Une image vaut mille mots.

.

Qui aurait pu croire que Confucius serait de bon conseil pour la revente de vos affaires sur internet ?!

Et pourtant, cette citation illustre parfaitement les propos de l’article !

De bonnes photos sont primordiales pour convaincre une personne d’acheter votre produit. Ce n’est pas pour rien que les sites de e-commerce font appel à des photographes professionnels 😉 En tant que potentiel(le) acheteur/se, on projette la qualité des photos sur la qualité des produits (ce qui, je vous l’accorde, n’est pas forcément lié ; on peut faire de très belles photos d’objets à la qualité douteuse…) et c’est comme ça qu’on craque !

Et je parle de photos au pluriel car une seule photo ne suffit pas à bien décrire visuellement votre objet !

.

Voici les conseils et les erreurs à éviter pour optimiser votre shooting photo avant la vente 😉

Conseils techniques pour prendre les meilleures photos

 1. Ne vous contentez pas d’une seule photo

Sur tous les sites d’annonce, vous avez la possibilité de poster plusieurs photos gratuitement : pourquoi dès lors se contenter d’une seule ? En effet, une seule photo ne permet pas vraiment de se rendre compte de l’état global du produit.

Attention toutefois, suivant le site sur lequel vous postez, le nombre de photos autorisées gratuitement n’est pas le même. Sur Vinted, vous avez droit à 5 photos, sur Leboncoin seulement 3. Il vaut mieux garder ces chiffres à l’esprit en fonction du site sur lequel on souhaite poster l’annonce (pour plus de détails, je vous invite à lire mon article Revendre ses affaires d’occasion : pourquoi, quoi, comment – mode d’emploi). Ça oblige à prendre les photos les plus « précises et synthétiques » possible.

Mon conseil : si vous vendez un objet qui a des accessoires (exemple : une console de jeu), prenez une photo sur laquelle on peut voir tous les voir (les manettes, le câble de branchement, les cartes mémoire, le mode d’emploi, la facture et le carton d’emballage si vous les avez encore). Disons que c’est un portrait du lot entier que vous vendez !

Ma soeur souhaitait que je vende sa DS avec les accessoires, ses jeux et même la pochette dans laquelle elle rangeait le tout. Je vous mets en-dessous la photo de présentation que j’ai prise. La maman qui a acheté le lot était ravie de récupérer un « tout en un » pour sa fillette de 8 ans qui adore Hello Kitty !

Autre conseil : prenez plus de photos que le nombre autorisé par le site comme ça vous n’aurez pas besoin de reshooter si vous vous rendez compte que certaines sont floues quand vous les téléchargez sur votre ordinateur.

.

.

2. Soyez T.R.A.N.S.P.A.R.E.N.T.(E) quand vous photographiez

Ne dissimulez rien. L’honnêteté est votre meilleure arme pour que la vente se passe rapidement et au mieux ! N’oubliez pas que si un(e) acheteur/se satisfait(e) ne s’exprime pas toujours, un(e) acheteur/se insatisfait(e) s’exprimera à coup sûr, surtout s’il/elle a l’impression d’avoir été lésé(e) !

Justement hier, l’Homme et moi sommes allés récupérer un meuble d’occasion dans Lyon. Sans compter déjà que le meuble était au 6e étage, non démonté, et qu’il ne rentrait pas dans l’ascenseur (et que nous avons donc dû, le descendre tous les 2), sur aucune des photos on voyait qu’il était bien abîmé et rayé à 2 endroits et qu’en plus il y a une tache de peinture sur une des étagères. Enfin, il était décrit comme noir, les photos sombres donnaient l’impression qu’il était noir et en fait il est marron très foncé…

Nécessité faisant loi, comme on dit, on a quand même pris le meuble mais je reste insatisfaite du peu de précisions et d’honnêteté de la vendeuse tant sur les photos que sur le descriptif.

3. Quand je vois flou, je mets mes lunettes. Que faire quand c’est l’écran qui est flou ?

Avec des photos floues, l’acheteur/se n’a qu’une vague idée de l’objet. Vous aurez de la chance s’il/elle se déplace ! Et le risque, s’il/elle se déplace, c’est qu’il/elle soit déçu(e) car le produit n’est pas dans l’état escompté. De fait, les photos ne permettaient pas de se faire une idée précise.

Il/Elle n’a plus envie d’acheter et s’est déplacé(e) pour rien = perte de temps, frustration pour vous et pour lui/elle et potentiel commentaire négatif de sa part sur le réseau où il a vu l’annonce…

.

Alors, avec quelle photo acheteriez-vous plus volontier ce fer à repasser ? Certes, le trait est exagéré mais je vous assure que j’ai déjà vu des annonces avec des photos similaires à celle de droite !

4. Éliminez les nuisibles et les fonds barriolés

J’associe les nuisibles aux détails que l’on voit parfois dans les photos, qui n’ont rien à voir avec l’objet principal et qui empêchent de bien le mettre en valeur.

Voici un exemple, l’annonce concerne la planche à repasser. J’ai trouvé cette photo sur un site d’annonces en ligne. On oublierait presque ce qui est à vendre, je trouve…

Veillez à ce que rien n’attire l’attention dans le décor derrière ou à côté du produit. S’il est petit, vous pouvez le poser par terre contre un mur. Il est grand ? Prenez le temps de pousser vos meubles et/ou votre déco pour n’avoir que le produit que vous vendez sur la photo !

Préférez également un fond uni dans une tonalité opposée à celle de votre produit au lieu d’un fond bariolé ou avec de la « matière ». Vous souhaitez prendre en photo un portefeuille en cuir marron ? Faites-le sur un support blanc ! Vous voulez vendre un ensemble taies d’oreiller et drap housse blancs ? Prenez-les en photo sur un support foncé.

Il est essentiel que ce soit le produit en vente qui attire le regard sur la photo !

La majorité de nos affaires, vêtements, meubles, etc. étant de couleur, je vous conseille fortement le fond blanc. Les couleurs du produit ressortiront mieux. Et typiquement, en tant qu’acheteur/se, surtout si on achète un vêtement par exemple, on préfère que les couleurs sur les photos soient au plus près de la réalité, ça évite d’être déçu(e) quand on voit l’article en vrai.

.

Aller, on compare ? La photo de gauche est une photo que j’ai trouvé sur un site d’annonces… La photo de droit est une des miennes.

5. Ne décapitez pas votre produit !

Cadrez bien le produit et laissez un peu d’espace tout autour afin de ne pas le couper. Ce sera plus facile de se faire une idée précise de ses dimensions.

Au pire, mieux vaut cadrer trop large et recadrer en post-production (on en parle juste après 😉 plutôt que de couper un bout du produit en prenant la photo.

 .

.

6. Aziz lumière !

La source de lumière est hyper importante pour une photo de bonne qualité ! Si possible, il vaut mieux prendre les photos en journée dans une pièce bien éclairée.  Le soir, il est plus difficile de réaliser une photo nette, sans ombre sur le cadrage souhaité.

Pensez aussi que si vous êtes à contre-jour (exemple : produit posé sur la table de votre salle à manger, les fenêtres se trouvant juste derrière), on ne verra rien. Et si la lumière vient d’un côté, une ombre risque d’être projetée sur le produit.

Si possible également, n’utilisez jamais le flash. Il a tendance à changer légèrement les couleurs et en plus vous allez vous retrouver avec une auréole blanche sur votre produit. S’il se déclenche automatiquement, cela signifie que vous avez besoin d’une autre source lumineuse ou que la lumière naturelle est insuffisante.

7. Privilégiez l’utilisation d’un véritable appareil photo

Il est toujours plus simple et rapide de prendre une photo avec son téléphone ou sa tablette plutôt que de sortir son Reflex, quand on en a un. Moi aussi ça m’arrive d’avoir la flemme, hop un coup de tablette pour prendre en photo un objet en coin de table et l’annonce est publiée !

Toutefois, j’ai remarqué une différence de rapidité de vente entre des photos que je prends avec ma tablette  ou avec mon Reflex. Ma tablette a en effet un appareil photo de très mauvaise qualité. Sur cet aspect, j’en suis très déçue car c’est un ipad et naïvement je pensais qu’Apple mettait la même qualité d’appareil photo sur tous ses produits, ah ah, je suis drôle.

Les véritables appareils photo (qu’ils soient hybride ou Reflex) vous permettent une qualité et une mise au point que ne vous donnent pas toujours les téléphones ou tablettes. Tout dépend forcément aussi du téléphone ou de la tablette que vous avez, nous sommes d’accord !

.

.

8. Accordez quelques minutes à la post-production

Ne prenez pas peur, la post-production n’est pas de la retouche photo ! La post-production désigne les actions suivantes :

  • Télécharger les photos sur son ordinateur
  • Trier les photos qu’on garde et supprimer les autres
  • Réajuster quelques détails

L’étape de post-production va vous permettre de supprimer les photos floues/mal cadrées/avec une mauvaise exposition etc. et de réajuster les détails de celles que vous gardez, si nécessaire.

Vous pouvez en effet réajuster entre autres le cadrage, l’exposition, les contrastes et la saturation des couleurs. Et pour cela, pas besoin d’avoir Photoshop ou Lightroom sur votre ordinateur ! Il suffit d’utiliser les options de retouche de Windows. Je suis encore sous Window seven mais j’imagine que le principe est le même sur les versions plus récentes.

Lorsque vous ouvrez une photo, vous avez un bouton « modifier, organiser ou partager » en haut à gauche de votre écran. Sinon clic droit sur la photo et « ouvrir avec ». Voici des captures d’écran pour vous aider :

Rogner vous permet de recadrer la photo.

Redresser vous permet de réajuster le cadrage s’il n’est pas droit.

Ajuster l’exposition vous permet de toucher à la luminosité, au contraste et à l’ombre.

Ajuster la couleur vous permet d’augmenter/de baisser la saturation des couleurs.

Les boutons encadrés en bas de la photo vous permettent de la faire tourner si vous l’avez prise en format portrait et que vous la voulez en format paysage (ou inversement).

Pour ajuster l’exposition ou la couleur, il vous suffit de déplacer le curseur vers la droite (il augmente le paramètre) ou vers la gauche (il réduit le paramètre).

Faites des essais pour voir ce que cela donne. Et si ça ne vous convient pas, vous pouvez toujours revenir à la version initiale !

.

.

Maintenant que vous savez comment réajuster vos photos, je vous propose un comparatif. La photo de gauche est brut et la photo de droit a été réajustée (essentiellement la luminosité et un peu les contrastes).

Alors, ça vaut le coup non ?

Préparez vos affaires avec soin avant le shooting

Il n’y a pas que la partie «  technique photographique » qui compte. En effet, l’aspect de votre produit compte tout autant !

.

1. Les vêtements

Les conseils suivants sont basiques mais je préfère vous en faire part car souvent on les met de côté pour aller plus vite. Ils ont pourtant eux aussi toute leur importance si vous voulez vendre des vêtements :

  • Lavez le vêtement avant de le prendre en photo : il serait dommage qu’une des photos révèle une jolie tache, ça n’est pas valorisant pour le vêtement.
  • Repassez le vêtement : il aura un aspect neuf sur la photo
  • Réessayez-le si ça fait longtemps que vous ne l’avez pas porté (et que vous rentrez dedans) : en le réesseyant, vous allez peut-être vous souvenir qu’il y avait une raison particulière pour laquelle vous ne le portiez plus, comme une fermeture éclaire trop dur à fermer ou des boutons qui manquent. Ce genre de détails est à préciser dans l’annonce.

Et rien de tel pour présenter un vêtement, que de le prendre en photo porté (sauf si, bien sûr, vous vendez le vêtement car il est devenu trop petit…) Le/la potentiel(le) acheteur/se se projettera davantage.

Voici donc la devise à retenir : sur un cintre, c’est bien ; porté, c’est mieux 😉 Qu’en dites-vous à la vue des 2 photos suivantes ?

La même devise s’applique aux bijoux (montre, collier, bracelet, boucles d’oreille, bague, etc.), aux couvre-chef en tout genre (chapeaux, bonnets, casquettes, etc.) ou à la maroquinerie (sac à main, ceinture, etc.)

Là encore, ce sera plus facile de se projetter sur un achat si on peut voir la longueur de la boucle d’oreille, le diamètre du bracelet, la proportion du sac par rapport au buste et au bras, la taille du chapeau…

Voici 2 photos du même sautoir :

2. Les meubles, objets de déco, électroménager

Si vous souhaitez revendre un objet qui décorait une de vos pièces, un meuble ou encore un appareil électroménager, même action que pour les vêtments :

  • faites la poussière
  • nettoyez-le et/ou dégraissez-le

Le produit sera mieux mis en valeur s’il est propre 😉

On se projette moins sur un objet sale. On se dit qu’il a été mal entretenu. On ne sait pas non plus s’il s’agit de saleté facilement nettoyable ou non.

.

.

Finalement mettre en vente, c’est mettre en scène. Que ce soit pour vos meubles, vos vêtements, vos objets de déco, vos bijoux, pour qu’une personne se projette sur l’achat, il faut qu’elle s’imagine utiliser/porter le produit. L’imagination a un fort pouvoir de persuasion dans l’acte d’achat !

On pourrait comparer ça à la recherche d’un lieu où passer ses vacances. C’est toujours plus agréable de visualiser dans quelle chambre, dans quel hôtel, dans quelle ambiance on séjournera.

Avez-vous déjà loué une chambre ou une maison dont l’annonce ne présentait aucune photo ? Ou alors des photos douteuses, un peu sombre, sur lesquelles on a l’impression que le ménage n’est pas fait ?

.

.

.

.

Conclusion

 

Soyez précis(e) dans la préparation de vos photos. C’est vrai que ça prend du temps mais la qualité de votre annonce en sera décuplée. Et plus vous prendrez du temps à faire de bonnes photos, plus vite vous vendrez ! Sinon votre vente sera longueeeeeee. Je n’exagère pas !

Après avoir démarré cet article avec Confucius, je le terminerai sur des propos de Linlcon :

Que l’on me donne 6 heures pour couper un arbre, j’en passerai 4 à préparer ma hache.

#zoom #pixels #profondeurdechamp #capteur #lumiere #prendredesphotos #faireunephoto #selfie #trepied #net #nettete #prisedevue #angle #image #photo #portrait #detail #rafale #iso

 

Crédits photos :

Couverture : designed by Freepik

Photos de la planche à repasser et du fer à repasser : photos libres de droit sur Internet

Autres photos : photos personnelles

Gifs appareil photo et bûcheron : giphy.com

Vous voulez connaître une méthode simple et efficace pour ranger sans dépenser ?

 

 

Remplissez les champs ci-dessous pour recevoir l’ebook de Passionnément organisée !

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer