L’idée vous trotte dans la tête depuis un moment… Vous avez envie de changer de région ? Ca serait en effet l’occasion de changer de mode de vie ? D’avoir une maison plus grande ? De vous rapprocher de votre famille ? De vivre au bord de la mer peut-être ?

Déménager demande une grande organisation, a fortiori pour changer de région !

Dans cet article, vous allez découvrir le plan d’action pour un déménagement dans une autre région réussi !

Pour la petite histoire, l’Homme et moi avons organisé un déménagement entre Paris et Lyon en 27 jours top chrono de la signature du bail de notre nouvel appartement et le jour J du déménagement !

Etape 1 : préparez les visites de votre futur logement

1. Élaborez un rétroplanning

Afin de gérer au mieux la préparation de votre déménagement et de ne rien oublier, le rétroplanning s’impose !

Souvent il est déterminé par le préavis de votre démission dans l’entreprise que vous quittez. Dès que l’un des 2 conjoints trouve un poste dans la nouvelle région, dès que le contrat est signé, c’est le branle-bas de combat ! Or, afin d’éviter les longs chevauchements de loyer, il vaut mieux essayer de trouver un appartement le plus tard possible et là, le rétroplanning se resserre !

Pour nous, la date butoir était la prise de poste de l’Homme sur Lyon le 18 mars. Nous avons élaboré notre rétroplanning en fonction de cette date-là. Nous avons décidé de visiter des appartements sur Lyon un mois avant, la semaine du 18 au 22 février.

 .

2. Ayez une idée des quartiers dans lesquels vous aimeriez habiter

Afin de gagner du temps sur place lorsque vous visiterez, il est intéressant de cibler certains quartiers en amont. En fonction du/des futur(s) lieu(x) de travail, quels seraient les quartiers idéaux ? Y a-t-il une école pas loin ? Comment sont organisés les transports en commun ? Le ramassage scolaire ? Avez-vous l’habitude de tout faire à pied et en vélo ou prenez-vous la voiture ?

 .

3. Déterminez la liste des critères essentiels de votre futur logement

Plutôt terrasse, cave et parking ou grandes surfaces et proximité des transports ? Plutôt en ville ou dans un quartier résidentiel ? Ces questions sont essentielles pour que vous ayez une idée précise du logement que vous allez chercher. Là encore, vous gagnerez un temps précieux en anticipant sur ce que vous chercherez ! Surtout si vous mettre d’accord avec votre conjoint(e) prend du temps !

Etape 2 : trouver votre futur appartement sur place

1. Fixez-vous un objectif précis pour ne pas vous éparpiller

Nous sommes venus de Paris exprès pour faire des visites et il n’était pas question de devoir venir plusieurs fois. Poser des jours, payer les billets de train sont des contraintes de temps et d’argent. Pour nous, l’objectif était simple : trouver un appartement à louer sur Lyon en 5 jours ouvrés. On a donc optimisé notre temps au maximum et fait en moyenne 5 visites par jour.

Résultat : 19 visites au jeudi soir, 5 dossiers déposés (pour des appartements qui ne nous plaisaient pas forcément mais on a préféré jouer la carte de la prudence) et une réponse positive, le jeudi à 18h !

Le vendredi : dépôt du chèque de caution en agence, balade dans notre futur quartier et hop retour sur Paris, soulagés !

 .

2. Organisez bien vos journées

Chaque matin entre 8h et 9h, on regardait les annonces et notait les références de celles qui nous intéressaient. On alternait entre seloger.com et leboncoin.fr

Dès 9h, appel des agences pour programmer les visites. Les rendez-vous étaient souvent pris pour le jour même, parfois le lendemain.

Vers 10h, on quittait notre QG, en général on avait déjà au moins 2 visites planifiées.

Et on ne rentrait pas avant 20h car les particuliers, eux, font visiter le soir en général. Les journées étaient donc bien remplies et les 10 000 pas étaient largement marchés 2 fois !

 .

3. Une super méthode pour optimiser votre temps

Pendant les moments de trou, entre les visites, on faisait du porte-à-porte dans les agences des quartiers où nous nous trouvions. Ça fonctionne bien. Effectivement peut-être que sur 4 agences dans lesquelles vous entrez, seule une a un appartement libre qui répond à vos critères mais cette méthode permet parfois de visiter des appartements avant que l’annonce soit mise en ligne.

Toutefois, le porte-à-porte reste l’idéal pour les agences difficiles à joindre par téléphone. Lorsqu’on repérait une annonce qui nous plaisait et que personne ne décrochait, on se déplaçait pour savoir si l’appartement était toujours libre. On a pu visiter 3 apparts ainsi dont celui que nous avons loué.

 ..

4. Soyez insistant(e)s, quitte à être lourd(e)s !

Nous avons emménagé dans l’appartement que nous avons eu le plus de mal à visiter !

On a vu l’annonce le mercredi à 16h, en faisant une pause dans un fastfood pour profiter de la connexion internet et regarder les nouvelles annonces. C’était l’annonce idéale ! On a immédiatement appelé et mais c’est le répondeur du commercial qui nous a répondu. Hop message laissé.

Nous avons rappelé vers 17h30, encore le répondeur. À 18h45, nous profitons d’une visite dans le quartier de l’agence pour y passer avant sa fermeture. Manque de pot, il n’y avait personne. Le lendemain matin, le commercial nous rappelle pile au moment où on est en ligne avec une autre agence… il nous laisse un message. Lorsqu’on essaie de le joindre, à nouveau la messagerie !

Mais comme sur le papier, l’appartement avait l’air parfait, nous n’avons pas lâché l’affaire !!

Jeudi en fin de matinée, nous repassons à l’agence. Le commercial n’est pas là mais son associé  nous dit de repasser vers 15h. À 15h donc, nous repassons. Environ 20 minutes plus tard, il n’est toujours pas revenu… Son associé l’appelle, le commercial est justement en train de faire visiter L’appartement. L’associé nous donne l’adresse et on rejoint le commercial sur place.

On a été le 2e couple à visiter. Heureusement pour nous, le 1er ne s’est pas projeté. Mais nous, on a eu un véritable coup de cœur ! On a déposé un dossier immédiatement. Dans l’heure, le commercial nous rappelait pour nous dire que le dossier était accepté !

 .

5. Soyez toujours prêt(e)s à déposer un dossier

Pour être efficace, il faut toujours vous déplacer avec votre dossier complet (papier et dématérialisé au cas où). Voici ce qu’il faut fournir :

  • Le contrat de travail de chaque conjoint
  • les 3 derniers bulletins de salaire de chaque conjoint
  • les 3 dernières quittances de loyer si vous êtes locataire ou la dernière taxe foncière si vous êtes propriétaire 
  • une photocopie de la carte d’identité de chaque conjoint
  • un justificatif d’union (récépissé de pacs ou contrat de mariage) si vous n’êtes pas en union libre

Si vous avez un ou des garants :

  • les 3 derniers bulletins de salaire du garant
  • les 3 dernières quittances de loyer ou la dernière taxe foncière 
  • un justificatif d’identité 

Etape 3 : une fois l’appartement trouvé, préparez votre déménagement

1. Déposez votre préavis

Je n’étais pas rassurée de donner mon préavis avant que nous ayons trouvé un appartement sur Lyon. Je l’ai donc déposé dès que nous sommes rentrés, en sachant par conséquent que les 2 loyers se chevaucheraient pendant 3 semaines… Pour ne pas perdre un ou 2 jours de plus, j’ai choisi de me déplacer. Lorsqu’on envoie son préavis par la poste (en recommandé avec AR), c’est la date de réception qui fait foi. L’apporter en agence permet de le faire courir à compter du jour-même.

 .

2. Choisissez le jour du déménagement 

On a hésité, l’Homme et moi, sur la date du déménagement en semaine ou pas ? La semaine est idéale parce que :

  • Le prix de location du camion est moins cher. 
  • Rares sont les agences à proposer l’état des lieux de sortie le samedi… Déménager un samedi suppose de revenir pour l’état des lieux. Il est donc plus pratique de déménager en semaine pour planifier l’état des lieux juste après avoir vidé l’appartement et fait le ménage.

Sauf qu’en semaine, difficile de trouver des amis libres pour vous aider à porter les cartons ! Cette solution est plus envisageable quand vous passez par des déménageurs. De notre côté, nous avons décidé de faire tout nous-mêmes pour ne pas payer trop cher. Pour savoir comment déménager sans vous ruiner, vous pouvez lire mon article :

Nous avons donc finalement déménagé un samedi et je suis revenue le jeudi qui a suivi pour faire le ménage et l’état des lieux de sortie.

.

3. Prévenez les différentes administrations

Déménager implique des démarches administratives : prévenir vos fournisseurs d’énergie et d’abonnement internet, faire le changement d’adresse auprès de votre banque, du centre des impôts, des organismes dont vous recevez des allocations, rerouter votre courrier…

Certaines démarches sont spécifiques si vous changez de région :

  • Prévenez bien vos assureurs (habitation, auto, mutuelle privée, protection juridique, etc.). Le fait de changer de région peut avoir un impact (à la hausse ou à la baisse) sur la cotisation de vos contrats d’assurance quel qu’il soit.
  • Faites le changement d’adresse sur votre carte grise

 .

4. Faites vos cartons

Comme pour le préavis, j’avais du mal à démarrer les cartons avant d’avoir trouvé un logement. Difficile de me projeter dans une nouvelle ville, une nouvelle région, bref une nouvelle vie quand rien n’est concret. J’ai donc attendu que nous rentrions de Lyon pour commencer les cartons.

Il restait pile 3 semaines avant le déménagement. En réalité comme on était pris les week-ends (c’était le marathon des visites amicales et familiales avant de partir !), il restait de fait 3 x 5 jours soit 15 jours ! C’était vraiment nécessaire pour tout emballer et démonter tous les meubles !

 .

5. Louez un camion de déménagement + un emplacement pour stationner

En parallèle des cartons, il faut savoir quel camion de déménagement vous allez louer ou à quelle société de déménagement vous souhaitez vous adresser.

Si vous optez pour le camion que vous conduisiez vous-même, vous pouvez le louer 3 à 2 semaines avant si vous n’êtes pas dans une période de déménagement chargée (typiquement l’été). Autre conseil, je vous recommande vivement de ne pas louer chez Rentacar !! Si vous voulez savoir pourquoi, c’est par ici !

Si vous faites appel à des déménageurs, vous aurez besoin de donner les caractéristiques de votre nouveau logement (étage, localisation, etc.) pour pouvoir signer votre contrat donc de l’avoir trouvé.

Enfin, si vous déménagez en ville, renseignez-vous auprès de votre mairie de quartier pour savoir s’il est possible de louer un stationnement. Ainsi aucune inquiétude pour trouver où garer le camion quand vous arrivez !

Le jour J : fixez l’heure du chargement du camion en fonction de votre temps de route

De Paris à Lyon, il faut environ 5 heures de route. Afin de ne pas arriver trop tard sur Lyon (n’oubliez pas qu’après avoir chargé le camion, il faut le décharger !), nous avons commencé à vider l’appartement avec nos amis à 9h.

À 11h30, le camion était rempli, les portes fermées.

À 12h : nous étions en route !

Le timing était parfait, aucun bouchon pour sortir de Paris, superbe soleil, personne sur l’autoroute. On allait mettre tout juste 5h pour arriver s’il ne nous était pas arrivé une histoire de dingue que je vous raconte dans mon article : « Comment éviter de payer 180 € d’amende en louant votre camion de déménagement ? »

Conclusion

Quand on est arrivé sur Lyon et qu’on a réalisé tout ce qu’on avait fait en 27 jours seulement, on ne réalisait pas ! Tout comme on ne réalisait pas non plus qu’on avait enfin quitté Paris ! Un rétroplanning chargé a cet avantage qu’au moins on ne réfléchit pas (on n’a pas le temps !), on agit pour respecter les échéances – et on prie pour ne rien oublier. Si vous avez l’habitude de gérer des projets au boulot, voyez votre déménagement comme tel 😉

Vous aimez cet article ?

Dites-le en commentaire et partagez-le autour de vous !

Crédits photos :

Photo de couverture : designed by rawpixel.com pour Freepik

.

Hashtags-clé :

#déménager #demenager  #déménagement #demenagement #preparersondemenagement #changerderegion #région#préparer #preparer #planifier #anticiper #organiser #camiondedemenagement #locationdecamion #loueruncamiondedemenagement #rentacar

Céline

Blogueuse et Home organiser certifiée

Trentenaire hyperactive, je suis passionnée par l’organisation, le désencombrement et la revente d’occasion. En 2019, je me suis lancée dans le blogging tout en me formant au métier de Home organiser.

Je vous partage mes conseils pour vous faire gagner en qualité de vie et en sérénité, en rendant l’organisation et le rangement passionnant !