour trouver les plats que vous souhaitez préparer. Début décembre, vous pouvez commencer à faire les courses des produits secs afin d’éviter et le rush des jours qui précèdent Noël et les rayons vides. Et pour les produits frais, à acheter presque à la dernière minute, essayez autant que possible de faire les courses le matin en semaine ou sur votre pause déj’, voire le samedi matin à l’ouverture. Ou si vous avez des RTT, pourquoi ne pas prendre une journée pour organiser sereinement les choses ? Cela vous évitera de côtoyer la foule pressée non organisée !

.

2. Faites participer votre famille

Vous manquez d’idées pour les menus ? Sollicitez votre conjoint(e) et vos enfants pour savoir ce qu’ils aimeraient manger.

Discutez également en famille de la préparation des repas, serez-vous seul(e) en cuisine ? N’y a-t-il pas des plats, des hors-d’œuvre, des desserts que vous pourriez préparer à l’avance et congeler ? Ou réserver au frigo pendant 1 ou 2 jours histoire de ne pas passer 5h dans votre cuisine le 24 après-midi et le 25 au matin ?

Courant novembre, diminuez les courses de la semaine et commencez à vider le congélateur afin d’accueillir les plats de Noël préparés en avance.

Occupez vos enfants pour les faire patienter


1. Novembre : préparer le calendrier de l’avent

Parmi les choses à organiser pour Noël, il y a aussi la période de l’avent. Quoi de mieux pour faire patienter vos enfants, que de leur préparer un calendrier de l’avent personnalisé plutôt que d’acheter le sempiternel calendrier avec des chocolats (même si on adore ça le chocolaaaaaat !)

Il y a beaucoup de tuto sur Pinterest si vous souhaitez le fabriquer vous-même. Sinon vous avez aussi les magasins de loisirs créatifs qui proposent de nombreuses formes de calendrier en bois.

Prenez le temps de le décorer avec vos enfants : peinture, gommettes, crayons de couleur, papier craft, rien de tel pour les amuser !

A vous ensuite de trouver quoi mettre dans les petits tiroirs, les petites pochettes, les petites cases pour les 24 jours qui précèdent le grand jour !

 .

2. En décembre : la décoration

Quoi de mieux pour plonger dans l’ambiance et faire patienter les enfants que de décorer votre logement ? Sapin de Noël et crèche sont des incontournables chez nous mais pas les seuls ! Il y a aussi les guirlandes dans la pièce à vivre, et cette année, maintenant que nous sommes en maison, j’ai bien envie de mettre une guirlande lumineuse à l’extérieur, à l’entrée. Ce sera mon achat déco 2021 !

Mais ce que j’aimais par-dessus tout quand j’étais enfant, c’était de décorer ma chambre avec ma propre crèche ! L’astuce, c’est de récupérer, chaque mois de janvier, les santons des galettes des rois. Ils ont ainsi leur propre crèche, avec des figurines qu’ils peuvent s’approprier, avec lesquelles ils peuvent jouer, à moindre frais et sans risque de casse.

.

3. En décembre : les activités DIY

Les 3 à 4 week-ends de décembre qui précèdent Noël sont les plus difficiles à tenir. Prévoyez dans votre emploi du temps de fin de semaine, des activités DIY à faire avec eux. Les idées sont nombreuses sur Pinterest (que ferait-on sans ce site !), en voici 4 que j’ai eu envie de partager avec vous :

En conclusion

J’espère que ces astuces vous aideront ! Comme toute organisation au top, le mot d’ordre est l’anticipation. Plus vous anticiperez et plus vous ferez les choses avec sérénité !

Je vous souhaite une très bonne préparation de Noël !

 

Vous aimez cet article ?

Dites-le en commentaire et partagez-le autour de vous !

organiser Noël sans stresser

Crédits photos :

Photo de couverture : designed by Freepik

.

Hashtags-clé :

#noel #noël #organisernoel #organisernoël #fêtedenoël #noelenfamille #cadeaux #cadeau #cadeaudenoel #cadeauxdenoel #ideeccadeau #repasdenoel #diy #activitesdiy #organisation #anticipation

 

Céline

Home organiser & Blogueuse

Maman hyperactive, je suis passionnée par l’organisation, le désencombrement et la revente d’occasion. Home organiser, je tiens ce blog pour partager mes conseils avec vous.

Le but : vous faire gagner en qualité de vie et en sérénité, en rendant l’organisation passionnante !

Gagnez du temps : fixez vos priorités

Gagnez du temps : fixez vos priorités

Courir, toujours courir.

N’avoir le temps de rien.

Répéter à tout va « je n’ai pas le temps ».

Dans notre société moderne, le temps est devenu de l’or tellement il est précieux. On a toujours l’impression d’en manquer. Et pourtant, il y a un moyen très simple pour arrêter de courir mais il faut pour cela prendre des décisions en accord avec vous-même.

Vous voulez savoir comment faire ? Alors, je vous invite à lire l’article ci-dessous !

Dabord, on se pose

1. Prenez le temps de réfléchir

Si vous avez l’impression de perdre du temps, c’est parce que vous le gaspillez à faire des choses qui ne sont pas forcément prioritaires pour vous. J’enfonce des portes ouvertes mais on vit si souvent sa vie en pilote automatique, sans prendre de recul, qu’on ne réfléchit pas vraiment à ce qui est important, urgent, secondaire, pas si nécessaire. Pour gagner du temps, il faut commencer par en prendre. Bizarre pensez-vous ? Eh bien pas du tout ! Faites l’exercice : prenez 10 minutes et réfléchissez à ce qui est important pour vous, dans votre vie. Qu’est-ce qui vous rend heureux/heureuse ? Dans quel domaine de vie avez-vous le plus envie de réussir ? Que souhaitez-vous faire de votre vie ? De quoi serez-vous fièr(e), le jour de votre retraite, d’avoir accompli ?

.

2. Quel(s) genre(s) de priorité ?

Quand je parle de priorité, elles sont de toutes sortes. Cela peut être des priorités en fonction d’un domaine de vie, c’est-à-dire des priorités :

  • Professionnelles
  • Personnelles
  • Familiales
  • Sportives
  • Associatives

Mais cela peut aussi être des priorités en fonction d’objectifs à atteindre dans votre quotidien :

  • Gagner du temps
  • Arriver à garder une maison propre et rangée
  • Trouver du temps pour une passion
  • Trouver du temps pour voir vos amis
  • être 100 % présent(e) avec vos enfants quand vous les voyez (plutôt que de penser à 10 000 choses et d’être « absent(e)»)

Ensuite on passe à la méthodologie

1. Listez vos priorités

Les priorités peuvent être différentes en fonction des moments de l’année, en fonction des mois, voire en fonction des jours. Par exemple, en semaine vous concentrerez sur certaines priorités et le week-end sur d’autres. L’essentiel est de lister toutes les priorités que vous voulez voir apparaître dans votre emploi du temps.

.

2. Classez vos priorités

Une fois que vous avez votre liste de priorités, vous pouvez les classer de la tâche la plus prioritaire à la moins prioritaire, pour savoir dans quel ordre les effectuer. Vous pouvez pour cela, utiliser la matrice d’Eisenhower, outil de planification très efficace ! La voici :

Matrice d'Eisenhower

3. Déterminez un délai

Une fois que vous avez classé vos priorités et que vous savez comment va se dérouler votre journée, votre semaine, votre mois etc., il faut déterminer un délai et une deadline précis pour chaque tâche à exécuter. Définir l’espace et le temps que vous consacrerez à ces tâches vous permettra d’être plus efficace. Souvenez-vous de la « power hour » dont nous avons déjà parlé dans l’article « 12 astuces pour garder votre maison rangée » et dans l’article « 10 conseils gestion du temps ». Ça rejoint un peu la loi de Parkinson : plus on a de temps pour faire une tâche et plus on prendra ce temps. Inconsciemment on adapte son effort au temps dont on dispose. Je vous ai fait un schéma :

Enfin, on ne se repose pas sur ses acquis

1. Rien n’est figé dans le marbre

Vous avez le droit de vous tromper ! Ou de changer de priorité ! Vous verrez qu’en fonction des moments de vie, vos envies ne seront pas les mêmes.  Mariage, déménagement, naissance, divorce, décès, changement d’emploi sont des changements de vie impactant qui nécessitent de vous poser à nouveau pour questionner vos priorités et savoir si elles restent inchangées.

De mon côté, je pensais profiter de mon congé maternité pour préparer du contenu en avance pour le blog et les réseaux sociaux pendant que mes 2 activités, salariée et entrepreneuriale, étaient en pause mais finalement mes 2 priorités ont été ma fille et l’aménagement de notre maison dans laquelle nous nous étions installés un mois avant sa naissance. Je n’ai finalement pas eu le temps de préparer du contenu. Cela ne m’a pas empêché de noter des idées dans mon téléphone (allaiter ou tirer son lait la nuit est très efficace pour trouver du temps ^^).

.

2. Soyez honnête avec vous-même

Il n’y a que vous pour savoir vraiment ce que vous voulez. Votre liste de priorités ne doit pas être faite en fonction de la pression extérieure (regard des autres, diktat de la société, poids de votre entourage familial et/ou amical etc.). Il faut qu’elle soit en adéquation avec vos envies, votre style de vie, votre famille. N’hésitez pas à en parler avec votre conjoint(e). C’est tellement plus agréable d’être sur la même longueur d’onde que sa moitié, sur le chemin que l’on veut prendre et les objectifs de vie à atteindre ! Sinon ça compliquera votre emploi du temps et votre sérénité !

En conclusion

Vous fixer des priorités pour savoir comment aménager votre journée, votre semaine, votre année, c’est un peu comme suivre des panneaux quand vous vous promenez dans un endroit que vous ne connaissez pas. Sans panneau, on se perd et on perd du temps à retrouver son chemin 😉

Alors, convaincu(e) de dresser votre liste ?

 

Vous aimez cet article ?

Dites-le en commentaire et partagez-le autour de vous !

gagner du temps, priorités

Crédits photos :

Photo de couverture : designed by Freepik

Schéma : Passionnément organisée

.

Hashtags-clé :

#temps #gestiondutemps #gerersontemps #gagnerdutemps #anticipation #anticiper #fixersespriorites #priorites #priorité #priorisation #efficacite #gagnerenefficacite #serenite

 

Céline

Home organiser & Blogueuse

Maman hyperactive, je suis passionnée par l’organisation, le désencombrement et la revente d’occasion. Home organiser, je tiens ce blog pour partager mes conseils avec vous.

Le but : vous faire gagner en qualité de vie et en sérénité, en rendant l’organisation passionnante !

Comment bien préparer votre valise maternité ?

Comment bien préparer votre valise maternité ?

Ca y est, vous y voilà, vous entrez dans le 9e et dernier mois de votre grossesse. Félicitations ! Maintenant que vous êtes enfin en congé maternité, que la chambre de bébé est prête, que votre liste de naissance est complétée, il va falloir penser valise pour la maternité ! Eh oui, au 9e mois, bébé est viable, il peut arriver à tout moment. Mieux vaut ne pas vous laisser surprendre !

Mais que faut-il mettre dans cette fameuse valise ?

Comment faire pour ne pas trop prendre et en même temps ne rien oublier ?

On voit ça ensemble ci-dessous !

Que mettre dans la valise ?

1. Les listes d’affaires

Liste ? De quoi s’agit-il ? Beaucoup de maternités fournissent une liste pour aider les mamans à préparer leur valise. Si ce n’est déjà fait, renseignez-vous auprès de la vôtre pour savoir si elle en procure une. Elle vous indiquera ce dont vous aurez besoin sur place. Les maternités ne demandent pas forcément toutes d’apporter la même chose. Certaines fournissent couches et draps housse, par exemple, d’autres demandent d’en apporter.

Si vous êtes suivie par une sage-femme, posez-lui également la question. Dans le cabinet où j’étais suivie, les sages-femmes en fournissaient une + réfléchie que celle de ma maternité, tant au niveau des affaires à prendre que des quantités… L’exemple le plus frappant étant que ma maternité demande 6 exemplaires de tout (body, pyjama, paire de chaussette, serviette…) sachant qu’on reste en moyenne 3 jours… Certes il y a le risque que bébé se tache mais vous pouvez toujours demander à votre conjoint d’apporter des affaires ! De mon côté, j’ai choisi de mettre 4 exemplaires de chaque, largement suffisant (au moins pour le 1er jour).

Il existe également de nombreuses listes sur internet. Elles permettent de glaner des idées mais ne sont pas forcément toujours exhaustives ou pertinentes.

.

2. Demandez conseil à vos amies

En parallèle de la liste/des listes que vous avez récupérées, n’hésitez pas à poser des questions à vos amies ! Rien de tel que les conseils d’une personne qui est déjà passée par là et qui peut vous dire ce qui lui a manqué ou ce qu’elle était contente d’avoir apporté !

Pendant que vous préparez vos affaires, envoyez quelques textos à vos amies maman, elles seront ravies de pouvoir vous conseiller et partager avec vous quelques anecdotes !

Anticipez au maximum

1. Anticipez pour ne rien oublier

Dès le début de votre congé maternité (6 semaines avant le terme), on vous conseillera de préparer votre valise. Ainsi, si bébé décide d’arriver avant terme, vous partirez en toute sérénité pour la clinique. Et même si bébé ne se presse pas, l’avantage en anticipant, c’est que vous pouvez la compléter si vous vous rendez compte que vous avez oublié quelque chose ou alors que vous n’avez pas tout et que vous avez besoin de faire quelques achats complémentaires.

.

2. Anticipez pour ne pas stresser

Faire votre valise en avance a un 2e avantage. Outre celui de ne rien oublier, cela vous permet aussi d’être prête et d’avoir l’esprit tranquille au moment où les premières contractions surviendront ! Qui a envie de préparer une valise lorsqu’on est pliée de douleurs ? Or, plus vous aurez de contractions rapprochées, moins vous parviendrez à vous concentrer pour la terminer et plus vous serez stressée à l’idée de partir pour la maternité alors que votre valise n’est pas prête ! Pas l’idéal comme situation, vous ne trouvez pas ?

Comment préparer efficacement la valise ?

1. En réalité, pas 1 mais 2 valises

On parle couramment de la « valise maternité » mais en réalité, vous en aurez 2 : une pour l’accouchement et l’autre pour le séjour. Pourquoi ? Parce qu’en salle d’accouchement, vous n’aurez pas besoin d’avoir les 6 bodies ou les 6 pyjamas avec vous mais serez ravie d’avoir de quoi vous occuper (livre, musique, jeu de cartes etc.) !

Une fois que vous arriverez dans votre chambre avec bébé, votre conjoint pourra remporter à la maison ce dont vous n’aurez plus besoin.

.

2. Faites vos valises sur plusieurs jours

Pour préparer une valise, qu’elle soit pour la maternité ou pour les vacances, j’aime m’y prendre en plusieurs fois. Je mets les affaires dans un coin de la chambre au fur et à mesure que j’y pense. Ca me permet de ne rien oublier. Je sais que si je la fais en une fois, je ne vais pas forcément penser à tout. Or, suivant ce qu’on oublie, cela peut être embêtant !

  • Une fois que vous avez réuni les affaires de la liste, posez-les sur votre lit en répartissant d’un côté celles pour l’accouchement et de l’autre, celles pour le séjour. Voici ce que ça donnait pour la mienne : à gauche, les affaires pour l’accouchement (1 t-shirt et 1 paire de chaussette, l’écharpe de portage, les carnets de santé, un brumisateur, un livre, mes écouteurs, de la nourriture pour l’Homme, la tenue de naissance et une turbulette).
  • à droite, les affaires pour le séjour (gauche : mes vêtements, ma trousse de toilette, les coquilles d’allaitement et une serviette et à droite : les affaires de bébé, des couches, des draps housse, le thermomètre de bain et le thermomètre normal et des serviettes).

Le + méthodo :

Compartimentez bien vos affaires et celles de bébé, cela vous permettra de trouver plus facilement ce que vous cherchez. Pour cela, vous pouvez utiliser des pochettes en tissu, des tote-bag ou encore, astuce de ma maman, des sachets de congélation grand format !

J’ai utilisé les sachets de congélation pour les tenues de bébé :

J’ai utilisé une pochette en tissu pour les couches :

En conclusion

Et vous qu’avez-vous envie d’y mettre en plus de ce qui est écrit sur la liste ? Le plus important est de rester vous-même.

Les listes sont des pense-bêtes efficaces, surtout quand vous accouchez de votre 1er bébé et êtes un peu perdue sur l’utilisation de toutes ces nouvelles affaires mais c’est vous qui saurez ce qui est le plus pertinent pour vous. Si vous n’utilisez jamais de sèche-cheveux ou de maquillage, pourquoi en prendre ? Vous ne vous sentez bien qu’en pyjama, oubliez la chemise de nuit ! Vous préférez les tongues aux chaussons, qu’à cela ne tienne !

Le mot d’ordre est d’être à l’aise pour vous reposer. N’oubliez pas, vous viendrez de courir un marathon (oui, il paraît que c’est un effort physique similaire !), le tout est que vous vous sentiez bien pour profiter de ces magnifiques premiers instants avec bébé.

Vous aimez cet article ?

Dites-le en commentaire et partagez-le autour de vous !

bien préparer sa valise maternité

Crédits photos :

Photo de couverture : designed by Freepik

Gif : giphy.com

.

Hashtags-clé :

#maternité #maternite #clinique #valise #valisematernite #valisedematernite #valisepourlamaternite #preparerlavalisematernite #bienpreparersavalise #nerienoublier #nepasstresser #etreorganise #etreorganisepournerienoublier #accouchement #accoucher #bebe #premierbebe #enfant #avoirdesenfants #serenite

 

Céline

Home organiser & Blogueuse

Trentenaire hyperactive, je suis passionnée par l’organisation, le désencombrement et la revente d’occasion. Home organiser, je tiens ce blog pour partager mes conseils avec vous.

Le but : vous faire gagner en qualité de vie et en sérénité, en rendant l’organisation et le rangement passionnant !

Les routines quotidiennes qui font gagner du temps

Les routines quotidiennes qui font gagner du temps

Comment gagner du temps le matin ? Arrêter de courir dès le début de la journée ? Ne plus être en retard ?

Vous voulez connaître le secret pour vivre sereinement ?

Il tient en un seul mot : routine ! Eh oui, il suffit parfois de mettre en place quelques habitudes précises pour freiner le temps et vous sentir mieux. La routine est là pour vous aider à anticiper, automatiser, décider et surtout RALENTIR.

Et si on se penchait ensemble sur ce qu’il est possible de mettre en place ?

Anticipez au maximum la veille

Le matin se prépare la veille. En commençant la journée sur les chapeaux de roue, vous alimentez le sentiment de courir après le temps. C’est le meilleur moyen pour vous éparpiller, oublier la moitié de vos affaires en partant et stresser davantage.

1. Préparez vos affaires et celles de vos enfants

Prendre quelques minutes le soir pour préparer vos affaires et celles de vos enfants, après avoir regardé la météo à venir, vous fait gagner un temps précieux et réduira la panique du matin ! Pour gagner du temps, voici ce que vous pouvez préparer la veille :

  • Votre tenue
  • Votre déjeuner
  • Votre sac pour le travail

Pour les enfants :

  • Leur tenue
  • Leur cartable ainsi que les affaires de sport et/ou matériel pour les activités extrascolaires
  • Les goûters et bouteilles d’eau

En faisant toutes ces actions sans contrainte de temps, vous vous sentirez beaucoup moins stressé(e).

.

2. Vérifiez votre agenda

Jeter un œil à votre agenda pour avoir en tête votre journée du lendemain est aussi une excellente routine. Cela permet de vous remémorer les rendez-vous ponctuels, les affaires à prendre (exemple votre sac de sport), les changements d’emploi du temps à prévoir (prévenir la nounou que vous allez rentrer plus tard car vous avez une réunion à l’école de votre fils à 18h). Cela vous permet aussi d’anticiper : « ah oui, c’est ce vendredi que je dois apporter un gâteau pour la kermesse ».

.

3. Déterminez votre heure précise de départ

Pour déterminer la meilleure heure de départ, vous pouvez faire un rétroplanning. C’est un outil génial en gestion de projet, tout aussi efficace et pertinent pour l’organisation à la maison ! L’heure de départ le matin est un des éléments-clé de vos routines. Elle donne le top départ de la journée. Pour la déterminer, posez-vous les questions suivantes :

  • À quelle heure souhaitez-vous arriver au boulot ?
  • Combien de temps de trajet avez-vous (anticipez sur le risque bouchon/problème de transport) ?
  • À quelle heure devez-vous donc déposer les enfants à la crèche/nounou/école ?
  • À quelle heure devez-vous donc partir de chez vous ?

Prévoyez quinze minutes de marge sur l’heure de départ car il y a des matins où tout ne se passe pas comme prévu et vous n’êtes pas à l’abri des surprises !

Si vous n’avez pas le même emploi du temps tous les jours ou avez des rendez-vous avant le travail, cet exercice est idéal !

 

Les routines du matin

Le matin est le moment de la journée qui va influencer voire définir le reste de votre journée (et votre humeur !). Les routines du matin ont donc toute leur importance !

1. Levez-vous dès que le réveil sonne

Ma première routine le matin est de me lever dès que le réveil sonne pour éviter de traîner voire de me rendormir et de perdre un temps précieux ! Même si je suis plutôt « du matin » comme on dit, passer de l’état de songe à la réalité et d’un univers douillet à une température plus fraîche (surtout l’hiver !) est un choc aussi grand pour moi que pour d’autres ! Si vous n’êtes pas du matin, ce qui peut fonctionner est de vous dire que 5 minutes de plus ne va rien changer, il faudra que vous vous leviez, alors pourquoi rendre ce moment encore plus difficile et risquer d’être en retard ?

 .

2. Prenez soin de vous et de votre logement

Les routines sont essentielles pour vous faire gagner du temps mais elles le sont aussi pour démarrer la journée (et la terminer aussi) de manière agréable ! Parmi les routines qui font du bien le matin, vous pouvez aérer votre chambre et celles des enfants une dizaine de minute, en repoussant la couette au pied du lit, pour aérer aussi les draps. Une fois les chambres aérées, n’oubliez pas de refaire les lits. Vous verrez à quel point la vision d’un lit fait, dans une pièce aérée vous procurera un sentiment de bien-être.

.

2. Trouvez le fonctionnement qui vous correspond

Une fois levée, je m’habille rapidement puisque j’ai préparé ma tenue la veille puis je file me maquiller. Je préfère être prête avant de petit-déjeuner car si je fais l’inverse, je sais que je vais prendre trop de temps à petit-déjeuner et je déteste me dépêcher pour me préparer. Alors que si je prends trop de temps à me préparer – typiquement si je décide finalement de mettre d’autres vêtements que ceux préparés la veille –, au pire, j’emporte quelque chose à manger au travail. L’inverse (partir en pyjama en emportant sa tenue à mettre dans les transports) est plus compliqué !

Les routines du soir

1. Anticipez la préparation des repas

Plusieurs routines vous évitent de ne pas savoir quoi répondre à la question fatidique le soir venu : « qu’est-ce qu’on mange ? ». Vous pouvez :

  • Fixez un jour dans la semaine où vous déterminez les menus à l’avance. Préparer vos menus vous permet également de rédiger une liste de course précise et donc de gagner du temps en allant faire vos courses.
  • Faire du batch cooking le week-end et préparer plusieurs plats à l’avance que vous n’aurez plus qu’à réchauffer les soirs de semaine.
  • Si vous n’avez pas envie de vous lancer dans 2h de cuisine le week-end, vous pouvez éplucher et couper tous vos légumes en morceaux et les ranger dans des tupperwares à placer au frais. Vous n’aurez ainsi qu’à les faire cuire le moment venu.

 .

2. Rangez salle à manger et cuisine avant de vous coucher

Si les routines vous permettent d’anticiper, elles vous permettent également de vivre dans un environnement agréable. Pour cela, une fois le repas mangé, prenez le temps de débarrasser la table et remplir le lave-vaisselle (ou de faire la vaisselle), de passer un coup d’éponge sur la table, dans l’évier ainsi que sur votre plan de travail et les plaques de cuisson. Si les enfants ont laissé traîner des jouets, rangez-les. Réajustez les coussins sur le canapé et pliez le plaid utilisé en regardant la télé. Ce sont de petites actions qui vous aident à garder votre maison en ordre. Ainsi vous retrouverez un lieu accueillant le matin en vous levant !

.

3. Privilégiez une demi-heure de calme avant de dormir

Enfin, dernière routine mais pas des moindres : votre rituel pour aller dormir. L’idéal est que vous puissiez vous créer un temps pour vous afin de faire redescendre les tensions de la journée avant de vous coucher. Privilégiez une lumière tamisée et une activité calme. Arrêtez tous les écrans une demi-heure avant de passer au lit. Pour ma part, une fois le rituel de toilette du soir terminé, je m’allonge dans le lit et je lis.

Conclusion

Trouver les routines adéquates dépend de vos habitudes et de votre mode de vie. Mes routines ne seront peut-être pas les vôtres mais ce qui est important c’est de trouver des routines efficaces pour vous faire gagner du temps, alléger votre charge mentale et vous permettre de profiter des choses importantes pour vous, que ce soit votre famille, des activités sportives ou des sorties entre amis.

Vous aimez cet article ?

Dites-le en commentaire et partagez-le autour de vous !

passionnement-organisee_routines-qui-font-gagner-du-temps

Crédits photos :

Photo de couverture : designed by Freepik

Gif : giphy.com

.

Hashtags-clé :

#gagnerdutemps #temps #gaindetemps #astucegaindetemps #routine #routines #routinedumatin #routinedusoir #routineduweekend #batchcooking #anticiper #organisation #organisationfamiliale #organisationquotidienne #ralentir #chargementale #automatiser #décider

 

Céline

Home organiser & Blogueuse

Trentenaire hyperactive, je suis passionnée par l’organisation, le désencombrement et la revente d’occasion. Home organiser, je tiens ce blog pour partager mes conseils avec vous.

Le but : vous faire gagner en qualité de vie et en sérénité, en rendant l’organisation et le rangement passionnant !

L’organisation quotidienne d’une salariée & entrepreneure

L’organisation quotidienne d’une salariée & entrepreneure

Voici l’article de Mélanie, qui tient le blog Laplumerose. elle a gentiment accepté d’écrire un article pour Passionnément organisée afin de nous parler de son organisation quotidienne pour gérer facile 2 activités professionnelles !

Tout d’abord, je tiens à te remercier Céline pour l’invitation sur ton blog, ça me fait vraiment plaisir !

 Je m’appelle Mélanie, plus connue sous le pseudo La plume rose sur les réseaux, et au quotidien je suis Manager & Coach Pinterest pour les entrepreneures débordées qui souhaitent augmenter leur visibilité et alléger leur agenda. Et à côté de cela, je suis également salariée à temps plein dans une bijouterie… vous vous en doutez, pour pouvoir gérer ces deux casquettes, avoir une bonne organisation est primordiale ! Pourtant, je n’ai pas toujours été organisée… pendant mes études notamment. Mais les choses ont bien changé depuis !

Les 3 règles d’or de mon organisation

En devenant entrepreneuse début 2020 à côté de mon activité salariée à temps plein, j’ai revu absolument toute mon organisation… et cela était nécessaire ! Quand on a des clients et qu’il faut gérer les travaux à rendre, mais aussi sa propre communication, le développement de son entreprise, la comptabilité, les demandes de collaborations, et qu’en plus le travail salarié occupe du temps dans son agenda : l’improvisation n’a plus vraiment sa place.

 Pour ne rien oublier au quotidien & rester organisée pour faire tout ce que je souhaite, j’ai 3 règles d’or !

1. Je travaille énormément mon auto-discipline : un peu chaque jour !

Quand on a une entreprise à faire tourner, on ne va pas se mentir, il faut que l’argent rentre pour pouvoir vivre (payer son loyer, ses courses, ses factures… enfin bref, vous voyez). Et même si je suis encore salariée à côté, je veux développer mon entreprise pour pouvoir en vivre !

Heureusement, quand on fait quelque chose que l’on aime, c’est tout de suite plus simple de se motiver à travailler. Mais toutes les tâches ne sont pas passionnantes (comme l’administratif), alors quand je vois cela sur mon planning, je m’y mets vite ! Ainsi, je sais que plus je commence tôt et plus je suis tranquille tôt, logique !

Mais l’auto-discipline se travaille avec le temps, et je suis encore loin d’être parfaite !

.

2. Ce qui n’est pas noté n’est pas à faire !

Ce point, j’y fais vraiment très attention ! Ça m’est déjà arrivé de louper un appel car il ne figurait pas dans mon planning…. Forcément, quand quelque chose n’est pas noté, une fois sur deux on a tendance à l’oublier.

Alors ce que je fais maintenant (et vraiment, je me force à le faire), c’est de TOUT noter, et surtout quand je prévois un rendez-vous avec une personne à une date précise.

Que ce soit une tâche personnelle ou une tâche professionnelle, je note vraiment tout dans mon planning ! Ainsi, je n’oublie rien, et je vois clairement ce que j’ai à faire et aussi ce qui me reste à faire.

.

3. Je ne me surcharge pas car il y a toujours des imprévus !

Encore une règle que j’applique depuis peu dans mon quotidien, et qui pourtant fait toute la différence !

Avant, j’avais tendance à surcharger mon planning, ne garder de créneau disponible… et quand les imprévus tombaient, je ne savais plus où les placer puisqu’il n’y avait plus de place dans mon planning, alors je m’ajoutais encore plus de travail que je n’en avais déjà ! Mauvais plan.

Maintenant, je me laisse une demi-journée « vide » par semaine, et souvent le vendredi matin car je sais que pendant la semaine, il y aura obligatoirement une tâche ou deux qui seront passées à la trappe faute de temps, d’un appel plus long que prévu, d’un devis ou d’une facture supplémentaire à créer…

Et puis, ça me permet également de partir ensuite en week-end sereinement, en sachant que toutes mes tâches sont terminées, et que je n’ai plus aucun imprévu à gérer.

Les outils que j’utilise pour ne rien oublier

Pour pouvoir organiser ma « double vie », j’ai plusieurs outils qui aujourd’hui sont devenus des indispensables, et dont je ne peux clairement plus me passer ! (oui rien que ça ah ah).

1. Le calendrier Apple

J’ai déjà essayé d’utiliser Google Agenda, mais personnellement je n’arrive pas à m’y faire ! Du coup, j’utilise le calendrier disponible sur les produits Apple, et j’organise mes semaines avec ça.

Que ce soit mon travail salarié, mon entreprise, mes appels, les tâches administratives… je mets tout dedans sous forme de blocs de temps. Avoir une visibilité sur la semaine, c’est vraiment pratique ! Petit aperçu d’une de mes semaines :

planning entrepreneur

Dans mon monde idéal, le calendrier de ma semaine devrait ressembler à cela (et souvent en début de semaine c’est le cas). Mais avec les imprévus qui se glissent le jeudi matin, et toutes les petites modifications que je fais au fur et à mesure, il change très souvent ! Cependant, la structure reste toujours à peu près la même.

 .

2. L’outil Notion

 Vous avez sûrement déjà entendu parler des outils à la mode en ce moment pour organiser son entreprise (et pas que !). Notion est clairement à la mode, mais personnellement ça fait déjà plus d’un an que je l’utilise, et j’en suis vraiment très satisfaite.

 Notion, c’est un site internet (et une application que vous pouvez installer sur votre ordinateur) pour gérer toutes vos données, créer des pages, des tableaux, des calendriers éditoriaux… vous avez vraiment des millions de possibilités, et c’est ce que j’adore !

outil entrepreneur

Bref, Notion fait partie intégrante de ma vie, et sans lui, je ne sais pas où je rangerais toutes ces données !

.

3. Le logiciel de facturation Freebe

 Pour tout le côté administratif de mon entreprise, que ce soit l’émission de devis + factures, le suivi des paiements, le suivi de la trésorerie et des rentrées d’argent… j’utilise Freebe depuis mes tous débuts dans l’entrepreneuriat ! Et je ne peux plus m’en passer non plus.

 Grâce à lui, mes prestations sont enregistrées, et quand je fais un devis, je n’ai qu’à créer le profil d’un nouveau client puis cliquer sur la prestation et voilà, ça me fait automatiquement un devis en quelques secondes !

 Freebe me fait gagner un temps fou au quotidien, et il permet également de voir si un client à du retard dans un paiement, s’il a validé le devis ou non…

 J’en suis très satisfaite ! D’ailleurs, si ça peut vous intéresser, vous avez la possibilité d’avoir 2 mois gratuits en entrant le code LAPLUMEROSE lors de votre inscription !

Mes routines pour optimiser mon temps

Pour optimiser mon temps et la gestion de mon planning, j’ai deux routines que j’essaie d’appliquer au quotidien ! Même si ce n’est pas tous les jours facile, je m’y tiens au maximum afin de pouvoir gagner de précieuses minutes dans mes journées et ainsi pouvoir fermer mon ordinateur le plus tôt possible le soir !

Routine 1 : vérifier les réseaux sociaux 

 Le matin je n’ai pas de Morning Routine comme on entend partout. C’est souvent au réveil que je suis le plus efficace, du coup : je me lève, je fais mon café, et je m’installe tout de suite derrière mon ordinateur.

 Puis je check mon compte Instagram (où je suis très active tous les jours), les groupes Whatsapp/Télégram où je suis, puis mes e-mails.

 Ensuite, soit je pars travailler, soit je continue ma journée à la maison (le mardi je suis en repos), et à ce moment-là j’attaque la première tâche sur mon calendrier !

.

Routine 2 : quand je rentre du travail, je fais ma création de contenu

 Je ne sais pas pourquoi, mais quand je rentre du travail le soir (vers 18h), j’aime me poser derrière mon ordinateur pour rédiger du contenu.

 Écrire est très thérapeutique et reposant pour moi, du coup j’aime en profiter pour rédiger soit des newsletters, des scripts pour les prochains podcasts, ou encore faire de la retranscription de podcast en article de blog.

 D’ailleurs à mes tous débuts j’étais rédactrice web, et je pense que c’est très certainement cet aspect de ma personnalité qui ressort lors des soirées rédaction !

En conclusion

Je crois que j’ai fait le tour de mon organisation en tant que salariée et entrepreneuse. J’espère que cet article t’a plu, merci encore à Céline de m’avoir invitée pour partager mon expérience à ce sujet !

Vous aimez cet article ?

Dites-le en commentaire et partagez-le autour de vous !

epingle pinterest organisation quotidienne d'une salariée entrepreneure

Crédits photos :

Photo de couverture : Waewkidja pour Freepik

.

Hastags-clés :

#organisation #méthodedorganisation #organisationquotidienne #routine #routines #salarié #entrepreneur #salariéetentrepreneur #slasheur #doubleactivité #entreprenariat #entreprendre #entreprise #créersonentreprise #entrepreneurlife #entrepreneurlifestyle

Ma recette facile pour de délicieux biscuits de Noël

Ma recette facile pour de délicieux biscuits de Noël

Pour créer la magie de Noël, on se plonge dans la décoration de sa maison : sapin, crèche, guirlandes lumineuses…

Mais Noël ne serait pas aussi magique sans ses recettes traditionnelles !

Et parmi les recettes que j’adore, il y a les incontournables biscuits de Noël. Cette tradition d’origine alsacienne est une super idée pour un moment créatif, un moment de partage, qui régalera petits et grands.

Chaque année, j’enfile mon tablier de cuisine le week-end précédent Noël, je sors mes emporte-pièces et passe 1h à pâtisser !

Ça vous tente ?

Alors sans plus tarder, voici ma recette facile pour de délicieux biscuits de Noël 🙂

.

1. Préparation des biscuits

Pour une quarantaine de biscuits

Cuisson : 10 minutes à 200° C

Ingrédients :

  • 1 oeuf

  • 125 g de sucre blanc en poudre

  • 2 sachets de sucre vanillé

  • 125 g de beurre

  • 250 g de farine

Étapes :

1. Mélangez énergiquement l’œuf et le sucre (blanc et vanillé) dans un saladier à l’aide d’un fouet jusqu’à ce que le mélange blanchisse (photo 1).

2. Si vous ne souhaitez pas faire de toping mais que vous avez envie de donner du goût à vos biscuits, vous pouvez ajouter de la cannelle juste après avoir fouetté sucre et beurre.

3. Ajoutez ensuite progressivement la farine pour obtenir l’aspect du sable en mélangeant avec votre fouet. Puis ajoutez le beurre, coupé préalablement en morceaux, et incorporez-le en le malaxant avec les doigts.

sucre et oeuf

 4. Étalez la pâte sur votre plan de travail préalablement fariné et découpez les biscuits avec un ou plusieurs emporte-pièce.

5. Placez les biscuits sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et enfournez pendant environ 10 min à 200°C. Surveillez bien la cuisson, les biscuits colorent très vite ! En fonction des fours, peut-être que seulement 8 minutes suffiront !

Astuce :

Pour travailler facilement le beurre, l’astuce est de le sortir du frigo environ 2h avant de l’utiliser afin qu’il ait eu le temps de ramollir un peu.

2. Glaçage et topping des biscuits

Le glaçage au chocolat

glaçage au chocolat

Le glaçage au chocolat a toujours du succès chez les gourmands ! Pour le réaliser, j’utilise :

  • 20 g de beurre
  • 50 g de chocolat
  • 1 cuillère à soupe de crème fraîche

Faites fondre le chocolat, le beurre et la crème à feu très doux,  en remuant. Une fois que le glaçage est prêt, attrapez chaque biscuit entre le pouce et l’index, trempez-le dans le glaçage, « égouttez » un peu pour faire couler le surplus puis placez le biscuit sur une grille pour laisser le glaçage refroidir.

Les biscuits à la confiture

Pour varier un peu, j’aime bien préparer des sablés à la confiture. Rien de bien compliqué mais ça prend un peu plus de temps que le glaçage au chocolat.

Pour cela, avant la cuisson, lorsque vous découpez la pâte avec des emporte-pièce, faites en sorte que le biscuit soit un peu plus fin. Vous pouvez utiliser un rouleau à pâtisserie pour affiner la pâte Prévoyez un biscuit pour le dessous, sur lequel vous étalerez la confiture, et un biscuit à mettre par-dessus dans lequel vous ferez un trou avec un couteau à lame pointue.

Une fois que les biscuits sont cuits, étalez la confiture de votre choix sur le biscuit entier. En parallèle, vous pouvez parsemer les biscuits du dessus de sucre glace, puis constituez votre « sandwich ». La confiture sert de « colle » entre les 2 biscuits.

confiture

Astuce :

Avant d’enfourner votre plaque de biscuits, posez du papier sulfurisé par-dessus avec un objet type plaque en silicone, quelque chose de pas trop lourd pour ne pas empêcher la cuisson de vos biscuits mais pas trop léger non plus de sorte à ce que les biscuits cuisent le plus plat possible et que l’assemblage du biscuit du dessous et du biscuit du dessus soit facile après la cuisson.

Conclusion

Et voilà le résultat après 2h en cuisine, un joli assortiment de biscuits de Noël ! Cannelle pour les plus « simples », glaçage au chocolat et biscuits à la confiture d’abricot maison !

biscuits cuits

Vous pouvez également les décorer avec un glaçage royal, avec des copeaux de chocolat, des vermicelles de sucre, de la noix de coco râpée, au gré de vos envies et de vos idées !

Et vous, quels sont vos petits + préférés ?

Bonne dégustation !

recette facile de biscuits de noel

Crédits photo :

Photo de couverture : Freepik

Gifs : giphy.com

.

Hashtags-clé :

#recette #recettes #recettedebiscuits #patisserie #pâtisserie #gâteau #gateaux #biscuits #biscuitsdenoel #cookies #christmascookies #cuisiner #fairedelapatisserie #oeuf #farine #sucre #beurre #ingredients #four #cuisson #pâte #emportepiece

Céline

Home organiser & Blogueuse

Trentenaire hyperactive, je suis passionnée par l’organisation, le désencombrement et la revente d’occasion. Home organiser, je tiens ce blog pour partager mes conseils avec vous.

Le but : vous faire gagner en qualité de vie et en sérénité, en rendant l’organisation et le rangement passionnant !